Le Chili futur champion du monde

Pour ceux que le FCK désespère, ailleurs c'est parfois mieux.

Modérateur: FootNantais modo

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar zamorano » 02 Juil 2017 19:19

Reprise du dernier message :
'tain, faut qu'ils se calment là.
Avatar de l’utilisateur
zamorano
Chante mon canari
 
Message(s) : 5510
Inscription : 27 Mai 2006 14:51
Localisation : six pieds sous terre

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar canari49 » 02 Juil 2017 19:21

S'en tire bien Jara. C'était moins flagrant en direct
Avatar de l’utilisateur
canari49
♥ Jocelyn Gourvennec ♥
 
Message(s) : 4028
Inscription : 09 Jan 2011 19:34

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar Grapichu » 02 Juil 2017 19:30

Aaaaah putain cette minasse juste au-dessus :evil:
Avatar de l’utilisateur
Grapichu
Le mec qui s'auto-spoile.
 
Message(s) : 3783
Inscription : 15 Fév 2010 15:43
Localisation : Le Mans

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar zamorano » 02 Juil 2017 19:40

jhtrshntsnt ju
Avatar de l’utilisateur
zamorano
Chante mon canari
 
Message(s) : 5510
Inscription : 27 Mai 2006 14:51
Localisation : six pieds sous terre

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar Grapichu » 02 Juil 2017 19:41

Belle passe !
Merci !
Avatar de l’utilisateur
Grapichu
Le mec qui s'auto-spoile.
 
Message(s) : 3783
Inscription : 15 Fév 2010 15:43
Localisation : Le Mans

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar zamorano » 02 Juil 2017 19:51

Va la regretter longtemps celle de Sagal. :smt022
Avatar de l’utilisateur
zamorano
Chante mon canari
 
Message(s) : 5510
Inscription : 27 Mai 2006 14:51
Localisation : six pieds sous terre

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar kev29180 » 02 Juil 2017 19:52

:smt022
Avatar de l’utilisateur
kev29180
Show lapin
 
Message(s) : 12082
Inscription : 29 Mai 2008 7:14
Localisation : Finistère

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar Vikingix » 03 Juil 2017 4:26

zamorano a écrit:La coupe des confédérations, tu t'en fous quand t'as déjà été champion du monde.


Vos 2 titres en Copa America valent infiniment plus que cette coupe en bois
Avatar de l’utilisateur
Vikingix
Arantxa
 
Message(s) : 18720
Inscription : 28 Août 2005 21:08
Localisation : Nantes/Angers

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar zamorano » 17 Juil 2017 17:43

Reprise pas en douceur pour le Cacique, avec le début de la défense de la coupe contre La Serena, équipe de seconde division. Guede avait imaginé un milieu à trois avec un 6 et deux meneurs, Ramon Fernandez et Canchita Gonzales en soutien de Paredes et deux profils de dribbleurs dans les couloirs (Maturana et Bolados). Résultat : un désastre absolu, deux meneurs fantomatiques, une défense toujours sur le reculoir et une défaite 4-1. La chose en était au point qu'il se dit que Guede aurait tenté de démissionner le soir même.

Le match retour devait se jouer samedi, mais a été reporté à cause des grosses chutes de neige ( :gloups :gloups :gloups ) sur la zone centrale.

Dans la semaine, le directeur sportif a été dégagé un an pile après avoir été embauché, et, pour redonner un poil le moral, les U19 ont remporté le championnat national, sous la direction de l'Espagnol Manuel Crespo, accusé de tous les maux lors de son arrivée il y a quelques mois (pistonné par Guede, escroc, pas d'expérience du haut niveau etc). Il est vrai qu'il sortait un peu de nulle part, dirigeant et formateur en 4 ou 5e div espagnole.

Côté transferts, Esteban Pavez devrait se retrouver au Brésil, Atlético Paranaense. Il y retrouvera Grafite et Eduardo (celui d'Arsenal et du Shaktar). Quand on pense qu'il y a deux ans il était tout proche du Celta... M'enfin, c'est ce qu'il en coûte de faire des courses-poursuites bourré, avec les flics qui ont du l'arrêter à coups de balles dans les pneus.

