Le coin lecture

Ce que Kita ne pourra jamais s'acheter...

Modérateur: FootNantais modo

Re: Le coin lecture

Messagepar superman » 08 Oct 2017 1:59

Reprise du dernier message :


L' intégrale des entretiens de ce vieux fou de Paul Léautaud avec Robert Mallet.
Une émission qui s' étalera sur plusieurs années ( tellement elle eut de succès ) , on sent l' amitié qui se développe entre les deux interlocuteurs, ça dure 11 heures c' est génial, un régal d' humour, de mauvaise foi, de misanthropie... et aussi de tendresse, notamment pour les animaux.
Mal embouché, vivant à l' extérieur de paris avec une centaine d' animaux, des chats surtout, une oie, un singe, des chiens... la fin de vie d 'un génie qui raconte sa propre vie et notamment son enfance, son amour de l' écriture, sa vision du monde et des relations humaines, les femmes...

Image

" En 1950, à la demande de Robert Mallet, il accepte avec beaucoup de réticences d’enregistrer, pour la radio qu’il n’aime pas (il n’a pas d’appareil de radio chez lui), une suite de 28 Entretiens sur le Programme National, une des chaînes de la Radiodiffusion française, les lundis vers 21 h 15 et les jeudis à 21 h 40. Chaque entretien dure environ 15 minutes.
Léautaud n’a pas connaissance à l’avance des questions. L’opposition entre le ton volontairement conformiste et solennel de Mallet et la verve anticonformiste de Léautaud font merveille. « Le vieux, c’est Mallet, le jeune, c’est Paul Léautaud », écrivent les critiques. « Nous n’avons jamais eu d’entretiens aussi vivants, intéressants et qui aient un pareil succès » (Paul Gilson, directeur des Services artistiques de la radio). « Je n’en reviens pas, on ne parle que de cela » dit Gide, peu avant sa mort. Devant le succès remporté, une deuxième série de 10 entretiens commence le premier dimanche de mai 1951, à 20 h 30 sur Paris-Inter.
Les propos de Léautaud sont bien sûr jugés trop audacieux pour être entendus dans leur intégralité. Tout ce qui touche à la famille, à la sexualité, à l’homosexualité, et notamment à celle de Gide, à l’armée et à la patrie, aux comportements des gens de lettres à la Libération est soumis à la censure. Mallet et Léautaud doivent revenir enregistrer certains passages pour les rendre conformes à ce que la radio peut offrir à ses auditeurs. Léautaud note le 2 novembre 1950 dans son Journal, à propos de la scène, racontée par lui, où Firmin Léautaud couche avec sa mère et sa tante dans le même lit : « Le directeur de la radio a jugé qu’on ne pouvait offrir un pareil sujet aux familles, les familles dans la plupart desquelles il s’en passe bien d’autres. »
Le 9 avril 1951, à l’Assemblée nationale, où l’on délibère sur le budget de la radiodiffusion, un député MRP interpelle le gouvernement : « Nous avons entendu récemment pendant des semaines un critique, dont j’ai appris le nom en l’écoutant à la radio, déblatérer, traiter de tous les noms possibles ses contemporains et prétendre ne se plaire que dans la société des animaux. Je ne crois pas indispensable que de telles réflexions soient produites à la Radiodiffusion française. » Le ministre socialiste de l’Information répond : « Je crois, et une très nombreuse correspondance le confirme, que c’est tout à l’honneur de la radiodiffusion d’avoir donné à Monsieur Paul Léautaud un public plus large que celui du Mercure de France et qu’il n’est pas inutile que, sortant d’un conformisme quelquefois excessif, des voix comme la sienne puissent se faire entendre. "
Avatar de l’utilisateur
superman
qu'est-ce que vous faites dans ma chambre ?
 
