Le Chili futur champion du monde

Pour ceux que le FCK désespère, ailleurs c'est parfois mieux.

Modérateur: FootNantais modo

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar Arlequin » 01 Juil 2019 16:52

Reprise du dernier message :
C'est cool la Bolivie.
Avatar de l’utilisateur
Arlequin
En Avant
 
Message(s) : 770
Inscription : 02 Avr 2008 1:01

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar TomTom » 02 Juil 2019 7:09

zamorano a écrit:De ce que je lis et entends ici et là sur les médias et réseaux sociaux chiliens, une des postures fréquentes sur le VAR est une espèce d'autoflagellation tiers-mondiste qui consiste à dire qu'en Amsud ça ne fonctionne pas, parce que la CONMEBOL, parce que les latinos incompétents, alors qu'en Europe c'est génial et aux Etats-Unis n'en parlons même pas. :smt100

Dans les faits, c'est atroce : attente sans rien comprendre, application à deux vitesses, vérification par l'arbitre central aléatoire, inutilité des arbitres de touche...

Sans VAR, si ton équipe était pénalisée à tort, tu pouvais l'excuser par l'erreur humaine. Maintenant, toute décision litigieuse laisse place à des interprétations sur la partialité des assistants, puisqu'ils ont l'infaillible technologie sous le pif. Rien qu'à entendre les sous-entendus lourdingues des commentateurs du Colombie - Chili sur les deux assistants vidéos, deux Argentins et un Bolivien... :roll:



Sauf que la VAR au final je trouve ça très humain, et du coup ça résout pas grand chose. La VAR ça reste 3-4 mecs dans un bus qui se pignolent sur des ultras ralentis et donne leur sentiment sur ce qui doit être sifflé/sanctionné ou pas. La seule différence avec le terrain c'est que les arbitres de touches (comme tu le dis) ne servent à rien parce que les révélateurs millimétriques règlent les hors jeu et les pieds de gardien devant la ligne sur pénalty, et que les mains dans la surface c'est désormais pas compliqué : tant que ça touche entre l'épaule et les ongles c'est "main".


Du coup le poste de défenseur au foot deviens un sport pour dinosaures :
Image

Ah oui et bien sur les arbitres de champ ne sont plus que des représentant du bus VAR sur le terrain. "Tu as mal ? Attends j'appelle le car !" "Tu t'es fait pousser ? Attends ... Roger... oui ca va ma couille... dis moi j'ai le 13 là... oui le relou ouais he bah il gueule .... mmmmh.... oh tu sais moi ça me passe au dessus .... ok donc on lui file son truc ?.... mmmmh ça marche ... allez à sa'di chez toi mon gros, tchao".

La VAR c'est un groupe de poules avec une calculette.
Avatar de l’utilisateur
TomTom
Fan club Rémy Riou
 
Message(s) : 7071
Inscription : 06 Mars 2006 19:00

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar StanAjax » 04 Sep 2019 13:18

Ah du coup, après 2 ans à Parme où il n'aura pas beaucoup joué (10 matches en Serie B, 6 l'an dernier mais il a été longtemps blessé), Sierralta reste à Udine cette année (enfin, au moins ces prochains mois).

Ça risque d'être encore plus compliqué de trouver du temps de jeu, puisqu'il part 7ème et dernier dans la hiérarchie des défenseurs centraux. Pour 3 postes. Il peut doubler Opoku (même âge mais déjà à Udine depuis un an), mais il faudra quand même compter sur au moins 2 blessures / suspensions parmi les 3 droitiers clairement devant lui (Ekong, Becao et De Maio) pour jouer.

C'est ballot, parce que, pour une fois, l'effectif pro est restreint (24 joueurs, dès qu'il y aura un blessé/suspendu, il sera donc assuré d'être sur la feuille de match !), mais il est au poste le plus fourni, avec celui d'avant-centre (mais où la rotation n'est pas la même...).

Je ferais le débrief s'il est amené à jouer, mais, pour l'instant, il est plus sur la trajectoire de Matias Campos que de Pizarro, Isla et Sanchez. On va donc plutôt lui souhaiter de rebondir aussi bien qu'Orellana, qui a fait son trou en Liga.
Avatar de l’utilisateur
StanAjax
Garez vos miches !
 
Message(s) : 19281
Inscription : 14 Fév 2005 19:23

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar zamorano » 13 Sep 2019 19:04

J'espère qu'il arrivera à s'en sortir, je le voyais vraiment très bon en sélection U20. Ce sera aussi compliqué avec les A, vu que Marípan s'est plus où moins imposé, et que Rueda a tenté une charnière Paulo Díaz - Sebastian Vegas pour les deux amicaux de rentrée (nul contre l'Argentine et défaite contre le Honduras).

Matchs où est revenu un qu'on n'attendait plus, Claudio Bravo. Qui n'a pu s'empêcher de mettre son sélectionneur dans l'embarras en annonçant après la rencontre que l'équipe avait besoin de Marcelo Díaz. Bref.

Je ne reviens pas sur la fin de la Copa América, cette demie maudite contre le Pérou restera un de mes grands traumatismes à jamais.

StanAjax a écrit:sur la trajectoire de Matias Campos.