Parlant de péripéties éthyliques tout autant qu'automobiles, l'UC récupère en prêt Jeisson Vargas, qui a royalement planté son talent à Estudiantes, et cherche à se refaire. La U devrait voir le retour de Pinilla, qui s'est désengagé du Genoa.

Comme il y a six mois, le plus grand acteur du marché chilien aura encore une fois été le Mexique, qui, depuis que le quota d'étrangers par équipe a été levé (plus le 7-0 qui a marqué les esprits), rafle tout ce qui bouge.
Sagal rejoint Puch à Pachuca, Mora retrouve el Gato Silva, Martin Rodríguez et Roco à Cruz Azul, Lichnovsky (qui arrive certes depuis Valladolid) et Victor Dávila complètent la légion de Necaxa avec le Colocho Iturra. Triste pour Dávila, qui n'a pas 20 ans et n'a même pas eu le temps de montrer ce qu'il valait à Huachipato, dont les dirigeants ont été jusqu'à dire qu'il "a du talent mais n'est pas très intelligent". Plus le Chanchito Ramos à Leon etc etc.

D'un autre côté, on récupère les rebuts et les échecs. Maturana revient après six mois à Necaxa, Palestino récupère le vieux Lobo del aire Marcos González depuis le même club, Everton choppe le Pato Rubio en déchéance complète en seconde div mexicaine...

Dans les autres mouvements marquants, Guillermo Maripán quitte la Cato pour renforcer la défense d'Alavés, souhaitons qu'il ait plus de succès que les derniers à avoir traversé l'Atlantique (même souhait pour Sierralta qui s'entraîne pour l'instant à Udine). Carreño, qui avait explosé lors du même premier titre cruzado, suit une trajectoire opposée (il se parle de melonite, cas similaire à celui de Jeisson Vargas), est prêté à Everton.
Leo Valencia à Botafogo, bien pour lui et la sélection.
Isla annoncé à Fenerbahce, Medel et Diaz dans le flou.
Avatar de l’utilisateur
zamorano
Chante mon canari
 
Message(s) : 5510
Inscription : 27 Mai 2006 14:51
Localisation : six pieds sous terre

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar StanAjax » 17 Juil 2017 18:21

zamorano a écrit:(même souhait pour Sierralta qui s'entraîne pour l'instant à Udine).

Isla annoncé à Fenerbahce


Ouaip, il est à Udine alors que l'équipe vient de partir en stage de prépa. :-$
Bon, d'après les infos frioulanes, ça ne présage en rien de son avenir immédiat. Il y a d'ailleurs une place à prendre en DC avec les départs de Felipe (titulaire) et Heurtaux cet été. Soit comme remplaçant, soit comme titulaire, car Angella (ou Wague) ne sont pas des assurances tous risques.

Pour Isla, j'aurais bien aimé le voir revenir à Udine, mais salaire trop conséquent... La Juve en payait une partie à Cagliari l'an dernier.
Avatar de l’utilisateur
StanAjax
Garez vos miches !
 
Message(s) : 18615
Inscription : 14 Fév 2005 19:23

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar zamorano » 23 Juil 2017 15:56

Supercoupe du Chili, entre Catolica et Colo Colo :
acestream://65d317874f9884f9ed2dbc1d4beb4a89da4bf957
http://futbolchile.net/2017/07/universi ... le-1200-h/
Redébut de Valdivia sous les couleurs albas, faudra montrer que le match contre la Serena n'était qu'un raté.

Sinon, Richard Barroilhet, Franco-Chilien né en Angleterre qui arrive à O'Higgins depuis la réserve de Montpellier, quelqu'un connait ?
Avatar de l’utilisateur
zamorano
Chante mon canari
 
Message(s) : 5510
Inscription : 27 Mai 2006 14:51
Localisation : six pieds sous terre

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar zamorano » 23 Juil 2017 18:36

Victoire 4-1, Guede se redonne un peu de temps pour travailler tranquillement.