Message(s) : 8781
Inscription : 15 Fév 2006 4:46

Re: Le coin lecture

Messagepar petit-breton » 10 Oct 2017 11:36

Ecrits corsaires, un recueil d'articles de Pasolini, principalement dans les années 73-75. Il y analyse la société italienne, le poids du Vatican, du PCI, de la démocratie chrétienne, la sexualité, le rapport à la culture... Et ce qui est inouï avec lui, c'est sa vision. Il comprend, après avoir défendu la cause des flics sur les barricades (les prolétaires en armes, les bourgeois sur les barricades), que la révolution culturelle de 68 prépare au fascisme le plus terrible, la société de consommation et l'application du monde de l'entreprise à la politique, la destruction des cultures régionales.
Dans ces bribes d'analyse, on reconnaît ce qui fera la base de la pensée de Lash, Clouscard ou Michéa. C'est vraiment troublant, notamment ses prises de position hostiles à l'avortement. On sent quand même toujours cette humanité chez lui, qui fait qu'il n'arrive pas non plus à enfermer les gens dans des cases, malgré sa rigueur intellectuelle.
Son discours des cheveux en début de livre est vraiment révélateur.
Avatar de l’utilisateur
petit-breton
Nazareth
 
Message(s) : 3265
Inscription : 30 Mai 2005 13:39

Re: Le coin lecture

Messagepar petit-breton » 28 Oct 2017 13:32

La fin de la modernité juive, histoire d'un tournant conservateur, de Enzo Traverso.

Magnfique analyse, qui part d'une observation : Comment les intellectuels juifs sont passés d'etre un foyer de la pensée critique occidentale (l'auteur compare trotski a brest-litovsk pour negocier avec l'allemagne un retrait de la guerre avec "une delegation d'al qaeda qui debarquerait au G8"), du non-conformisme, de la subversion, de l'esprit revolutionnaire (politique, artistique, scientifique)... pour finalement etre devenus des Kissinger, au service de la domination, a légitimer l'ordre établi.

Pour observer cette evolution, l'auteur utilise les grandes figures de l'intelligensia juive (Arendt, Aron, Freud, Kafka, Spinoza, Rosa Luxemburg, Strauss, Levinas, Derrida, Chomsky, Hobsbawn.... et dans differents pays (l'assimilation a la communaute nationale a ete différente en Italie, en allemagne, en europe de l'est, en france ou en angleterre).

En gros, le traité de Vienne de 1814 dessine une europe equilibree d'empires multiculturels, lieux de developpement de "l'esprit juif" alors que Versailles dessine une europe d'etats-nationsdans lesquels la communauté juive n'est plus centrale, a la croisee de differentes cultures, langues, religions, poussée par le pouvoir a prouver son assimilation, son amour de la patrie.

C'est parfois compliqué mais c'est difficile de s'arrêter tant le propos est enthousiasmant.
Avatar de l’utilisateur
petit-breton
Nazareth
 
Message(s) : 3265
Inscription : 30 Mai 2005 13:39

Re: Le coin lecture

Messagepar superman » 09 Nov 2017 1:49

le voyage a écrit:Pour une garce c’en était une vraie. Faut ça d’ailleurs pour faire bien jouir. Dans cette cuisine-là, celle du derrière, la coquinerie, après tout, c’est comme le poivre dans une bonne sauce, c’est indispensable et ça lie.


:ohmaitre:
Avatar de l’utilisateur
superman
qu'est-ce que vous faites dans ma chambre ?
 
Message(s) : 8781
Inscription : 15 Fév 2006 4:46

Re: Le coin lecture

Messagepar superman » 11 Nov 2017 15:49

La scène se déroule à Neuilly, et les anciens ministres de la République et de l' Empire doivent se présenter devant le Roi. Comprendre les réseaux de la police et les réseaux diplomatiques qui s' associent en girouette. :

mémoires d' outre-tombe a écrit:Tout à coup une porte s'ouvre ; entre silencieusement le vice appuyé sur le bras du crime, M. de Talleyrand marchant soutenu par M. Fouché ; la vision infernale passe lentement devant moi, pénètre dans le cabinet du roi et disparaît. Fouché venait jurer foi et hommage à son seigneur ; le féal régicide, à genoux, mit les mains qui firent tomber la tête de Louis XVI entre les mains du frère du roi martyr ; l'évêque apostat fut caution du serment.


:bravo:
Avatar de l’utilisateur
superman
qu'est-ce que vous faites dans ma chambre ?
 
