Le Chili futur champion du monde

Pour ceux que le FCK désespère, ailleurs c'est parfois mieux.

Modérateur: FootNantais modo

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar zamorano » 06 Août 2017 21:42

Reprise du dernier message :
On a trop vu de retours d'anciennes gloires terminer en fiascos (Chupete, Pizarro à Wanderers parmi les plus récents) que voir Valdivia respirer la joie de jouer et marquer, dur de ne pas prendre son pied. Belle réponse à tous ceux qui prédisaient l'arrivée d'un semi-retraité.

La victoire du soir, 1-3 à Rancagua contre O'Higgins, partait sur des bases compliquées, puisque les cinq attaquants de l'effectif étaient absents (Paredes endolori et pas prêt pour 90 min, Vilches forfait, Luis Salas s'étant cassé le nez hier, Rivero en conflit ouvert pour partir à Belgrano et Ivan Morales en sélection U20). Guede a donc joué sans 9, avec un trio offensif Valdés-Valdivia-Maturana, soutenus par Campos et Véjar sur les côtés (Suazo suspendu). Campos, qui a apparemment fait un très bon match, retrouve son poste à la faveur du retour à la compétition de Zaldivia, après six mois d'arrêt sur rupture des croisés. Défense 100% argentine donc avec Barroso et Meza. Plus la répétition de Figueroa en soutien de Baeza au milieu.

Avatar de l’utilisateur
zamorano
Chante mon canari
 
Message(s) : 5461
Inscription : 27 Mai 2006 14:51
Localisation : six pieds sous terre

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar zamorano » 10 Août 2017 12:51

Palestino conclut la saison internationale des clubs chiliens avec un score cumulé de 10-2 contre Flamengo. Saison épouvantable, aucune équipe ne sort des poules de Libertadores, des éliminations contre des quasi inconnus en Sudamericana, genre O'Higgins sorti par la Fuerza Amarilla d'Equateur. Pendant ce temps, des clubs boliviens comme Jorge Wilsterman ou The Strongest font bonne figure.

Difficile de situer le problème, certes le foot chilien est globalement sous les ordre d'escrocs minables, mais il y a tout de même des entraîneurs ambitieux, une certaine qualité de joueurs malgré une formation qui pourrait largement progresser. Au niveau financier, si on ne peut se comparer au Brésil ou aux grands d'Argentine, on ne doit pourtant rien avoir à envier à l'Equateur, Bolivie, Paraguay ou Uruguay, qui réussissent autrement mieux que nous.
Même dans les transferts, les grands chiliens se font certes piquer leurs stars par les Mexicains, Brésiliens ou Argentins, mais sont capables d'aller chercher des joueurs relativement importants de clubs moyens, genre Zaldivia à Arsenal.
Après, il y a une certaine lose totale de Colo Colo, qui devrait être l'ambassadeur n°1 mais se plante à chaque match couperet depuis une décennie, avec une dose de poisse notable.

Pour revenir une seconde à O'Higgins, après la démission d'Aran suite à une série de mauvais résultats débutés avec la sudamericana, Gabriel Milito arrive. Aucune idée de ce qu'il vaut comme entraîneur.

Ah, et vu que je serais pas là, je signale tout de suite un France-Chili U21 au Parc le 1er septembre.
Avatar de l’utilisateur
zamorano
Chante mon canari
 
Message(s) : 5461
Inscription : 27 Mai 2006 14:51
Localisation : six pieds sous terre

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar zamorano » 04 Sep 2017 15:02

Fin de semaine en mode apocalypse, heureusement pour mes nerfs je n'ai pu voir qu'un tiers de l'horreur.
Début en sélection avec une rouste à la maison contre le Paraguay, qui les relance et nous met dans une situation délicate. Pour citer ce cher vieux Borghi, "un des pires matchs du Chili que j'ai vu, à part quand j'en étais l'entraîneur".

Cela avant un déplacement bouillant demain à La Paz, alors que le TAS a confirmé la sanction de la Bolivie dans le cas Cabrera et donc les points donnés au Pérou et à la Roja (les Argentins et Equatoriens hurlent au scandale, comme de bien entendu). Jara et Aránguiz suspendus, Paulo Díaz remplacera le premier et on s'orienterait vers un milieu à 4 avec Silva et Hernández pour suppléer le second, Castillo sortant de l'équipe. Pas de Valdivia, pas de Pinares, Mati Fernández même pas dans le groupe, la fantaisie règne.