----------------- Orión
-- Campos - Barroso - Meza
Figueroa ---- Baeza ----- Suazo
--------- Valdivia - Valdés
------- Vilches --- Paredes

Bon match dans l'ensemble, avec une Cato qui a mis une grosse pression en première période, provoquant quelques erreurs dans la sortie de balle de la part de Baeza et du Mago. Kuscevic ouvre le score sur corner, Paredes égalise dans la foulée d'une chilena un peu à l'arrache.
Figueroa fait les bons appels et conclut systématiquement en revenant vers l'arrière, Suazo fait un double une-deux de folie avec Paredes qui tire à côté. Les deux carrileros n'ont pas le profil pour éliminer mais apportent un plus derrière. Faudra voir ce que donnera avec la concurrence de Maturana/Bolados/Véjar dans des profils de dribbleurs, ou d'Opazo en latéral classique et plus complet. Vilches bouge bien mais techniquement moyen (peut dire la même chose de Suazo), marque en pivot en seconde mi-temps. A partir de là, l'UC craque et s'éparpille dans des protestations contre l'arbitre. Buonanotte commence à tomber tout seul. Valdés marque un péno après une main d'Aued.
Valdivia a tenu tout le match sans problème et, sans être génial, a montré ce qu'on lui connaît, voyant les espaces, donnant du rythme et se permettant de dribbler. Il offre le quatrième à Paredes après une action individuelle de Valdés. Orión bien, rassurant, capte les ballons. Deux dégagements direct en touche par contre.
Avatar de l’utilisateur
zamorano
Chante mon canari
 
Message(s) : 5510
Inscription : 27 Mai 2006 14:51
Localisation : six pieds sous terre

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar StanAjax » 23 Juil 2017 19:00

Tiens, pour info, Sierralta a joué 1/4 d'heure avec Udine en amical contre Kayserispor. Arrière droit, donc "fuori ruolo"... Difficile à juger vu que la caméra était basse, unique et de l'autre côté du terrain, mais le pion égalisateur de la dernière seconde vient de son côté.

On va plutôt retenir le fait que Del Neri le fasse jouer assez rapidement (il est arrivé en cours de stage). A voir dans les prochaines semaines s'il peut décrocher une place dans le groupe. Velazquez, le jeune vénézuélien, a été prêté. Reste un autre jeune, le polonais Bochniewicz, qui n'est rentré qu'à la 85ème, mais au poste de central...
Avatar de l’utilisateur
StanAjax
Garez vos miches !
 
Message(s) : 18615
Inscription : 14 Fév 2005 19:23

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar zamorano » 23 Juil 2017 19:34

Merci de l'info. :smt023
Il avait joué un moment latéral à Palestino, me demande même si ses premiers matchs à la Catolica n'étaient pas à ce poste. Mais c'était clairement pour dépanner, je me souviens d'un match où il avait pris l'eau (avec toute la défense du Tino Tino) contre un Colo Colo qui avait envoyé tous ses gamins.

Dans le même genre d'aventures européennes plus ou moins frustrées de jeunes centraux, j'ai cité Lichnovsky qui est parti au Mexique après un passage en Espagne, et Kuscevic, qui, après un an chez les jeunes du Real, est revenu à l'UC et, après un an à alterner avec Lanaro, devrait se retrouver titulaire avec celui-ci après le départ de Maripán. Pour anecdote, il était dans une liste des trois plus ou moins jeunes favoris de Borghi, avec Baeza et le petit meneur d'Unión Pablo Aránguiz.

Dernière édition par zamorano le 23 Juil 2017 19:59, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
zamorano
Chante mon canari
 
Message(s) : 5510
Inscription : 27 Mai 2006 14:51
Localisation : six pieds sous terre

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar StanAjax » 23 Juil 2017 19:55

Ben, là c'était pas top, mais toute l'équipe a arrêté de jouer les 5 dernières minutes...

Il n'y a pas de remplaçant au poste de latéral droit à Widmer, qui est bon offensivement mais pas top défensivement, donc si Sierraltaz peut jouer à droite, il peut avoir une opportunité de débuter en Serie A assez vite. Samir, central gaucher, a chopé une place de titulaire rapidement comme arrière gauche l'an dernier...