Message(s) : 8781
Inscription : 15 Fév 2006 4:46

Re: Le coin lecture

Messagepar Transbordeur » 17 Fév 2018 12:33

Roland BARTHES présente son livre "Mythologies" dans lequel il évoque des mythes de la vie quotidienne tels que la justice du catch, le steak frites, l'iconographie de l'abbé Pierre, Einstein, le plastique ou la nouvelle Citroën.
http://www.ina.fr/video/I00016123
Avatar de l’utilisateur
Transbordeur
 
Message(s) : 1012
Inscription : 10 Nov 2006 15:29
Localisation : d'une rive forumesque à l'autre

Re: Le coin lecture

Messagepar El Marlino » 28 Avr 2018 11:36

:-)
Avatar de l’utilisateur
El Marlino
Modorato Cantabile
 
Message(s) : 14983
Inscription : 29 Nov 2004 20:32
Localisation : entre Erdre et Loire

Re: Le coin lecture

Messagepar petit-breton » 20 Juil 2018 10:00

L'Utopie ou la mort, de René Dumont.

Merveilleuse démonstration que la croissance forcenée de l'économie nous conduit droit dans le mur. Les problématiques actuelles déjà développées dès le milieu des années 70. Un ouvrage très riche, très sérieux (le bonhomme est un agronome particulièrement reconnu, premier candidat écolo à la présidentielle, humainement génial - ma daronne avait participé à sa campagne et eu la chance de le croiser plusieurs fois), qui aborde des thématiques terriblement d'actualité (le premier de mémoire à évoquer le risque des attentats contre les centrales nucléaires par exemple). Ses compétences en agronomie (l'inventeur de l'ethno-agronomie, l'étude de la production agricole en lien étroit avec la géographie humaine, les techniques locales, la météo… en gros, il a su désapprendre tout ce qu'il avait appris, grâce à des actions sur le terrain durant toute sa vie - au Vietnam par exemple) lui permettent de systématiquement argumenter ses prises de position. Résultat, il raconte tout ça avec 50 ans d'avance, et tout le monde se foutait de sa gueule alors que les trente glorieuses touchaient déjà à leur fin…


Mon autre René préféré, avec Vautier. Les deux grandes figures qui m'ont construit politiquement.
Avatar de l’utilisateur
petit-breton
Nazareth
 
Message(s) : 3265
Inscription : 30 Mai 2005 13:39

Re: Le coin lecture

Messagepar Talaron » 12 Août 2018 19:45

Petit Breton : quid de René Riesel alors ?!
Talaron
Delphine
 
Message(s) : 600
Inscription : 10 Fév 2005 13:00

Re: Le coin lecture

Messagepar tyler » 20 Août 2018 11:26

j'aime beaucoup la littérature américaine en général, j'en ai déjà parlé un peu ici, sur la capacité des auteurs à intégrer leurs récits dans des cadres/régions/ambiances/groupes ethniques, par leurs capacités à créer de l'empathie que je retrouve en général moins dans la littérature française (ou que je ne connais surement pas assez pour y trouver ce que j'aime bien). Bon, j'exagère un peu, j'ai trouvé ailleurs aussi cette capacité d'autres auteurs à nous immerger dans leur univers géographique, mais pas tant que ca (je pense à Yana Vagner)
Quoiqu'il en soit, des auteurs comme David Vann, Cormac Mc Carthy, Dennis Lehane, Ellroy, Auster, ancrent beaucoup leurs bouquins dans leur environnement proche, et j'accroche souvent à cette approche.

Là, je viens de me prendre une claque énorme à la lecture de "My absolute Darling", de Gabriel Tallent. Ancré autour d'un personnage féminin sous la coupe d'un père abusif, survivaliste, planté dans les décors de la Californie du Nord, c'est poisseux, obscur, intimiste à l'extrême, et d'une empathie folle.

Grosse grosse claque.