Pour couronner le tout, retour au niveau national avec l'élimination colocolina en coupe contre le modeste Iberia. Guede continue dans son mode schizophrénique, passant d'une victoire convaincante dans le clásico contre la U à une prestation indigente dans un match aller-retour contre une équipe de la B. Après la défaite de l'aller avec une équipe de remplaçants, il avait pourtant remis les titulaires hier, moins Valdivia et Paredes (en sélection). Presque surpris de ne pas le voir démissionner après cette cata, sa position devient de plus en plus compliquée.
Avatar de l’utilisateur
zamorano
Chante mon canari
 
Message(s) : 5461
Inscription : 27 Mai 2006 14:51
Localisation : six pieds sous terre

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar zamorano » 04 Sep 2017 20:44

Pas dans le groupe et en route pour Necaxa, le Matigol. Chucha, si c'était pour résilier à l'amiable avec la Fio, il pouvait pas le faire pour revenir à la maison ? A 31 ans et en relative perte de vitesse, c'était l'occasion parfaite pourtant. :smt022
Avatar de l’utilisateur
zamorano
Chante mon canari
 
Message(s) : 5461
Inscription : 27 Mai 2006 14:51
Localisation : six pieds sous terre

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar Arlequin » 05 Sep 2017 5:43

:gloups
La vache, 7 nations en 5 points à 3 journées de la fin. Ca m'avait échappé...

Bon pour l'Argentine qui reçoit coup sur coup le Venezuela et le Pérou, ça devrait passer mais bon...
Avatar de l’utilisateur
Arlequin
 
Message(s) : 352
Inscription : 02 Avr 2008 1:01

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar howie » 05 Sep 2017 8:12

Contre le Venezuela peut être, mais contre le Perou, grosse méfiance amha.

Sinon ce soir, Colombie - Brésil à 22h30 sur Bein.
howie
Vamos Cafeteros !
 
Message(s) : 306
Inscription : 23 Nov 2007 8:38
Localisation : entre nantes et lyon

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar zamorano » 05 Sep 2017 19:54

Compo confirmée avec Silva et Pierre Paul au milieu.
Petit mot pour la fin de la carrière d'entraîneur du pelado Nelson Acosta, forcée par cette saloperie d'Alzheimer. Uruguayen mais presque tout autant chilien, il a été un peu effacé par l'aura de Bielsa et les résultats de Sampa, mais en 98, c'était lui le sélectionneur. Et s'il était d'une autre école, plus conservatrice, plus rude, n'oublions pas le formateur. Les débuts de Sanchez à 15 ans avec Cobreloa, c'est lui, tout comme ceux de Bravo en sélection. Tout ça malgré son désastreux second passage à la tête de la Roja, juste avant Bielsa.
Avatar de l’utilisateur
zamorano
Chante mon canari
 
Message(s) : 5461
Inscription : 27 Mai 2006 14:51
Localisation : six pieds sous terre

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar sansai » 05 Sep 2017 20:04

:(
Avatar de l’utilisateur
sansai
Sévit aussi sur le forum des Cahiers du foot
 
Message(s) : 41817
Inscription : 17 Mars 2008 21:53
Localisation : Pont-Réan

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar zamorano » 05 Sep 2017 20:20

Bose suspendu. Chez les titulaires, à part Silva, tout carton est synonyme de suspension pour le prochain match. :gloups
Et c'est très moche pour l'instant.
Avatar de l’utilisateur
zamorano
Chante mon canari
 
Message(s) : 5461
Inscription : 27 Mai 2006 14:51
Localisation : six pieds sous terre

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar zamorano » 05 Sep 2017 21:39

On va attendre un miracle ou commencer à penser au Qatar...
Et puis sortir Sanchez quand il est à côté de ses pompes, on peut aussi. Essayer d'ordonner un poil Vidal aussi. Et la poisse du Carepato, terrible.
Je citais Borghi, ça me rappelle vraiment son époque. :smt022
Avatar de l’utilisateur
zamorano
Chante mon canari
 
