Le Chili futur champion du monde

Pour ceux que le FCK désespère, ailleurs c'est parfois mieux.

Modérateur: FootNantais modo

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar zamorano » 11 Sep 2018 9:58

Reprise du dernier message :
Deux matchs à huis-clos et des années de suspension de stade pour quelques énergumènes. Sachant que le Colo a été épinglé cette saison pour ne pas vérifier les interdictions de stade et laisser entrer tout le monde. :bravo:
Tant que tout ça ne se paie pas en points perdus au classement, je doute que Blanco y Negro et la Garra Blanca en aient quoi que ce soit à fiche.


Corée du Sud - Chili, 13h :

----------------------- Arias
Isla --- Lichnovsky --- Maripán --- Albornoz
---------------------- Medel
---------- Vidal ------------- Aránguiz
--------------------- Valdés
------------ Rubio --------- Sagal

Pas de Paulo Díaz, qui après avoir été proche de l'Atlético et ailleurs en Europe, a fait le brillant choix de l'Arabie Saoudite (dans le club entraîné par un certain Guede, Pablo). J'imagine la tronche de Rueda en apprenant la nouvelle.
Avatar de l’utilisateur
zamorano
Chante mon canari
 
Message(s) : 5652
Inscription : 27 Mai 2006 14:51
Localisation : six pieds sous terre

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar zamorano » 11 Sep 2018 13:00

Rooh, la taupinière qui fait louper la balle de match de Diego Valdés sur la dernière action.

Pas mal dans le jeu, réussissant à désorganiser la relance sud-coréenne, mais il manque encore un truc devant, Rubio n'a pas touché un ballon, Sagal a surtout passé son temps décalé à droite et ce furent surtout Vidal et Valdés qui se sont projetés au centre de l'attaque.

Il y a eu quelques difficultés face à la vitesse en contre, avec un Maripán qui a fait deux-trois erreurs, mais Arias a assuré derrière, très rapide pour sortir dans les pieds adverses, j'aime beaucoup. De bonnes occasions, une frappe de loin de Sagal sortie par le gardien, un premier raté de Valdés dans la surface et Vidal qui rate une reprise seul face au but.

Le rythme a un peu baissé en seconde période avec les entrées de Pulgar et Hernández à la place d'Aránguiz et Vidal (énorme ovation du public :o ), Díaz comme latéral gauche qui n'a pas apporté offensivement (Albornoz avait au moins tenté, sans réussite).
Très bon Medel, Isla qui rappelle qui est le titulaire, Valdés intéressant mais intermittent. Sagal toujours aussi généreux.
Avatar de l’utilisateur
zamorano
Chante mon canari
 
Message(s) : 5652
Inscription : 27 Mai 2006 14:51
Localisation : six pieds sous terre

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar zamorano » 12 Sep 2018 14:50

Long résumé de cet animé 0-0 :



Et je profite des chaises musicales continentales, entre le départ d'Osorio du Mexique et son arrivée au Paraguay, celui de Pekerman et la possibilité de son remplacement par Martino pour poster une sympatoche photo de ce bon José Nestor quand il entraînait les jeunes colocolinos, ça doit dater de 92-93 :

Image
Avatar de l’utilisateur
zamorano
Chante mon canari
 
Message(s) : 5652
Inscription : 27 Mai 2006 14:51
Localisation : six pieds sous terre

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar howie » 14 Sep 2018 9:22

Ça parle de Martino pour l'Argentine également, mais aussi pour l'Atletico Nacional...
howie
Vamos Cafeteros !
 
Message(s) : 416
Inscription : 23 Nov 2007 8:38
Localisation : entre nantes et lyon

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar zamorano » 21 Sep 2018 10:28

Aller à domicile contre Palmeiras, 0-2.

Début à fond du Verdao de Scolari, 10 minutes de pressing, un Colo qui ne passait pas la moitié de terrain, ouverture du score dès la 2e après une perte de balle d'un Paredes qui a joué toute la rencontre à une intensité nettement moindre que les 21 autres.
Par la suite, Palmeiras s'est mis tranquillement à attendre, laissant le Cacique jouer, sans grand danger sur les buts de Weverton. A l'inverse, tous les contres des verts se terminaient par un tir, ça remonte vite et ça combine pas mal avec un Borja vraiment pas mal en pointe.

Le gros Philippe avait bien compris que 80,6183% des occasions de Colo Colo viennent de l'association Valdivia-Opazo et a donc mis deux récupérateurs sur le Mago et bloqué le couloir d'Opazo. Ils ont pourtant réussi à passer quelques fois, mais avec un Paredes qui fait son âge et un Barrios toujours aussi peu précis...

'fin bref, on a fait tourner, eu deux-trois occasions après des ballons repoussés par le gardien, une tête de Lucas qui passe à coté, mais l'impression d'être totalement dans le rythme de Palmeiras persistait, malgré un Valdivia qui enchaînait les miracles pour éliminer ses deux gardes du corps.

Scolari nous la jouait à l'envers en sortant Borja pour un troisième récupérateur, la possession alba ne cessait de croître, Tapia tombait dans le panneau en sortant Baeza pour Valdés, deux minutes après le changement il manquait quelqu'un pour faire la couverture, deuxième but de Palmeiras.

Et pour couronner le tout, VAR-expulsion directe de Pérez pour une méchante semelle à la 96e. :smt100
Avatar de l’utilisateur
zamorano
Chante mon canari
 
Message(s) : 5652
Inscription : 27 Mai 2006 14:51
Localisation : six pieds sous terre

Précédent

Retour vers Football

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)