Image

edit: en fait, j'aime bien la maison d'édition aussi. Beaucoup.
Avatar de l’utilisateur
tyler
Ecoutez mes bons conseils
 
Message(s) : 510
Inscription : 23 Août 2006 17:38

Re: Le coin lecture

Messagepar olivettes » 07 Jan 2019 7:59

Quelqu'un a lu le nouveau Houellebecq ?
Pas encore eu le temps d'aller l'acheter mais j'ai hâte.
Avatar de l’utilisateur
olivettes
Salut bande de gauchistes
 
Message(s) : 4277
Inscription : 20 Avr 2006 9:07

Re: Le coin lecture

Messagepar canari85 » 07 Jan 2019 13:13

J'aime beaucoup son imitation par Laurent Gerra en tout cas.
Avatar de l’utilisateur
canari85
Fidèle au "post"
 
Message(s) : 18315
Inscription : 10 Août 2004 6:24
Localisation : sous la pluie

Re: Le coin lecture

Messagepar anas lex » 07 Jan 2019 14:19

:ohmaitre:
Avatar de l’utilisateur
anas lex
là par hazare
 
Message(s) : 15634
Inscription : 31 Déc 2004 12:02
Localisation : #jesuiswaldemar

Re: Le coin lecture

Messagepar El Marlino » 08 Jan 2019 23:44

:-D
Avatar de l’utilisateur
El Marlino
Modorato Cantabile
 
Message(s) : 14983
Inscription : 29 Nov 2004 20:32
Localisation : entre Erdre et Loire

Re: Le coin lecture

Messagepar olivettes » 09 Jan 2019 15:10

:bravo:
Avatar de l’utilisateur
olivettes
Salut bande de gauchistes
 
Message(s) : 4277
Inscription : 20 Avr 2006 9:07

Re: Le coin lecture

Messagepar petit-breton » 25 Juin 2019 7:05

El Topo a écrit:@ petit-breton :
A propos de la novlangue, imposée à toutes et tous et dans tous les domaines, où la perte de sens est reine et qui "substitue aux mots de l'émancipation et de la subversion ceux de la conformité et de la soumission", je te conseille l'éclairant bouquin d'Eric Hazan "LQR la propagande du quotidien".

Trouvé et lu, très chouette bouquin. Sinon, je suis en train de grignoter avec délectation, le plus lentement possible, l'Histoire de ta bêtise de Bégaudeau. Impressionnant comme il arrive à mettre des mots (tranchants, sans pitié, façon punchline de rap plus que de punk) sur ce que je ressens depuis des années vis-à-vis du vote, de l'intérêt pour la politique, des réactions bourgeoises, du rapport histoire/mémoire.

Ce type est une tête à claque absolue sur tous les plateaux tv, mais il a un vrai talent pour mettre du sel sur les plaies dont on n'est pas fiers. :ohmaitre:

Image
Avatar de l’utilisateur
petit-breton
Nazareth
 
Message(s) : 3265
Inscription : 30 Mai 2005 13:39

Re: Le coin lecture

Messagepar El Topo » 26 Juin 2019 13:52

Lu aussi le bouquin de Bégaudeau. Ca m'a fait du bien aussi de lire son argumentaire. J'ai pris énormément de notes, bien utiles en société :-D
Je pense que son côté tête à claques vient du fait non seulement de sa culture, de son intelligence, du maniement de la langue mais aussi de son calme et sa répartie argumentée lorsqu'il est "attaqué" sur les plateaux TV.
Bref, à une touche de balle. ;)
El Topo
Kita m'a tuer
 
Message(s) : 370
Inscription : 24 Août 2018 13:41

Re: Le coin lecture

Messagepar sansai » 21 Oct 2019 23:56



L'occasion de dire qu'il faut lire Ursula K. Le Guin si vous aimez la SF et/ou si vous êtes de gauche. Ses utopies sont intelligentes et posent de bonnes questions sur ce que serait une société de gauche (et si vous avez encore besoin d'être convaincus Stephen King la considère comme une icône de la littérature).
sansai
Sévit aussi sur le forum des Cahiers du foot
 
Message(s) : 44550
Inscription : 17 Mars 2008 21:53
Localisation : Pont-Réan

Re: Le coin lecture

Messagepar Stargasm » 02 Nov 2019 20:55

Tu conseillerais un des cycles (je vois que Terremer existe en poche, par ex) ou un de ces romans hors-cycle peut valoir le coup pour se familiariser avec son oeuvre ?