Message(s) : 5461
Inscription : 27 Mai 2006 14:51
Localisation : six pieds sous terre

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar Aurn » 06 Sep 2017 11:24

Ouch, je viens de voir ça, défaite 1-0 en Bolivie... :(
J'ai regardé le calendrier, sachant qu'il y'a un Argentine-Pérou et un Pérou-Colombie à venir. Le Chili peut encore espérer dépasser le Pérou pour avoir la 5ème place qualificative pour le barrage mais les 2 matchs restant sont contre l'Equateur et au Brésil :?
Tendu de chez tendu
Avatar de l’utilisateur
Aurn
♥ Jocelyn Gourvennec ♥
 
Message(s) : 4390
Inscription : 11 Déc 2006 21:38

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar zamorano » 06 Sep 2017 12:58

En jouant comme sur les deux derniers matchs, ce n'est même pas la peine de penser battre l'Equateur, sans parler du Brésil ou de l'intérêt d'aller à un mondial. J'ai beaucoup de mal à comprendre la différence entre les équipes de la dernière copa+confédérations et celle des éliminatoires. Certes, il y a eu des matchs avec une malchance terrible, la série de blessures contre l'Argentine par exemple, mais après les naufrages en Equateur, en Bolivie et contre le Paraguay, difficile de parler d'accidents. Faut se dire que sans les deux points cadeaux du TAS, on serait presque à 100% éliminés.

Hier il y a eu quoi, une occasion, un centre d'Isla que Vidal envoie à côté alors qu'il est seul. Sans être brillants, les Boliviens auraient pu mener 2-0 à la pause. A part 15 minutes en fin de première mi-temps, il n'y a rien eu de bon, que des longs ballons pour Vargas et Sanchez. Pas possible de se reposer sur l'attente d'un miracle de ce dernier ou de Vidal. Faut dire que c'est dur d'imaginer créer quelque chose quand tes deux pistons sont le Gato Silva (et pourtant je l'aime beaucoup) et Pedro Pablo Hernandez, qui ont fait de leur mieux dans leurs registres respectifs. Sans parler de l'état de Marcelo Diaz. J'ai l'impression que son erreur en finale de la coupe des confédérations, après son expulsion en finale de la copa, lui a mis un sacré coup au moral, il a perdu de son assurance. Le seul qui revenu à un vrai bon niveau, c'est Isla.
Avatar de l’utilisateur
zamorano
Chante mon canari
 
Message(s) : 5461
Inscription : 27 Mai 2006 14:51
Localisation : six pieds sous terre

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar zamorano » 12 Sep 2017 11:16

Pas trop commenté car pas pu voir les matchs, mais les désillusions albas continuent, avec un nul 1-1 contre Iquique, qui laisse bien peu d'espoir de titre. Encore quelques choix étonnants de Guede, comme la titularisation du jeune Berríos comme carrilero à droite (Campos était forfait), alors qu'il est plutôt un milieu axial. Il s'en est bien sorti, mais c'est surprenant d'improviser un gamin qui n'a pas cinq matchs pros à un poste où tu disposes de celui qui était le n°2 ou 3 de la sélection il y a quelques mois, en l'occurrence Opazo.

Le leader reste Unión Española, qui a bien digéré le départ de son duo d'attaque Salom-Churín, notamment avec l'arrivée de Carlitos Muñoz. Le gros coup dur pour eux, c'est que ce week-end ils viennent de perdre César Pinares, qui était vraiment leur joueur différent, qui pouvait débloquer un match presque seul. Le pire, c'est que la Roja le perd sûrement aussi, vu qu'il se barre aux Emirats. :smt022
On penserait qu'un mec qui s'était presque perdu en partant tout jeune en Italie (il n'a même pas débuté en championnat avec Colo Colo où il a été formé) aurait su être plus prudent à un moment où, à 26 ans, il commence à se montrer comme une possible alternative en sélection... Mais de ses déclarations il ressort surtout qu'Unión était pressée de vendre. Désespérant.
Avatar de l’utilisateur
zamorano
Chante mon canari
 
Message(s) : 5461
Inscription : 27 Mai 2006 14:51
Localisation : six pieds sous terre

Précédent

Retour vers Football

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)