Drôle de trajectoire pour Campos Toro, qui a un peu bourlingué sans grand succès, avant de revenir dans son club formateur, Audax, où il s'est finalement imposé en compagnie de son homonyme Matías Campos López, un attaquant. Après une bonne saison, ils sont tous deux transférés à la U cette année, et sombrent dans la première moitié de saison épouvantable des Chunchos. Après six mois, Campos Toro est exfiltré en D2 à Wanderers et Campos López cire le banc.


Petit point championnat que, sauf énorme catastrophe, la Católica devrait remporter tranquillement, avec 13 points d'avance sur un Colo Colo piteux second à neuf journées de la fin. La U a eu un petit rebond et commence à s'éloigner des places de descente.

Mon Cacique quant à lui, entame sa seconde moitié de saison de manière catastrophique, ne maintenant la deuxième place que grâce à l'irrégularité de ses concurrents. Une recrue à l'intersaison, l'Argentin Rossi arrive en prêt de River, pour remplacer un Esteban Pavez parti assurer son avenir dans le golfe et qui a laissé un énorme trou au milieu. Pour empirer la situation, Matias Zaldivia s'est rompu les ligaments du genou et laisse la défense centrale à une brute comme Insaurralde et un semi-convalescent comme Barroso, les deux en fin de carrière.

3 défaites, 2 nuls et une victoire depuis la reprise, les résultats ne sont plus là, l'équipe donne le sentiment de régresser, et les choix de Salas déconcertent. Sans même parler de ses fins de match désespérées en 4-1-5. Alarcón était une pièce fixe au milieu du bon début de saison ? Il a complètement disparu du 11. Idem pour Vilches en 9, à cause du retour de Paredes, mais aussi parfois au profit de Parraguez, plus proche de la borne kilométrique que du joueur de foot. Gutiérrez s'était bien imposé à gauche, apportant un plus offensif indéniable ? Out pour un De la Fuente indigent. Valdivia joue un ou deux matchs, se blesse/se fait expulser.

On en est au point où un Pajarito Valdés ressorti du placard en chaise roulante apporte un plus dans un collectif plus ou moins inexistant. Seul point positif, Marcos Bolados semble enfin montrer un peu du talent qu'on lui voyait il y a deux ans à Antofagasta.

Le pire, le barouf stupide autour de Paredes. Le glorieux ancien a rejoint Chamaco Valdés en tête du classement des buteurs historiques du championnat national. Résultat : tout un cirque monté pour la réception de Cobresal au Monumental, où, bien sûr, le grand Esteban allait, sans le moindre doute, devenir le leader exclusif en mettant son pion (théoriquement pas trop compliqué vu qu'il ne joue plus que pour ça). Hélicoptère, feux d'artifices, tout était prêt. Victoire de Cobresal 0-2 contre un Cacique indigent, remballez le matos, merci pour le ridicule.
Avatar de l’utilisateur
zamorano
Chante mon canari
 
Message(s) : 5718
Inscription : 27 Mai 2006 14:51
Localisation : six pieds sous terre

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar zamorano » 05 Oct 2019 20:11

Et le voilà enfin le 216e pion de papy Paredes, qui dépasse Chamaco et devient le meilleur buteur historique du championnat. Et quoi de mieux que de le faire à la maison, contre une U plus que jamais relégable, dans une victoire 3-2 pour ce qui devrait être son dernier superclasico.

On oubliera que son match a été exécrable, que la rencontre fut globalement mauvaise, que les choix de Salas restent souvent incompréhensibles et que la victoire est plus due à une U au mental en carton qu'autre chose.

Maintenant que l'objectif principal de la saison est rempli (je blague à moitié), espérons que celui de se qualifier pour la prochaine Libertadores le sera aussi, vu que le titre est joué pour l'UC.
Avatar de l’utilisateur
zamorano
Chante mon canari
 
Message(s) : 5718
Inscription : 27 Mai 2006 14:51
Localisation : six pieds sous terre

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar Arlequin » 09 Oct 2019 15:08

La rumeur Sampaoli à Lyon me titillé sévère. Non ?
Avatar de l’utilisateur
Arlequin
En Avant
 
Message(s) : 770
Inscription : 02 Avr 2008 1:01

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar sansai » 10 Oct 2019 8:23

C'est très excitant vus les joueurs à disposition.
sansai
Sévit aussi sur le forum des Cahiers du foot
 
Message(s) : 43674
Inscription : 17 Mars 2008 21:53
Localisation : Pont-Réan

Re: Le Chili futur champion du monde

Messagepar Aurn » 10 Oct 2019 9:37

Sampaoli me laisse dubitatif. Je ne sais pas trop quoi penser de lui.
Je lui en veux toujours un peu de ne pas avoir fait jouer Valdivia contre le Brésil au mondial 2014 et son passage à la tête de la sélection Argentine est un sacré échec. Mais bon c'est clair au moins y'a la possibilité qu'il se passe quelque chose d'intéressant, plus qu'avec Lolo 352 :-D
Avatar de l’utilisateur
Aurn
♥ Jocelyn Gourvennec ♥
 
Message(s) : 5708
Inscription : 11 Déc 2006 21:38

Précédent

Retour vers Football

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

cron