Sa notice Wikipedia donne assez envie, en tout cas.
Avatar de l’utilisateur
Stargasm
Sagace
 
Message(s) : 4411
Inscription : 15 Sep 2006 14:14

Re: Le coin lecture

Messagepar sansai » 03 Nov 2019 0:57

J'ai lu que "Les Dépossédés" (et quelques fiches de lecture) pour l'instant, sur chaude recommandation d'une amie, mais le cycle de l'Ekumen se lit dans l'ordre qui te chante (il y a des connexions entre les bouquins mais chaque bouquin se lit apparemment très bien indépendamment les uns des autres), et "Les Dépossédés" est à la fois un bon moyen d'entrer dans son œuvre et de rentrer dans le vif du sujet, avec une société anarcha-communiste qui se confronte à une société capitaliste au travers du personnage de Shevek, un scientifique issu de la société anarcha-communiste (il n'a connu que celle-ci toute sa vie, même si il a entendu parler de la société capitaliste), qui déménage dans la société capitaliste (sur la planète d'à côté) pour diffuser et travailler sur ses théories sur la temporalité. Et ça donne une réflexion riche qui va bien au-delà de la critique du capitalisme (quel type de société serait une société anarchiste ? Quelles limites, quels risques ?).
sansai
Sévit aussi sur le forum des Cahiers du foot
 
Message(s) : 44550
Inscription : 17 Mars 2008 21:53
Localisation : Pont-Réan

Re: Le coin lecture

Messagepar petit-breton » 01 Mai 2020 0:30

Offert à un pote après lecture il y a quelques années Sympathy for the devil de Kent Anderson. Merveilleux tableau de la descente au enfers (et de trip) au Vietnam... Il y a peu le même pote me relance d'un "chiens de la nuit" du même auteur.
Retour du Vietnam fin des années 70 et du rêve hippie inondation d'héroïne et début du capitalisme débridé des 80's. Passer des forces spéciales en pleine jungle à la police du coin de la rue. Du gros kiff de littérature US comme je les aime. crade autant qu’excitant..
Se dévore en un rien de temps. Un don pour les descriptions de détails infimes qui installent une ambiance et dérangent presque de mettre le lecteur à témoin. :smt007
Avatar de l’utilisateur
petit-breton
Nazareth
 
Message(s) : 3265
Inscription : 30 Mai 2005 13:39

Re: Le coin lecture

Messagepar anas lex » 16 Mars 2021 10:37

Ces derniers mois, j'ai tenté de rattraper mon retard de lecture.
Il me reste encore énormément de bouquins en attente, sans doute de quoi tenir deux ans, mais ça avance.

Du coup, j'ai commencé par des gros classiques que je n'avais jamais lu :

Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? de Philip K Dick. J'ai toujours adoré Blade Runner, ce mélange film noir / futur cradingue, Harrisson Ford en anti-héros, mais je n'avais jamais pris la peine de lire le livre. Pas de branlette intellectuelle pour savoir si le livre est meilleur que le film, j'ai kiffé les deux malgré ou grâce à leurs différences.

La stratégie Ender d'Orson Scott Card. On me l'avait présenté comme un must de la SF et je n'ai que modérément adhéré. Il se lit très facilement, cependant. Je ne sais pas ce qui n'a pas collé. Pas d'empathie avec les personnages, un récit qui ne m'a pas convaincu, une fin qui fait pschitt...

1984 d'Orwell : Putain... difficile d'en sortir indemne. Si on veut garder un peu d'espoir dans la vie, il vaut mieux le remplacer par Tchoupi va à la piscine. Dans le cas contraire, il faut juste apprendre à vivre avec le désespoir.

Aurélien, de Louis Aragon. Rien à voir avec les précédents, certes, mais j'ai adoré. Tellement de choses à dire, la Grande Guerre, les traumatismes de poilus, la suivante, l'entre-soi des artistes, l'oisiveté de la bourgeoisie parisienne, l'amour et cette terrible impression : le héros n'est pas Aurélien, c'est Bérénice. J'ai également La Semaine Sainte du même auteur en attente de lecture. Ce serait d'actualité de le commencer maintenant.

La conjuration des imbéciles, de John Kennedy Toole. On m'en avait beaucoup parlé - poke canari73/Ignatius Reilly. Je n'ai pas forcément adoré, mais c'est assez cocasse à lire. Je ne sais pas si l'auteur se comparait au personnage principal. Ou s'il était misanthrope.