Sinon, il est en concurrence avec Bochniewicz pour le poste de 4ème central derrière Danilo, Angella et Wague. Avec Samir qui peut être recentré en cas de besoin, car un bon latéral gauche (Pezzella) a été recruté.

Bref, s'il arrive à jouer la carte du latéral droit cette année sans trop couler, il pourrait accélérer son intégration européenne...
Avatar de l’utilisateur
StanAjax
Garez vos miches !
 
Message(s) : 18615
Inscription : 14 Fév 2005 19:23

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar howie » 26 Juil 2017 11:45

Itw de Pablo Contreras sur la periodo Bielsa au Chili :

http://www.sofoot.com/pablo-contreras-b ... 45842.html
howie
Vamos Cafeteros !
 
Message(s) : 329
Inscription : 23 Nov 2007 8:38
Localisation : entre nantes et lyon

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar titoune » 26 Juil 2017 11:50

C'est assez drôle sur certaines annecdotes.
Et il a lui aussi constaté que sa méthode est trop usante sur du long terme en club.
Avatar de l’utilisateur
titoune
Vainqueur de la ligue Europa !
 
Message(s) : 6063
Inscription : 16 Oct 2007 8:51
Localisation : Angers

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar zamorano » 28 Juil 2017 21:20

La saison repart pour de bon, avec le début du tournoi de transition ce week-end. De transition, car il sert à meubler les mois entre la fin de l'Apertura/Clausura en calendrier européen, et le championnat 2018, qui se jouera en format annuel (matchs aller-retour) et calendrier sud-américain. Vivement 2018.

Présentation de Lucarne opposée.

Notons qu'on a perdu les deux clubs du cuivre, Cobreloa descendu il y a quelques années ayant été rejoint par Cobresal en Primera B. Primera B en pleine crise, l'ANFP exigeant le payement d'une garantie pour les clubs y participant, ce que certains clubs ne peuvent (ou ne veulent) payer, le cas cristallisant tout étant celui de Barnechea, qui a fait l'ascenseur depuis la Segunda Division Pro et, ne pouvant payer, a mis le cas devant la justice civile, qui vient d'obliger l'ANFP à les accepter. De la à ce que la FIFA s'en mêle (la séparation du foot et de la justice normal, toutes ces horreurs), tout le monde flippe.

Pour revenir à des thèmes plus joyeux, petit résumé des surnoms des 15 participants, vu que LO ne l'a pour une fois pas fait. On peut en général remplacer tous les "los Xos" par "el equipo/elenco Xo".

Les trois grands :

Colo Colo : los Albos, el Cacique (le cacique Mapuche qui a donné son nom au club), el Popular, el Eterno Campeón. Las Zorras (les putes) par les hinchas de la U et de l'UC.

Universidad de Chile : la U,​ la Chile, los Azules, los​ Chunchos (le chuncho est la chevêchette australe, rapport à un des vieux emblèmes de l'université),​ el Bulla ("le Bruit", rapport à l'ambiance de la barra), el​ Romántico Viajero (ça vient de l'hymne du club), el​ León (après une victoire dans les 60's contre Estudiantes, le Lion argentin), los Laicos (par opposition à la Católica). Las Madres par les colocolinos, à cause d'un chant des hinchas de la U lors d'un Clasico de 1993 se jouant lors de la fête des mères, qui a été retourné contre eux des années plus tard.

Universidad Católica : la UC, la Cato, la Católica, la Franja (la frange bleue sur le maillot), los Cruzados (les Croisés). Las Monjas (les religieuses) par ceux de la U et de CC.

On notera le machisme frais et léger des surnoms péjoratifs.

Les équipes "de colonias", qui se disputent les "clásicos de colonia" entre eux :

Audax Italiano : los Itálicos, los Tanos, los Floridanos / de la Florida (commune de la Florida à Santiago), los Audinos.

Palestino : los Árabes, el Tino-Tino, los Tri/Tetracolores (les couleurs du drapeau palestinien/maillot, selon que l'on considère le blanc comme couleur ?).

Unión Española : los Hispanos, los de Santa Laura (le stade), los panaderos (plus ou moins péjoratif, les immigrants espagnols ayant été associés au métier de boulanger).

Les deux grandes équipes de la région de Valparaiso, qui jouent le clásico porteño (San Luis est du coin mais ne compte pas):

Santiago Wanderers : el Decano (plus ancien club du pays), los Caturros (rapport au maillot vert, les caturras sont les perruches), los Porteños (ceux du port).

Everton Viña del Mar : los Ruleteros (la roulette du casino du Viña ), los Oro y Cielo (couleurs identiques à celles de Boca), Ever for ever.

San Luis de Quillota : los Canarios, pas besoin d'expliquer. :-D

Les équipes de province, et fières de l'être :

Huachipato : los Acereros (les Aciéristes), los Siderúrgicos (le club est historiquement celui de l'usine sidérurgique Huachipato, nommée après la création du club, et est encore lié au groupe minier et métallurgique CAP, jouant d'ailleurs au stade CAP), el Campeón del Sur.

O'Higgins : el Capo de Provincia, la Celeste (couleur), el Ohi-Ohi.

Universidad de Concepción: la UdeC, la U de Conce, el Campanil (d'après le clocher de l'université, symbole de la ville), la U penquista (gentilé d'après le nom indigène, qui est resté pour une des communes de l'agglo, Penco).

Deportes Temuco : el Pije (venant de l'"Indio Pije", mascotte de Green Cross, une des multiples équipes ayant fusionné pour aboutir au club de Marcelo Salas), los Albiverdes,

Deportes Antofagasta : los Pumas, los Albicelestes

Deportes Iquique : los Dragones Celestes

Curicó Unido : el Curi, los Torteros (les pâtissiers, faiseurs de gâteaux, là je sais pas pourquoi), la Banda Sangre (rayure style River).


Pour le plaisir, ajoutons les papayers de La Serena, les pirates de Coquimbo Unido, les mineurs ou les renards du désert de Cobreloa, les conducteurs de bus de Santiago Morning et le petit bouquet d’œillets (el Manojito de Claveles :smt007 ) de Magallanes.
Dernière édition par zamorano le 29 Juil 2017 10:14, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
zamorano
Chante mon canari
 
Message(s) : 5510
Inscription : 27 Mai 2006 14:51
Localisation : six pieds sous terre

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar sansai » 28 Juil 2017 21:29

:smt023
sansai
Sévit aussi sur le forum des Cahiers du foot
 
Message(s) : 41927
Inscription : 17 Mars 2008 21:53
Localisation : Pont-Réan

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar howie » 29 Juil 2017 8:38

:smt023
howie
Vamos Cafeteros !
 
Message(s) : 329
Inscription : 23 Nov 2007 8:38
Localisation : entre nantes et lyon

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar El Marlino » 29 Juil 2017 10:59

:smt023
Avatar de l’utilisateur
El Marlino
Modorato Cantabile
 
Message(s) : 13154
Inscription : 29 Nov 2004 20:32
Localisation : entre Erdre et Loire

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar StanAjax » 29 Juil 2017 18:18

Sympa, merci Zam'. :-)

Et pour les noms anglais des équipes de la région de Valparaiso, c'est lié à une communauté britonne ou c'est "pour faire stylé" ?

Sinon, Sierralta prêté à Parme (de retour en Serie B deux ans après la faillite), après qu'Udine ait recruté son Pallois à Anderlecht (Nuytinck).
Avatar de l’utilisateur
StanAjax
Garez vos miches !
 
Message(s) : 18615
Inscription : 14 Fév 2005 19:23

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar zamorano » 29 Juil 2017 23:13

A en croire le site of', le nom d'Everton aurait été inspiré par une tournée en Argentine de l'Everton briton.

Celui de Wanderers précise qu'il n'y avait pas de réel lien avec la communauté britannique, mais comme la majorité des clubs de l'époque (1892) avaient des noms anglais et que Wolverhampton venait de remporter la FA Cup (contre... Everton), ils en ont repris le nom. Sauf que c'est la coupe de 1893... On retrouve aussi les Uruguayens des Montevideo Wanderers, fondés en 1902.

Pour l'utilisation de Santiago, il y a aussi des doutes, l'essentiel d'entre elles étant liées à l'existence des Valparaiso Wanderers, qui auraient d'ailleurs été plus liés à la communauté anglaise. Certains parlent d'insistance dans le chilenisme en utilisant le nom de la capitale, d'autres de simple choix par défaut, tandis que certains évoquent la quantité de santiaguinos dans le club.
Sauf que la fondation officielle des Valparaiso Wanderers date de 1895. #-o

Un lecteur du journal La Unión de 1930 précise que le Santiago viendrait d'un Don Santiago, qui aurait offert le premier ballon du club. Ça a le mérite d'être joli.
Avatar de l’utilisateur
zamorano
Chante mon canari
 
Message(s) : 5510
Inscription : 27 Mai 2006 14:51
Localisation : six pieds sous terre

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar zamorano » 31 Juil 2017 10:46

Débuts poussifs pour les gros. Nuls de CC et de l'UC, victoire à l'arrachée de la U grâce à un péno douteux.

Chez les Albos qui recevaient Antofagasta, difficile de reconnaître l'équipe qui a dérouillé la Cato la semaine dernière, malgré deux changements seulement, Opazo pour Figueroa à droite et Salas pour Vilches en pointe. Le petit Luis Salas a montré des choses intéressantes dans les intentions, très mobile, redescendant et tentant de jouer vite. Fébrile dans la réalisation, par contre, ratant l'occasion du match, de la tête, seul à deux mètres du but.

Difficile aussi de comprendre l'idée de Guede sur la rencontre. Toute la première période à été passée à tenter de rattraper les parpaings d'Orión et de la défense, bien qu'aucun réel joueur de tête n'ait été présent. Après la pause, l'équipe a essayé de ressortir à raz de terre, mais c'était compliqué avec une grosse intensité du pressing puma, qui a étouffé Valdivia/Valdés.

L'autre grand souci, c'est le trou qu'a laissé le départ de Pavez en 6. Baeza semble pour l'instant installé, mais n'arrive pas à prendre ses marques. N'ayant pas le côté tout-terrain de son prédécesseur, il n'apporte pas autant dans la récupération, et a des soucis pour gérer le pressing. Etonnant car dès que Guede l'a replacé en défense, il s'est remis à humilier les attaquants adverses à coups de feintes et à ressortir proprement balle au pied. On dirait qu'il n'a pas d'intermédiaire, ou défenseur ou relayeur, mais pas sentinelle. Il apporte en tout cas plus en défense qu'à batailler en 6, où une possible alternative pourrait être Araya, sur le banc hier et qui semble avoir laissé six mois de blessures derrière lui.

Après l'avoir redescendu, Guede a replacé Suazo devant la défense, sans succès non plus, mais là au moins tout le monde le savait qu'il n'est pas près pour ce poste. Il termine par se faire expulser après un deuxième jaune naïf pour tirage de maillot. Il avait pourtant été un des meilleurs sur son côté gauche. Valdés passe aussi à rien du rouge direct pour un méchant coup de sang et une véritable agression.

J'ai du mal à comprendre les plans de Guede, qui a annoncé durant toute l'intersaison son plan de monter une équipe dans le style de son Palestino, agressive, haute sur le terrain, qui combine, tout en revenant à une défense à 4, qu'il a entraîné durant tout ce temps. Arrivent les matchs et on retrouve les trois derrière et on balance de grands ballons devant (ça c'était déjà un peu vu contre Catolica). :?

Aussi, quel est l'intérêt d'avoir quatre latéraux (Figueroa, Opazo, Suazo, Gutiérrez) et quatre milieux/ailiers (Bolados, Maturana, Véjar, Canchita), dont trois recrues, pour deux postes ? Véjar n'est même pas sur le banc alors qu'il a montré qu'il manquait surtout de continuité, tandis mon chouchou el Flaco Gutiérrez est revenu de son prêt à Unión où il a été titulaire tout le semestre et ne semble pourtant même pas être dans les plans.
Avatar de l’utilisateur
zamorano
Chante mon canari
 
Message(s) : 5510
Inscription : 27 Mai 2006 14:51
Localisation : six pieds sous terre

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar zamorano » 03 Août 2017 14:02

Ce n'était que La Serena, ce n'était qu'un premier tour de coupe, mais c'était déjà un match crucial. Défaits 4-1 à l'aller, il fallait gagner par trois buts d'écart pour aller aux tirs au but. Pour l'anecdote, jamais le Colo n'avait remonté un déficit de cette ampleur. Résultat final, 4-0 et une domination écrasante, les papayeros étant entrés sur la pelouse juste pour défendre. Bien sûr, une partie de la presse et des supporters (ceux en bleu...) hurlent au scandale, car le Pato Polic a annulé deux buts à La Serena, l'un pour un hors-jeu limite limite et l'autre pour un autre hors-jeu d'un joueur qui aurait gêné Orión sur une frappe de loin. Ce serait vite oublier qu'à l'aller, ils ont bénéficié d'un péno sur une glissade de l'attaquant et d'un but largement hors-jeu. :roll:

Privé de Meza, Rivero et Vilches, Guede a lancé une espèce de 3-2-4-1 :

------------------ Orión
---- Campos - Barroso - Baeza
--------- Figueroa --- Suazo
Bolados - Valdivia - Valdés - Véjar
----------------- Paredes

Dominant outrageusement mais sans efficacité ni grosses occasions, Figueroa est rapidement passé à droite, Bolados rejoignant Paredes dans l'axe. Tout s'est débloqué juste avant la pause, frappe de loin de Suazo, rasante, poteau rentrant. Bon match de sa part, bien plus propre que d'habitude. Après la mi-temps, nouveau changements, l'équipe passe à quatre derrière.

-------------------- Orión
Campos - Baeza - Barroso - Véjar
------------------ Suazo
Maturana --- Valdivia --- Valdés
--------- Paredes --- Salas

Curieusement, plus il prend de l'âge, plus Pajarito Valdés revient à son profil de jeunesse, celui d'ailier. Moins en jambes en meneur reculé à côté d'un 6, sur les trois derniers matchs il a beaucoup mieux réussi dans des enchaînements dribble/débordement/centre. Dans le même temps, l'entrée de Salas libérait des espaces pour Paredes, tandis que Campos, retrouvant enfin son poste d'origine, était libre de déborder et de centrer pour le quatrième but.



Maintenant, faudra voir ce week-end si l'équipe arrive enfin à stabiliser son niveau de jeu, car on a alterné entre le plutôt bon et le très mauvais sur les quatre premières rencontres de la saison.
Avatar de l’utilisateur
zamorano
Chante mon canari
 
Message(s) : 5510
Inscription : 27 Mai 2006 14:51
Localisation : six pieds sous terre

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar zamorano » 06 Août 2017 21:42

On a trop vu de retours d'anciennes gloires terminer en fiascos (Chupete, Pizarro à Wanderers parmi les plus récents) que voir Valdivia respirer la joie de jouer et marquer, dur de ne pas prendre son pied. Belle réponse à tous ceux qui prédisaient l'arrivée d'un semi-retraité.

La victoire du soir, 1-3 à Rancagua contre O'Higgins, partait sur des bases compliquées, puisque les cinq attaquants de l'effectif étaient absents (Paredes endolori et pas prêt pour 90 min, Vilches forfait, Luis Salas s'étant cassé le nez hier, Rivero en conflit ouvert pour partir à Belgrano et Ivan Morales en sélection U20). Guede a donc joué sans 9, avec un trio offensif Valdés-Valdivia-Maturana, soutenus par Campos et Véjar sur les côtés (Suazo suspendu). Campos, qui a apparemment fait un très bon match, retrouve son poste à la faveur du retour à la compétition de Zaldivia, après six mois d'arrêt sur rupture des croisés. Défense 100% argentine donc avec Barroso et Meza. Plus la répétition de Figueroa en soutien de Baeza au milieu.

Avatar de l’utilisateur
zamorano
Chante mon canari
 
Message(s) : 5510
Inscription : 27 Mai 2006 14:51
Localisation : six pieds sous terre

PrécédentSuivant

Retour vers Football

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

cron