Le Jardin d'Eden d'Ernie Hemingway. Désolé, je suis un pourceau, mais je suis complètement imperméable au récit. Je me suis emmerdé. Il m'a juste donné envie d'essayer le whisky-Perrier, mélange que j'ai trouvé fade. J'ai quand même repensé à Bukowski parlant des fois où il a bolossé Ernie. C'est peut-être à cause du Buk' que je n'ai pas apprécié, qui sait.

Dans un autre registre, je risque de m'attirer les foudres des historiens, mais j'ai lu avec grand plaisir Histoire du Moyen Âge de Georges Minois. Je ne connais pas l'auteur, il est peut-être controversé ou pas, mais il expose clairement et de façon passionnante une période complexe, en croisant les paragraphes dédiés aux mondes byzantin, arabe et "franc".

Et, pour terminer, une lecture improbable, que je ne conseillerais pas, mais qui m'a quand même parlé : Fort comme un hypersensible de Maurice Barthélemy. Ma femme me l'a offert en me disant que je me reconnaîtrais et, effectivement, beaucoup de ce qu'il décrit correspond pile-poil à ce que je ressens depuis toujours. Du coup, j'aurais pu faire le con à poil sur le plateau de Canal, qui sait. Si vous n'êtes pas hypersensible (apparemment, 18% de la population comme même, source Ipsos entre deux sondages sur la marque de yaourts préférés et le second tour des présidentielles 2027), à ne pas lire. J'ai détesté le style. Mais je m'y suis retrouvé. Comme quoi...
Avatar de l’utilisateur
anas lex
là par hazare
 
Message(s) : 15634
Inscription : 31 Déc 2004 12:02
Localisation : #jesuiswaldemar

Re: Le coin lecture

Messagepar féliré » 16 Mars 2021 10:50

anas lex a écrit:La stratégie Ender d'Orson Scott Card

T'es plus vraiment la cible, c'est plutôt de la lecture adolescente. J'avais adoré, perso. Comme j'avais trouvé le cycle d'Alvin le Faiseur, excellent.
Avatar de l’utilisateur
féliré
Südtribüne Loire connard !
 
Message(s) : 24664
Inscription : 02 Août 2007 15:13

Re: Le coin lecture

Messagepar anas lex » 16 Mars 2021 11:02

Dis tout de suite que je suis vieux. :roll:
Avatar de l’utilisateur
anas lex
là par hazare
 
Message(s) : 15634
Inscription : 31 Déc 2004 12:02
Localisation : #jesuiswaldemar

Re: Le coin lecture

Messagepar CdR » 16 Mars 2021 11:19

La première fois que j'ai lu 1984 je devais avoir 18 ans. J'y avais vu une société d'oppression assez basique. ça pouvait faire référence à m'importe quelle dictature. Le livre a été écrit dans les années 40.
Je l'ai relu l'année dernière, dans l'ère d'internet, des GAFAM de l'ultra libéralisme et des réseaux sociaux. ça prend une dimension encore plus troublante.
Avatar de l’utilisateur
CdR
J'ai encore dit une grosse connerie.
 
Message(s) : 13968
Inscription : 21 Août 2006 22:21
Localisation : Los Soriniéros. Ligeria atlantica

Re: Le coin lecture

Messagepar AAC » 16 Mars 2021 13:13

1984 c'est bien sûr une dénonciation du stalinisme, mais une critique située, d'un point de vue socialiste, d'extrême-gauche si l'on veut (même si le terme est inadapté pour bien des raisons). Même s'il est plus tardif, 1984 est à replacer dans le contexte de "S'il est minuit dans le siècle" (Serge), du "Zéro et l'infini" (Koestler). Bref, une époque de désespoir, mais marquée aussi par ceux qui, justement, ne cèdent pas au désespoir, au nihilisme. Orwell, en un sens, et malgré ses nombreuses tares, en fait partie, tu peux lire 1984 avec ça en tête aussi...

Sinon, CdR, tu peux (re)lire "Le meilleur des mondes" (Huxley), si tu veux jouer aux parallèles contemporains.
Avatar de l’utilisateur
AAC
Amnesic Cactus
 
Message(s) : 4194
Inscription : 03 Déc 2004 13:49

PrécédentSuivant

Retour vers D'art Dare

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité