Présentation des équipes de rêve

Jeux en tout genre... autre que pronostics.

Modérateur: FootNantais modo

Présentation des équipes de rêve

Messagepar Vikingix » 05 Jan 2013 4:28

Rappel des équipes

1) Donuts: Xavi, Rooney, Ribéry, Khedira, Joe Hart, Barzagli, Balzaretti, Cazorla, Robben, Klose, Debuchy, A. Young, Alex, Arbeloa, Demba Ba, Ferdinand, Mavuba, Diego Alves
2) Lazare : Cech, Sneijder, Schweinsteiger, Neymar, Pepe, Coentrao, Cassano, Walcott, de Jong, Abate, Rami, Nocerino, Gervinho, Caceres, Gago, Agger, Palacio, Szczesny
3) Aurn : Toulalan, Ozil, A. Sanchez, Lloris, Gerrard, Vermaelen, Drogba, Kagawa, Badstuber, Rafael, Clichy, Totti, Essien, Amorebieta, Valdivia, Bastos, Kaka, Ochoa
4) john : Iniesta, Van Persie, Van der Vaart, Puyol, Forster, Huntelaar, Vertonghen, Chicharito, De Gea, Kyle Walker, Wanyama, Izaguirre, Lennon, Carragher, Yepes, Defoe, S.Brown, Dembele,
5) Kev29180 : Messi, Kompany, Casillas, Lahm, Fabregas, Giggs, David Luiz, Higuain, Reus, Thiago Motta, Tevez, Richards, Wilshere, T.Muller, J.Boateng, Podolski, Phil Jones, Mandanda
6) Gui : Pirlo, Bale, Neuer, Juan Mata, Javi Martinez, Benzema, Cambiasso, Ivanovic, Llorente, Mathieu, Azpilicueta, Cabaye, Torres, Burdisso, Lamela, Benat, Friedel, Isco
7) NC: Falcao, Sergio Ramos, Jordi Alba, Ramires, Ángel Di María, David Villa, James Rodríguez, Song, Varane, Zabaleta, Stekelenburg, Luis Suarez, Pastore, Pjanic, Guarín, Godín, Pepe Reina, Juanfran
8) Delnaja : Cavani, De Rossi, Eto'o, Chiellini, Dani Alves, Lavezzi, Bonucci, Montolivo, Hamsik, Adriano, Arteta, Lisandro, Willian, Sirigu, Koscielny, Jovetić, Lampard, Muslera
9) Kbes : C. Ronaldo, T. Silva, S. Busquets, D. Silva, Cole, Maicon, Handanovic, Hulk, Diaby, Valencia, Dzeko, Heitinga, L. Diarra, Nasri, Yanga-Mbiwa, Oscar, V. Valdés, Zanetti
10) Nemeion : Modric, Buffon, Agüero, Mascherano, Marcelo, Vidic, Moutinho, Maggio, El Shaarawy, Navas, Soldado, Ranocchia, Kroos, Giovinco, Srna, Juan Jesus, K. Asamoah, Akinfeev
11) Vikingix : Ibrahimovic, Xabi Alonso, Piqué, Hazard, Lichtsteiner, Marchisio, Vidal, Pedro, Subotic, ter Stegen, Di Natale, Nani, Chivu, Nagatomo, Eriksen, S. Parker, Gameiro, Landreau
12) Féliré : Hummels, Yaya Touré, Götze, Balotelli, Hernanes, Piszczek, Diego Milito, Kolarov, Ben Arfa, Sakho, Courtois, Sahin, Barrios, Vainqueur, Weidenfeller, Basa, Rodelin, Bruno Alves
Dernière édition par Vikingix le 09 Jan 2013 11:43, édité 7 fois.
Avatar de l’utilisateur
Vikingix
Arantxa
 
Message(s) : 18695
Inscription : 28 Août 2005 21:08
Localisation : Nantes/Angers

Re: Présentation des équipes de rêve

Messagepar Delnaja » 05 Jan 2013 6:44

            MASSIVE ATTACK FC
Équipe type possible :

    Image


Remplaçants :

    Image


Quelques remarques :

    - Les logos sont là pour indiquer les clubs/sélections en commun entre joueurs à un moment de leur carrière, ce n'est bien sûr pas - systématiquement - leur club actuel.

    - Dans notre système à trois attaquants, les deux plus excentrés auront bien sûr tendance à repiquer dans l'axe, ce ne sont pas des joueurs de côté censés être collés à la ligne de touche. C'est particulièrement vrai pour Edinson Cavani, Ezequiel Lavezzi pouvant plus facilement se muer en « ailier », même si ce n'est pas le rôle dans lequel il excelle le plus.

    - La conséquence du point précédent, c'est que le MAFC devait absolument se doter de latéraux très offensifs. À droite, pas besoin de faire un dessin, Dani Alves, c'est sans doute ce qui se fait de mieux au monde en termes de montées percutantes. À gauche, c'est pas mal non plus, Adriano, très polyvalent, peut d'ailleurs jouer milieu gauche, même si c'est en tant que défenseur qu'il a déjà réussi à marquer 5 fois pour le Barça en Liga cette saison.

    - Recrue tardive, Frank Lampard apparaît pourtant avec les titulaires. Difficilement sélectionnable il y a encore quelques semaines en raison d'un temps de jeu très faible avec Chelsea, il a été assez impressionnant pendant tout le mois de décembre, avec en point d'orgue, ce fameux doublé qui donne la victoire aux Blues sur le terrain d'Everton. Dans ces conditions, à l'instar de Rafael Benitez, Zdeněk Zeman devrait le faire jouer 60/70 minutes, avant de faire entrer Mikel Arteta, par exemple.

    - Certains ne manqueront pas de noter que nous n'avons qu'un défenseur central sur le banc, en la présence de Laurent Koscielny. Qu'ils se rassurent, en cas de pépins du côté d'Alves ou Adriano, Giorgio Chiellini pourrait sans problème glisser à gauche, il a souvent occupé le poste de latéral au cours de sa carrière (si c'est Alves qui se blesse, Adriano passe à droite, Chiellini à gauche et Koscielny dans l'axe, avec Leonardo Bonucci).

    - Autres polyvalences potentiellement utiles, Daniele De Rossi peut très bien dépanner en défense centrale. Quant à Riccardo Montolivo, il peut évoluer aussi bien en 6 qu'en 8 ou en 10.

    - Parmi les complémentarités à faire jouer en seconde période, celle liant Stevan Jovetić à Riccardo Montolivo peut être intéressante, car comme chacun sait, ils ont fait des merveilles ensemble sous le maillot de la Fiorentina.

    - Dans un match où nous aurions besoin de plus de largeur de jeu, confier les côtés à Willian, la pépite du Chakhtar Donetsk et Lavezzi, serait très efficace.

    - Quelles que soient les configurations de jeu retenues, il ne faut pas perdre de vue le fait que Samuel Eto'o s'est très souvent mis au service du collectif au cours de sa carrière, épatant notamment tous les observateurs par un investissement remarquable sur le côté gauche (laissant la pointe à Diego Milito), sous les couleurs de l'Inter de Milan.


Autres dispositifs :

    Le 3-5-2 Angel Marcos
    Image

    Le 4-4-2 à plat, classique, pour profiter du talent de Willian.
    Image

    Une compo Références communes MAXI BEST OF
    Image


L'Entraîneur :

    Image


Le Stade :

    Image
Avatar de l’utilisateur
Delnaja
Modognito
 
Message(s) : 18755
Inscription : 11 Fév 2005 16:51

Re: Présentation des équipes de rêve

Messagepar anas lex » 05 Jan 2013 11:26

...............................................Image
.................................................................SPARTAK SPARTA

"L'épaisseur d'une muraille compte moins que la volonté de la franchir." (Thucydide)
(Présentation à étoffer quand j'aurai un peu plus le temps - je ferai un topo sur le stade, l'entraîneur et tous les joueurs)

LE STADE :

Le stade San Siro / Giuseppe Meazza de Milan

L'ENTRAÎNEUR

Claudio Cesare Prandelli (ITA)

LES JOUEURS :

Les titulaires :

Petr Čech (TCH / Chelsea FC), 30 ans.
Pour rester un de meilleurs gardiens du monde après une fracture du crâne et, pire, deux saisons au Stade Rennais, il faut avoir une volonté de fer. C'est le cas de Petr Cech, rempart du Chelsea FC, vainqueur de la Ligue des Champions et de la Coupe d'Angleterre la saison dernière. Il n'y pas de grand club sans grand gardien : avec l'homme au casque de mousse, le Spartak Sparta s'offre l'ultime rempart, un géant au mental irréprochable.

Ignazio Abate (ITA / Milan AC), 26 ans.
L'arrière droit du Milan AC s'est aisément imposé dans son club et dans la sélection italienne. Il s'impose également dans la phalange du Spartak, en tant que défenseur intraitable et rampe de lancement.

Fábio Coentrão (POR / Real Madrid CF), 24 ans.
Disons-le franchement, Fábio Alexandre da Silva Coentrão n'est pas en odeur de sainteté au Real. Difficile quand on est portugais, qu'on joue au Real, qu'on est barré par un connard comme Marcelo et qu'on a ce naze de Mourinho comme entraîneur. Pourtant, Coentrao est des arrières latéraux les plus prometteurs.

Pepe (POR / Real Madrid CF), 29 ans,
De son vrai nom Képler Laveran Lima Ferreira, Pepe n'est, malgré ses origines brésiliennes, pas une tarlouze. Défenseur central intraitable, viril mais sûr, il constitue un choix stratégique pour le Spartak Sparta. Envoyez vos starlettes, Pepe s'en occupe.

Adil Rami (FRA, Valence CF) 27 ans.
L'esprit Sparta, c'est aussi de beaux mecs qui posent en slip. Mais à défaut de maintenir la virginité de son trou de balle, l'ancien Lillois contribuera à assurer celle des filets spartiates. Comme le dit l'intéressé "ze suis très honoré de zouer aux côtés de Pepe, ze vais l'aider à découper Messi. Lol". Lol.

Nigel de Jong (P-B / Milan AC), 28 ans.
Bastian Schweinsteiger (ALL / Bayern Munich), 28 ans.
Wesley Sneijder (P-B / Inter Milan), 28 ans.
Theo Walcott (ANG / Arsenal FC), 23 ans.[
Neymar (BRE / Santos FC), 20 ans.
Antonio Cassano (ITA / Inter Milan), 30 ans.

Les remplaçants :

Wojciech Szczęsny (POL / Arsenal FC), 22 ans.
José Martín Cáceres (URU / Juventus Turin), 25 ans.
Daniel Agger (DAN / Liverpool FC), 28 ans.
Antonio Nocerino (ITA / Milan AC), 27 ans.
Fernando Rubén Gago (ARG / Valence CF), 26 ans.
Gervinho (CIV / Arsenal FC), 25 ans.
Rodrigo Palacio (ARG / Inter Milan), 30 ans.[/quote]


Image
Dernière édition par anas lex le 14 Jan 2013 10:54, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
anas lex
là par hazare
 
Message(s) : 12911
Inscription : 31 Déc 2004 12:02
Localisation : #jesuiswaldemar

Re: Présentation des équipes de rêve

Messagepar kev29180 » 05 Jan 2013 11:37

Finistère Rabbits Club

LES JOUEURS :

TITULAIRES :

Iker Casillas (31 ans / 143 sélections) :
Image
L’équipe se reposera tout simplement sur le meilleur gardien du monde, encore relativement jeune pour son poste mais extrêmement expérimenté. En effet, San Iker joue au Real Madrid et en sélection espagnole depuis toujours, et est évidemment le capitaine des deux équipes. Ayant vécu quelques désillusions sportives mais évidemment surtout de très nombreux succès (cf. palmarès), il saura s’adapter à toutes les situations et prodiguer ses précieux conseils à son équipe et à sa défense. Nul doute qu’il mériterait bien un Ballon d’Or malgré son poste peu propice aux récompenses individuelles.

Palmarès :
- Real Madrid : 5 Liga, 2 Ligue des Champions, 1 Coupe du Roi, 1 Coupe Intercontinentale, 1 Supercoupe d’Europe
- Espagne : 2 Euro, 1 Coupe du Monde et 1 Coupe du Monde U20

Micah Richards (24 ans / 13 sélections) :
Image
International anglais à 13 reprises, ce défenseur est professionnel à Manchester City depuis 2005 et est un des meilleurs défenseurs droits du monde, même s’il reste encore finalement assez peu connu du grand public. Ses principales qualités sont sa vitesse et sa puissance physique, des qualités qui en font un défenseur véloce et difficile à contourner. En pleine possession de ses moyens, il est indiscutable à City et en équipe d’Angleterre et sera un atout indéniable pour la défense du Finistère Rabbits Club.

Palmarès :
- Manchester City : 1 Premier League, 1 Cup

Vincent Kompany (26 ans / 51 sélections) :
Image
Ce solide défenseur central belge, capitaine de Manchester City et de l’équipe nationale belge, est assurément lui aussi un des tous meilleurs à son poste. Après avoir percé à Anderlecht où il fut sacré deux fois champion, il a ainsi été élu meilleur joueur de Premier League (!) lors de l’année du titre avec City, et a été un des plus jeunes appelés chez les diables rouges. Défenseur très difficile à contourner et parfois rugueux, il sait aussi être décisif dans la surface adverse grâce à son jeu de tête, comme lors du derby contre United qui fût un tournant de la saison du titre. Il sera sans aucun doute le pilier de la défense centrale.

Palmarès :
- Anderlecht : 2 Championnat de Belgique
- Manchester City : 1 Championnat, 1 Cup, 2 Community Shield

David Luiz (25 ans / 17 sélections) :
Image
Ce joueur brésilien, débusqué et révélé par le Benfica Lisbonne et aujourd’hui à Chelsea, sera également titulaire au sein de la défense centrale. Joueur très technique, d’une élégance rare pour un défenseur central, il peut également dépanner sur les côtés et même en tant que milieu défensif, comme depuis l’arrive de Benitez à Chelsea. Au-delà des parcours européens réalisés avec le Benfica, il possède déjà un joli palmarès.

Palmarès :
- Benfica : 1 Championnat du Portugal, 2 Coupe de la Ligue, 1 SuperCoupe
- Chelsea : 1 Cup, 1 Ligue des Champions, 1 Coupe du Monde des clubs.

Philipp Lahm (29 ans / 95 sélections) :
Image
Capitaine du Bayern Munich et de la sélection allemande, il n’est plus réellement nécessaire de le présenter. Infatigable latéral gauche, il se sert de cette position pour déborder mais également pour rentrer sur son pied droit, ce qui en fait un joueur difficile à décrypter. Vif, accrocheur et très bon passeur, il sera un grand plus pour cette équipe. Son expérience sera également utile à l’équipe et la défense, même si elle n’en manque déjà pas.

Palmarès :
- Bayern Munich : 3 Championnat d’Allemagne, 3 Coupe d’Allemagne, 1 Coupe de la Ligue, 2 finales de la Ligue des Champions
- Allemagne : Finaliste d’un Euro, 2 fois 3ème de la Coupe du Monde.

Thiago Motta (30 ans / 13 sélections) :
Image
Né au Brésil, sélectionné en équipes de jeunes auriverde, Thiago Motta est pourtant aujourd’hui international italien. Après 6 années passées au Barça, il a joué pour l’Atletico, le Genoa, l’Inter avant d’arriver au Paris Saint Germain où il est indispensable à l’équilibre de l’équipe malgré toutes les stars qui la composent. Il sera la plaque tournante de cette équipe, et permettra aux joueurs offensifs de se libérer.

Palmarès :
- Barcelone : 2 Liga, 1 Ligue des Champions, 1 SuperCoupe d’Espagne
- Inter Milan : 1 Calcio, 2 Coupe d’Italie, 1 Ligue des Champions, 1 Coupe du Monde des Clubs
- Italie : Finaliste de l’Euro

Ryan Giggs (39 ans / 65 sélections) :
Image
Le Gallois, homme d’un seul club et capitaine des Red Devils, n’est plus à présenter. Elu meilleur joueur de l’histoire du club par les supporters et avec plus de 900 matchs au compteur, il laissera une trace indélébile dans le monde du football, dans lequel il aura tout gagné (il est d’ailleurs le deuxième joueur de champ le plus titré de l’histoire). Il sera l’homme d’expérience du milieu de terrain, passeur, créateur et parfois buteur.

Palmarès :
- Manchester United : 12 Premier League, 4 Cup, 2 Ligue des Champions, 3 Coupe de la Ligue, 8 Community Shield, 1 Coupe intercontinentale, 1 SuperCoupe d’Europe, 1 Coupe du Monde des Clubs.

Cesc Fabregas (25 ans / 75 sélections) :
Image
Formé à la Masia mais recruté par Arsenal, le joueur espagnol fera des premiers pas remarqués chez les Gunners à 16 ans et devient le plus jeune buteur du club quelques semaines plus tard. Avec 300 matchs au compteur, il est devenu un maillon essentiel du club et en est le capitaine, mais décide de rentrer dans son club de cœur, le Barça. Membre de l’équipe espagnole qui gagne tout sur son passage, il formera un milieu très technique avec Ryan Giggs.

Palmarès :
- Arsenal : 1 Cup, 1 Community Shield, finaliste de la Ligue des Champions
- Barcelone : 1 Coupe du Roi, 1 SuperCoupe d’Espagne, 1 SuperCoupe d’Espagne, 1 SuperCoupe d’Europe.
- Espagne : 2 Euro, 1 Coupe du Monde, finaliste de la coupe du monde des moins de 17ans, finaliste de l’euro des moins de 17 ans.

Marco Reus (23 ans / 14 sélections) :
Image
Jeune international allemand, révélé au Borussia Mönchengladbach et aujourd’hui au Borussia Dortmund, il sera chargé de dynamiter l’aile droite. Sacré meilleur joueur de Bundesliga l’an passé, il a devant lui une sacré belle carrière à n’en pas douter que ce soit en club ou en sélection.

Palmarès :
- Borussia Möchengladbach : Meilleur joueur de Bundesliga 2012

Carlos Tevez (28 ans / 61 sélections) :
Image
Le bison de cette équipe ! L’apache n’a peur de rien. Formé à Boca, passé par les Corinthians, il est habitué des grosses ambiances de par ses expériences sud-américaines. Ensuite passé par West Ham et les deux Manchester, il jouera de sa vitesse et sa puissance sur le côté gauche et n’aura pas peur de revenir défendre le cas échéant. Un vrai atout de poids pour l’équipe, également pour sa frappe de balle qui peut être utile devant des défenses regroupées.

Palmarès :
- Boca Juniors : 1 Championnat d’Argentine, 1 Copa Libertadores, 1 Coupe Intercontinentale, 1 Copa Sudamericana
- Corinthians : 1 Championnat du Brésil
- Manchester United : 2 Premier League, 1 Ligue des Champions, 1 Coupe du Monde des clubs, 1 Community Shield, 1 finale de Ligue des Champions
- Manchester City : 1 Premier League, 1 Cup, 1 Community Shield

Lionel Messi (25 ans / 75 sélections) :
Image
Faut-il le presenter ? Tout simplement LE MEILLEUR JOUEUR DU MONDE ! Quadruple Ballon d’Or en titre, il vient de battre le record de Gerd Müller du nombre de buts marqués en une année civile avec pas moins de 91 réalisations. Aucune défense n’a réussi à contrôler l’héritier de Maradona, et ce n’est pas dans ce tournoi des équipes de rêve que cela va arriver. A 25 ans, il a déjà tout gagné en club et on a l’impression qu’il joue depuis 15 ans. Mais non, il en a encore 10 devant lui. Honnêtement, la section « records battus » de Wikipédia vaut le coup d’œil…

Palmarès :
- Barcelone : 5 Liga, 2 Coupe du Roi, 3 Ligue des Champions, 2 Coupe du Monde des Clubs, 2 SuperCoupe d’Europe, 5 SuperCoupe d’Espagne.
- Argentine : 1 Médaille d’Or aux Jeux Olympiques, 1 Championnat du Monde junior.

REMPLACANTS :

Steve Mandanda (27 ans / 15 sélections) :
Image
Capitaine de l’Olympique de Marseille et deuxième gardien de l’équipe de France, il sera un rempart solide en cas de pépin physique de Casillas. 2 fois meilleur gardien de Ligue 1, il se démarque notamment par sa régularité et son explosivité.

Palmarès :
- Marseille : 1 Championnat de France, 3 Coupe de la Ligue, 2 Trophées des Champions.

Jérôme Boateng (24 ans / 27 sélections) :
Image
Formé au Hertha Berlin, aujourd’hui au grand Bayern de Munich après un passage à Manchester City, ce joueur d’origine ghanéenne mais international allemand présente l’indéniable avantage pour cette équipe de pouvoir entrer au poste de défenseur central mais aussi de latéral droit ou gauche. Costaud, puissant, il a encore une belle marge de progression mais est une vraie bonne solution de rechange.

Palmarès :
- Manchester City : 1 Cup
- Bayern Munich : 1 finale de Coupe d’Allemagne, 1 finale de Ligue des Champions
- Allemagne : 1 Euro espoirs, 3ème place à la Coupe du Monde.

Phil Jones (20 ans / 5 sélections) :
Image
Un vrai espoir du football européen et mondial. Extrêmement jeune (20 ans !) il joue déjà à Manchester, après avoir fait 2 saisons pleines aux Blackburn Rovers, est également international anglais et à participé au dernier Euro. Plutôt défenseur central, il pourra également dépanner au poste de milieu défensif, grâce à sa puissance et son physique typiquement britannique.

Palmarès :
- Manchester United : 1 Community Shield, Vice-champion d’Angleterre

Jack Wilshere (21 ans / 6 sélections) :
Image
Là-encore, un futur grand ! Formé à Arsenal, il a joué pendant 6 mois à Fulham en prêt en numéro 10 derrière Elmander où il a épaté tout le monde. A son retour, il devient une pièce indispensable des Gunners dans une position un peu plus reculée qui lui permet de travailler son jeu défensif. Aujourd’hui plus complet et de retour avec une faim de jouer énorme suite à sa longue blessure, il ne demande qu’à exploser.

Palmarès :
- Arsenal : 1 finale de League Cup

Lukas Podolski (27 ans / 106 sélections) :
Image
International allemand d’origine polonaise, Lukas Podolski est aujourd’hui Gunner mais a également porté les tuniques de Cologne et du Bayern de Munich. Pilier de la Mannschaft depuis 2004, il en est déjà à plus de 100 sélections et ne s’arrêtera pas là. Lui aussi me donnera de nombreuses possibilités de changement, notamment sur les ailes mais aussi éventuellement dans l’axe de l’attaque. Comme le prouve son retour à Cologne, son club de cœur, il n’a pas peur des défis.

Palmarès :
- Cologne : 1 Championnat de D2 allemande
- Bayern Munich : 1 Championnat d’Allemagne, 1 Coupe d’Allemagne, 1 Coupe de la Ligue allemande
- Allemagne : 1 finale d’Euro, 2 fois 3ème de la Coupe du Monde

Thomas Müller (23 ans / 38 sélections) :
Image
Formé au Bayern et aujourd’hui membre important de l’équipe première bavaroise, il a explosé lors de la Coupe du Monde 2010 au cours de laquelle il est sacré Soulier d’Or et meilleur jeune joueur ! Pouvant évoluer au poste de milieu offensif ou d’ailier, il est, comme ses compères, très polyvalent.

Palmarès :
- Bayern Munich : 1 Championnat d’Allemagne, 1 Coupe d’Allemagne, 2 SuperCoupe d’Allemagne, 2 finales de Ligue des Champions
- Allemagne : 3ème de la Coupe du Monde.

Gonzalo Higuain (25 ans / 31 sélections) :
Image
Il fallait un breton dans cette équipe : le voilà. Né à Brest durant la période où son père y évoluait, il a débuté sa carrière dans le pays de ses racines, l’Argentine, à River Plate. Aujourd’hui au Real Madrid, il reste un redoutable finisseur, malgré son alternance au poste avec Benzema. Joueur de profondeur, il jouera un grand rôle dans cette équipe et est plus un titulaire bis qu’un véritable remplaçant.

Palmarès :
- Real Madrid : 3 Liga, 1 Coupe du Roi, 2 SuperCoupe d’Espagne


L'ORGANISATION :

Cette équipe se base notamment sur la polyvalence des joueurs qui la composent, ce qui ne vous aura pas échappé à la lecture des portraits individuels, notamment pour les remplaçants qui me permettront de m’adapter à l’adversité.

Le 4-3-3 initial :

Image

Dans la formation type, les joueurs se placent dans un 4-3-3 aujourd’hui assez conventionnel, mais basé sur des associations de joueurs. En défense, la charnière centrale est très complémentaire : Kompany, droitier, possède plus un profil de « stoppeur », physique, puissant et véloce. Son compère David Luiz est lui gaucher et plus du style « libéro » à savoir technique, élégant et bon relanceur. Cette association garantit une bonne complémentarité et un duo efficace. Richards n’aura lui aucun problème sur son aile droite puisqu’il sera du côté de Kompany, son partenaire en club, d’où des automatismes réels et solides. Thiago Motta sera la pointe basse de ce système, comme au PSG ou en sélection italienne. Il permettra d’assurer l’équilibre de l’ensemble. Au milieu, Fabregas et Giggs seront associés. Là-encore, un droitier, jeune et quelque peu « chien fou » associé à un gaucher, extrêmement expérimenté, calme et posé. Ils seront les dépositaires du jeu. Sur les ailes, nous auront Marco Reus, chargé de dynamiter son aile droite et de combiner avec son attaquant de pointe. Sur l’aile droite, Carlos Tevez aura tendance à repiquer dans l’axe pour combiner avec son compère de la sélection argentine, laissant le couloir libre aux montées tranchantes et efficaces de Philipp Lahm.

Le 4-3-3 « foot anglais »

Image

Cette formation reprend le 4-3-3 précédent mais est destiné aux joutes plus anglaises, plus rugueuses, je pense notamment à un match contre une équipe composée de plusieurs irlandais protestants. :-D Jones remplace Luiz pour ses qualités physiques, tout comme Boateng prend la place de Lahm, Wilshere celle de Fabregas et Podolski celle de Reus. A l'origine, je l'avais fait plus pour la blague mais le tirage a décidé que je tombais contre John :bravo:

Le 4-4-2 losange

Image

Cette formation est destinée à densifier l’axe central de l’équipe. Ainsi, devant la ligne de 4 défenseurs, Thiago Motta (qui occupe la pointe basse du losange), Fabregas et Giggs assurent le travail défensif au milieu ainsi que la relance vers les avant-postes et les trois joueurs chargés de l’animation offensive. Wilshere se place alors en position de numéro 10 comme il l’a fait à Fulham et peut également le faire par moments à Arsenal. Messi et Higuain ont quant à eux pour rôle d’utiliser au maximum la profondeur et de permuter constamment, comme ils le font avec la sélection argentine. L’avantage est ici que les latéraux Richards et Lahm peuvent profiter de leur couloir moins encombré pour apporter le surnombre en phase offensive, ce que fait notamment parfaitement Lahm au Bayern.

Le 5-3-2

Image

Cette formation accentue encore plus le rôle des latéraux en phase offensive, ce qui permettra d’exploiter au maximum les qualités de Philipp Lahm et Micah Richards, leur vitesse et leur qualité de passe. En défense centrale, David Luiz se placera plus au centre malgré son pied gauche, puisqu’il serait plus proche du profil type d’un libéro à l’ancienne. Phil Jones et Kompany seraient alors chargés du marquage sur les attaquants adverses, tels des stoppeurs. Le milieu central Wilshere, Fabregas, Giggs est extrêmement créatif et ces trois joueurs accompagneront à tour de rôle les offensives pour assurer un soutien constant aux deux attaquants, Giggs étant évidemment placé le plus à gauche pour se trouver sur son bon pied. Là-encore, sur le front de l’attaque, Messi et Higuain auront carte blanche dans leur déplacement, même si Messi aura tendance à redescendre toucher le ballon et partir de loin tandis que Higuain se positionnera plus haut, dans les intervalles entre défenseurs.

Le 4-2-3-1

Image

Cette formation sera quelque peu plus défensive que les précédentes (hormis le 5-3-2) puisque les latéraux auront moins de travail offensif à fournir au vu de la présence d’ailiers purs et resteront donc plus en place. Giggs et Motta seront assez complémentaires au milieu, l’italien (droitier) ratissant les ballons et le gallois (gaucher) s’occupant plus de la relance et de la créativité vers l’avant. Jack Wilshere sera positionné en numéro 10 et aura pour rôle de remonter les ballons et de servir dans de bonnes conditions son avant-centre. Müller et Podolski jouent ici sur les ailes (comme en sélection allemande), de manière très offensive. Enfin, Messi sera l’avant-centre électron libre de cette formation. Dans le cas où l’équipe serait menée et/ou en difficulté offensivement, Tevez rentrerait en pointe pour harceler la défense adverse tandis que Messi descendrait d’un cran à la place de Wilshere pour se placer entre les deux lignes adverses. Il pourra ainsi descendre chercher les ballons plus bas et arriver lancé face à la défense centrale adverse.

Le 3-4-3

Image

La dernière composition est la plus offensive, et sera utilisée si l’équipe se trouve largement menée au score ou lors d’un match retour avec un fort handicap à remonter. La défense sera composée de Kompany, Boateng et Jones, qui devront servir de leur vitesse pour éviter les départs dans leur dos, en coulissant du côté ou l’attaque est portée. Le latéral du côté opposé devra alors reculer se positionner en défense pour reconstituer la ligne de quatre. Les deux latéraux seront Richards et Lahm qui utiliseront leur vitesse et leur endurance pour effectuer ce replacement le mieux possible tout au long du match. En position offensive, le joueur qui sera côté ballon montera apporter son aide aux joueurs offensifs. Fabregas et Giggs devront en effet rester en place constamment et limiter leurs montées pour ne pas laisser la défense en infériorité numérique. Devant, l’équipe s’appuiera sur les automatismes créés en sélections par Messi, Tevez et Higuain pour prendre à revers les adversaires, notamment en contre où les trois compères profiteront des espaces créés par le placement haut du bloc adverse.


LE COACH :

Pep Guardiola :
Image
Joueur formé au Barça, dont il a été un élément emblématique avec ses 379 matchs et le brassard de capitaine qu’il étrennera plusieurs saisons, Josep Guardiola a remporté pas moins de 6 Liga, une Ligue des Champions et une médaille d’Or aux JO avec l’Espagne en tant que joueur. Il part alors pour une fin de carrière de joueur qui l’amènera en Italie (Brescia et un très court passage à l’AS Rome) ainsi qu’au Qatar et au Mexique. Après ces diverses expériences à l’étranger, il se reconvertit et prend le poste d’entraineur de l’équipe B de son club de cœur. Dans la suite logique de son parcours et après un an seulement à ce poste, il passe à l’équipe première des Blaugrana à l’été 2008. Sa première saison restera à jamais dans les annales avec pas moins qu’un sextuplé (LIGA, Ligue des Champions, Coupe du Roi, SuperCoupe d’Espagne, SuperCoupe d’Europe et Coupe du Monde des Clubs). Après 4 saisons de succès, Pep annonce son départ à l’été 2012. Il présente alors un bilan extraordinaire de 14 trophées remportés sur les 19 compétitions auxquelles aura participé son Barça. Au-delà de ses résultats, son équipe sera reconnue du monde entier de par le jeu qu’elle pratique, fait de passes courtes, de possession de balle et de technique, à tel point qu’on en parle aujourd’hui comme la possible meilleure équipe de tous les temps. Il sera donc l’entraineur idéal pour driver tous les grands joueurs de cette équipe de rêve et lui faire adapter un style de jeu équilibré et spectaculaire.


LE STADE :

Celtic Park :
Image
Quel autre stade pour accueillir une telle équipe et un tel coach ? Simplement le stade avec la meilleure ambiance et le meilleur public d’Europe, pas moins que le Celtic Park. Pouvant contenir environ 60 000 spectateurs, le stade de Glasgow créé en 1892 est unanimement reconnu pour les chants entonnés depuis toujours par les supporters écossais et sera une arme supplémentaire pour cette équipe, en insufflant ce supplément d’âme lors d’éventuelles difficultés en cours de match. Avec une telle ambiance, aucun joueur ne pourra lâcher mentalement et chacun se battra pour rendre à ce public un spectacle tel qu’il le mérite : des duels mais pas seulement, les spectateurs auront également du jeu et des résultats.
Dernière édition par kev29180 le 13 Jan 2013 20:24, édité 3 fois.
Avatar de l’utilisateur
kev29180
Show lapin
 
Message(s) : 12061
Inscription : 29 Mai 2008 7:14
Localisation : Finistère

Re: Présentation des équipes de rêve

Messagepar Gui » 06 Jan 2013 12:12

ONE AGAIN TEAM

Stade : La Beaujoire

Coach : Vincente Del Bosque

Les joueurs :

Gardiens :
Manuel Neuer (Bayern, 26 ans)
Brad Friedel (Tottenham, 41 ans)

Défenseurs :
César Azpilicueta (Chelsea, 23 ans)
Javi Martinez (Bayern, 24 ans)
Branislav Ivanovic (Chelsea, 28 ans)
Jérémy Mathieu (Valence, 29 ans)
Nicolas Burdisso (AS Roma, 31 ans)

Milieux :
Esteban Cambiasso (Inter, 32 ans) - Capitaine
Andréa Pirlo (Juventus, 33 ans)
Beñat Etxeberria (Bétis, 25 ans)
Yohan Cabaye (Newcastle, 26 ans)
Gareth Bale (Tottenham, 23 ans)
Juan Mata (Chelsea, 24 ans)
Isco (Malaga, 20 ans)
Erik Lamela (AS Roma, 20 ans)

Attaquants :
Fernando Llorente (Athletic Bilbao, 27 ans)
Karim Benzema (Real Madrid, 25 ans)
Fernando Torres (Chelsea, 28 ans)

Age moyen du groupe : 27 ans

Tactique :

4-4-2 :

Image

4-5-1 :

Image

Stade :

Image

Avec ses 55.000 places, le nouveau stade de la Beaujoire n'a rien à envier aux plus belles enceintes européennes.
Gardant son style caractéristique et donc son âme, il sera parfait pour accueillir la One Again. Ses supporters, habitués à voir du beau jeu jadis, ne demandent qu'à s'enflammer à nouveau devant le jeu développé par les joueurs de Del Bosque.

Coach :

Image

L’actuel sélectionneur de la meilleure équipe du monde reste sur une Coupe du Monde et un Euro victorieux. Exceptionnel.
Avant ça ? Il a régné au Real pendant 4 ans. Revenu au Real à la suite du licenciement du gallois Toshack, il mène le club à l’une des périodes les plus fastes de son histoire. En 4 ans, 2 championnats, 1 super coupe d’Espagne, 2 ligues des champions (sous ses ordres, le Real atteindra toujours au moins les ½), 1 super coupe d’Europe et 1 coupe intercontinentale. Capable de gérer les « galactiques » que Florentino Pérez lui impose chaque année, il réussi malgré tout à créer une véritable équipe. Hélas, jugé pas assez glamour pour son président, son contrat n’est pas renouvelé à l’issue de la saison 2002/2003 où il remporte pourtant le titre en coiffant sur le poteau la Real d’un certain Raynald Denoueix :( .
La saison suivante, amputé de son coach, le Real terminera à une pathétique 4ème place.

Les joueurs :

Gardiens :

Manuel Neuer

Image

"Il n'y a pas de grande équipe sans grand gardien"
A seulement 27 ans (un âge relativement jeune pour un gardien), Manuel Neuer est "déjà" considéré comme l'un des tous meilleurs gardiens au monde. C'est simple, il a quasiment tout pour lui : il est grand (1,92m), aussi fort dans les airs que sur sa ligne, capable de réflexes étonnants et il ne se couche qu’au dernier moment. Il sent également très bien le jeu et n’hésite pas à sortir de sa surface pour aller au devant des attaquants tel un libéro.
On est en droit de se demander s’il n’est pas bionique, surtout quand on voit la puissance de ses relances à la main qui atteignent presque la surface adverse, Ses relances au pied ne sont pas mal non plus. Elles lui ont d'ailleurs permis de signer quatre passes décisives en championnat l'année passée avec le Bayern.

"Top 10" de ses arrêts sous les couleurs de Schalke

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=cDgqbvDXUxk[/youtube]

Brad Friedel

Image

"Plus numéro 1 bis que numéro 2"
Exceptionnel sur sa ligne, Friedel serait n°1 dans la plupart des autres clubs de Premier League. Actuellement n°2 suite à l'arrivée d'Hugo Lloris, le détenteur du record de matchs d'affilé disputés en championnat anglais a tout de même resigné jusqu'en 2014. Il aura alors 42 ans. Doté d'une grosse expérience en club (près de 500 matchs de championnat disputés en PL) mais aussi en sélection (82 capes), il sera parfait dans son habit de numéro 2 à la One Again

Ci-dessous un best-of de ses arrêts de la saison passée

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=0_DDu5qk-AQ[/youtube]

Défenseurs :

César Azpilicueta :

Image

Pur produit du centre de formation d'Osasuna (il est né à Pampelune et y joue depuis ses 10 ans), Azpilicueta débute en pro en 2007 à 17 ans au poste d'ailier. Redescendu au poste de latéral, il explose réellement l'année suivante en enchaînant les bonnes prestations. Après 3 saisons à lutter pour le maintien, il rejoint les rangs de l'équipe de cœur d'Arnem, où après des débuts poussifs, il s'impose comme un titulaire indiscutable. Parti en tout début d'année à Chelsea, il s'impose de nouveau malgré une concurrence plus rude et pousse Di Matteo et Benitez à revoir leur compo en repositionnant Ivanovic dans l'axe.
Défendant toujours debout, porté sur l'offensive, Azpi possède néanmoins un sens tactique remarquable.
Appelé régulièrement en sélection espagnole depuis les U17, pré-convoqué dans la liste des 30 pour le Mondial 2010, champion d'Europe espoirs en 2011, capitaine lors des JO de Londres en 2012, le basque âgé de 23 ans devrait prochainement pousser les portes de la sélection nationale et mettre le vieillissant Arbeloa à la retraite internationale.


Javi Martinez :

Image

Également formé à l'Osasuna (il a rejoint le club à 13 ans), il n'a pourtant jamais joué en pro pour son club formateur.
Flairant l'énorme potentiel, l'Athletic met 6 millions d'Euros (!) sur la table pour acquérir ce joueur de 17 ans qui n'a qu'une saison en Segunda B (3ème division espagnole) dans les jambes. Positionné en milieu et jouissant d’une certaine liberté, il s'impose immédiatement (35 matchs dès sa première saison) aux côtés des rugueux Gurpegi et Orbaiz et n’hésite pas à venir apporter le surnombre aux avants-postes. Véritable poumon de l’équipe sous Caparros au poste de milieu défensif/relayeur (135 matchs et 15 buts en 4 saisons), il est redescendu par Bielsa au poste de défenseur central pour être la solution de relance courte de l’équipe (Amorebieta se chargeant avec maestria du jeu long). Doté d’un sens de l’anticipation très au dessus de la moyenne, il met peut de temps à s’adapter au poste et régale la Cathedrale par sa classe naturelle et ses interventions tranchantes. Grâce à sa qualité technique et à sa vitesse d’exécution, il n’hésite pas non plus à porter la balle lors de fougueuses chevauchées qui ne sont pas sans rappeler au supporter nantais celles de Mario Yepes. Ajouté à cela un jeu de tête remarquable et vous obtenez un joueur de tout premier plan. A seulement 23 ans. Le Bayern ne s’y est d’ailleurs pas trompé cet été et a sorti le chéquier pour payer la clause libératoire du joueur. 40 millions nets vendeur pour ce qui constitue à l’heure actuelle le transfert le plus cher de la Bundesliga.
Dans un club où a sévit un certain Franz Beckenbauer, ce n’est certainement pas un hasard …

Juste pour le plaisir, une petite compil' du monsieur sous les couleurs de l'Athletic
Le but à 1’40 sur la vidéo qui suit vaut son pesant de cacahouètes :ohmaitre:

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=wugGTdundfY[/youtube]

Branislav Ivanovic :

Image

Pièce maîtresse de Chelsea depuis maintenant 4 saisons, le défenseur serbe, fraichement nommé joueur de l’année 2012 dans son pays, est une valeur sûre au niveau mondial. Il a d’ailleurs été pré-sélectionné par la FIFA parmi les 20 meilleurs défenseurs de l’année 2012. Capable de jouer à droite et dans l’axe, il semble depuis l’arrivée de Benitez s’installer dans l’axe laissant le côté droit à Azpilicueta. David Luiz et sa crinière évoluant plus haut dans un poste de milieu défensif.
Plus défenseur que Javi Martinez, il sera son parfait complément à la One Again. Ce qui ne l’empêchera pas d’amener son excellent jeu de tête sur les phases arrêtées. Comme en 2009 en ligue des Champions où son doublé en ¼ contre Liverpool à Anfield avait permis à Chelsea de se qualifier …


Nicolás Burdisso :

Image

Doté d’un physique impressionnant, cet excellent défenseur formé à l’école Boca Juniors est capable d’évoluer à tous les postes de la défense. Apréciable pour le seul défenseur du banc :-)
Techniquement très sûr, et doté d'un excellent jeu de tête, il pourra palier à n'importe défaillance éventuelle d'un des titulaires
Il amènera au groupe toute sa hargne argentine et son expérience du plus haut niveau (2 championnats, 3 Libertadores, 2 coupes intercontinentale avec Boca, 4 championnats, 2 coupes d’Italie avec l'Inter, les JO de 2004 avec l’Argentine).



Jérémy Mathieu :

Image

Injustement boudé par les différents sélectionneurs nationaux (parc’qu’il est roux ?), cet arrière latéral après des débuts espagnols timides s’est imposé comme l’un des cadres de l’une des meilleurs équipes du championnat (3 fois 3ème sur les 3 dernières années). Doté d’une endurance hors du commun, son duo valencien avec Jordi Alba a été unanimement reconnu comme un des meilleurs flans gauche d’Europe l’année passée. Actuellement en délicatesse avec ses tendons d’Achille, il bénéficie néanmoins de la jurisprudence Kbes et apportera toute sa fraicheur à l’équipe.
Pour info, le Bayern avait formulé une offre à 10 millions d’Euros en fin d’année dernière. Offre refusée par le club qui malgré des soucis financiers en demandait 5 de plus.

Milieux :

Cambiasso (cap) :

Image

Argentin le plus titré de l’histoire, Cambiasso est un leader né. Ni rapide, ni exceptionnel techniquement, il fait quand même parti de ses joueurs indispensables à un groupe. Formé à Argentinos Juniors, il est acheté à 16 ans par le Real mais continue son apprentissage au pays. Après une saison pleine à River récompensée d’un titre de champion et de 12 buts en 37 matchs, il retourne au Real mais barré par Makélélé, il ne s’impose pas et part gratuitement en Italie.
Son arrivée à l’Inter coïncide avec le début du cycle victorieux de l’Inter. Certainement pas un hasard.
Monstrueux tactiquement et indispensable mentalement pour son équipe (cf. la demie de LdC 2010 au Camp Nou où après la simulation grotesque de Busquets et l’expulsion de Motta, il maintien la cohésion du bloc italien en aboyant à tout-va et en replaçant tout le monde), il devient l’homme de base de l’Inter avec lequel il remporte tout ce qu’il est possible de remporter (Calcio, Coupe d’Italie, Super Coupe d’Italie, Ligue des Champions, Super coupe d’Europe, Mondial des clubs). Exceptionnel.

Mourinho pourtant pas le genre à lancer des fleurs a d’ailleurs dit de lui « C’est le joueur le plus rapide que j’ai entrainé. Et quand je dit rapide, je parle de là où ça sert le plus … ». Sous entendu, la tête, pour les quelques cerveaux de poule du forum.
Putain d’hommage …


Pirlo :

Image

A-t-on besoin de le présenter ?
Milieu de terrain « atypique » dans le foot actuel, il excelle par sa science du placement, sa qualité technique et sa protection de balle. Jeu court, jeu long, dans les pieds, dans la profondeur, en cloche, tendu, il est capable de tout faire avec le ballon. « Donnez lui une brique, il vous rend un ballon en mousse » dirait un certain féliré. Défendant toujours debout et cherchant à couper les trajectoires de passe plutôt qu’à aller au duel physique, on ne peut pas dire qu’il soit le prototype du milieu défensif « moderne ».
Génial à l’Euro et indispensable à une Juve demeurée invaincue la saison passée, il ne figure pourtant pas dans le trio retenu par le Jury du ballon d’Or. :( Triste et injuste footballistiquement parlant, mais pas étonnant dans un football actuel où l’on ne jure que par la rivalité Real-Barça / C.Ronaldo-Messi et où les statistiques de but ont remplacé la classe et l’émotion.


Beñat Etxeberria :

Image

A 25 ans, ce joueur est encore quelque peu méconnu des supporters européens. Mais ça devrait bientôt changer. Véritable révélation l’année passée pour sa première saison dans l’élite, il confirme cette saison et est en train d’emmener le Betis lutter pour la Ligue des Champions (actuellement 5ème). Sa vision, sa justesse de jeu ainsi que sa faculté à alterner jeu court et jeu long avec précision sont remarquables et ne sont pas sans rappeler Xabi Alonso. Plus offensif néanmoins que son compatriote basque, il n’hésite pas non plus à venir se poster aux abords de la surface où sa qualité de frappe peut faire la différence. Également excellent sur coups de pieds arrêtés (jésus ne dira pas le contraire, lui qui l’a vu planter un doublé sur coup-franc la saison dernière dans le derby sévillan), il possède vraiment toutes les qualités d’un milieu complet.
Régulièrement appelé en équipe nationale depuis l’Euro, son nom circule dans les plus grands clubs européens. En fin de contrat en Juin 2014, il est fort possible qu’il quitte le Betis à la fin de la saison.
Son club formateur, l’Athletic, avec lequel il n’a disputé qu’un seul match en pro, est évidemment dans les rangs et souhaite le faire revenir à Lezama.


Cabaye :

Image

Meilleur français du dernier Euro malgré une expérience internationale quasi-nulle, Yohan Cabaye bénéficie également de la jurisprudence Kbes. Contraint de subir une deuxième opération à l’aine, et absent jusqu’à fin février, ce milieu « Box to box » capable de planter 13 buts en championnat lors de la saison 2009/2010 et qui s’est de suite imposé à Newcastle amènera à l’équipe toutes ses qualités, et notamment sa vision de jeu et sa qualité de passe.


Bale :

Image

Celui que l’Europe du football a réellement découvert en 2010 grâce à son triplé contre l’Inter à San Siro a seulement 23 ans, mais déjà une grosse expérience du haut niveau. Formé à Southampton, il dispute son premier match en pro à seulement 16 ans et 9 mois. Plus jeune international gallois de l’Histoire un mois plus tard, il est déjà crédité de 38 capes. A 23 piges.
Doté d’un physique exceptionnel, d’une puissance et d’une vitesse hallucinantes, capable d’envoyer des touches à 30 mètres, le spurs est de la trempe des hommes bioniques tel Cristiano Ronaldo.
Capable d’évoluer au poste de latéral gauche (n’en déplaise à john), il peut aussi et surtout occuper tous les postes offensifs du milieu. A gauche la plupart du temps, mais aussi dans l’axe pour jouir d’une plus grande liberté ou à droite pour pouvoir repiquer vers l’intérieur. Prototype du joueur « moderne » alliant technique irréprochable et grosses qualités physiques, il devrait affoler les compteurs l’été prochain. Le Real évidemment sur les rangs aurait déjà tenté une approche à 40 Millions dernièrement. Très loin du prix de départ fixé par Tottenham. 60 M£ soit 73 M€ :gloups

Juste pour le plaisir, un résumé de sa prestation lors du match retour contre l’Inter où ses qualités de percussion sautent aux yeux. Durant ce match, Bale offre littéralement 2 passes décisives

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=Pp0ZUdopxjY[/youtube]

Juan Mata :

Image

Comme beaucoup d’espagnols, Juan Mata est formé au Real et n’y a pas joué une seule minute en pro.
Obligé de s’exiler pour pouvoir montrer son talent, c’est Valence qui va profiter des qualités du bonhomme. Initialement prévu dans la rotation, il s’impose finalement dès la première saison bénéficiant des blessures à répétition de Vicente et du « black-listage » d’Angulo par Koeman. Il participe grandement à la victoire en Coupe du Roi en plantant un doublé contre le Barça en ½ et en ouvrant le score en finale contre Getafe. 1ère saison pro. 1er titre. Après 3 nouvelles saisons remarquables où il s’impose comme une pièce essentielle de l’équipe (son duo avec David Villa est encore dans toutes les têtes), il fait l’objet de nombreuses convoitises. C’est finalement Chelsea qui remporte le gros lot pour 30 M€.
30 M€ pour un joueur récupéré gratuitement 4 ans plus tôt. Encore un gros coup financier du Real …
A Chelsea, Juan Mata démontre immédiatement ses qualités. D’abord dans une position assez basse l’année passée, du fait de la disposition tactique reculée de l’équipe. Puis dans une position beaucoup plus proche du but cette année. Capable de jouer à tous les postes offensifs au milieu, bénéficiant d’un sens du jeu excellent, d’une qualité de déplacement et d’une vision de jeu parfaites, celui qui reste le meilleur joueur de Chelsea malgré l’arrivée d’Eden Hazard, peut également apporter ses qualités de finisseur à son équipe. Auteur de déjà 7 buts cette saison (+ 7 passes décisives) en 18 matchs, Juan Mata n’est pas loin d’être le meilleur joueur actuel en Premier League.


Isco :

Image

Récemment nommé meilleur espoir européen de l’année par le quotidien italien Tuttosport, Francisco Román Alarcón Suárez dit « Isco » (pour le plus grand bonheur des commentateurs sportifs) succède au palmarès à des mecs comme Van Der Vaart, Rooney, Messi, Fabregas, Agüero, Balotelli ou encore Götze. Ca vous pose le potentiel du bonhomme et l’espoir qu’il suscite chez la plupart des observateurs.
Déjà sa 2ème distinction personnelle après son titre de révélation lors du dernier championnat espagnol.
Evidemment dans le viseur de la plupart des gros clubs espagnols et européens, Malaga en grande difficulté financière pourrait décider de ce séparer du joyau pour faire rentrer un peu de cash.
Pouvant évoluer sur un côté ou en soutien de l’attaquant de pointe, le jeune espagnol (20 ans) amènera ses qualités exceptionnelles de percussion afin de dynamiter les défenses réticentes.

Ici en train de dribbler 4 joueurs de son ancien club (Valence) dans un espace grand comme une cabine téléphonique

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=U7n7iRO2N7Y[/youtube]

Ici, en train de nous montrer l'étendue de ses qualités (dribbles, contrôle, passes, ...)
Histoire de bien voir que ce n'est pas qu'une vulgaire otarie à la Quaresma

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=_mWuwj8qbLs[/youtube]

Erik Lamela :

Image

Considéré comme l’un des plus grands espoirs du football sud-américain de ces dernières années, Erik Lamela a, comme la plupart de ses compatriotes très talentueux, quitter le championnat argentin trop tôt. Après seulement 2 bouts de saisons (ponctué de 36 matchs), et malgré ses déclarations d’amour envers son club formateur et son envie de rester, il est contraint de faire ses valises. Direction la grande Europe. En Italie.
River, fraichement relégué (et en difficulté financière comme la quasi-totalité des équipes argentines) n’a pu résister lorsque la Roma a desserré les cordons de sa bourse et mis entre 15 et 20 millions d’Euros sur la table. Après une année d’apprentissage en demie teinte, il explose littéralement cette saison en étant aligné plus haut par Zeman. Déjà auteur de 10 pions en seulement 14 matchs, ce longiligne gaucher à la patte de velours qui évolue principalement à un poste de faux d’ailier droit mais qui peut également jouer en numéro 10 derrière un attaquant montre toutes ses qualités techniques, de perforation mais aussi de finisseur. Totti a même été jusqu’à souhaiter qu’il devienne son successeur. Pas rien.

Un petit florilège de son début de saison

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=EQQZ6jDJCL4[/youtube]

Attaquants :

Fernando Llorente :

Image

Arrivé au club à l’âge de 11 ans, Fernando Llorente gravi tous les échelons jusqu’à débuter en équipe pro à 19 ans. Après 3 saisons passées dans l’ombre des Urzaiz, Etxeberria et Aduriz ( :-) ) à accumuler du temps de jeu, il devient titulaire aux côtés de ce dernier suite au départ d’Urzaiz à l’Ajax. L’Athletic vient de sauver in-extremis sa tête en Liga (17ème avec 1 seul petit point d’avance sur le 1er reléguable), Caparros fraîchement débarqué au club en fait son fer de lance offensif. Doté de qualités physiques impressionnantes et excellant dans le jeu de tête, il arrive, à l’instar d’un Ibrahimovic, à allier à ces qualités de puissance, une agilité remarquable pour un joueur de son gabarit (1m93).
Quand on voit en plus l'altruisme dont il fait preuve, (cf la vidéo ci-dessous par exemple), on ne peut qu'être amoureux. :smt007
Jamais blessé malgré le traitement dont il fait l’objet de la part des défenseurs adverses, il devient un joueur de tout premier plan du championnat et commence à être appelé en équipe nationale espagnole (il est déjà international basque depuis pas mal de temps). La saison dernière marque l’apogée de sa carrière chez les Leones. Sa deuxième partie de saison est monstrueuse et il contribue grandement à la saison historique du club ponctuée malheureusement par 2 finales perdues.

Le quart retour contre le Sporting à la maison. Y'a tout là dedans :smt007

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=6rXlTkYgfV4[/youtube]

Désireux d’aller voir ailleurs à un an de la fin de son contrat, il annonce à ses dirigeants qu’il ne renouvellera pas son contrat. Aucune des 2 parties ne lâche. Il restera donc jusqu’à la fin de son contrat au club. Malheureusement, blacklisté par le jusqu’au-boutiste Bielsa qui remet en cause son implication, sifflé par une partie d’un public qui l’avait adulé l’année passée, il vit une saison de transition difficile mentalement. Se contentant de son quart d’heure syndical en rentrant à la 75ème 1 match sur 2, il se refait une santé avant de redémontrer toutes ses qualités la saison prochaine.
Sous d’autres cieux malheureusement :(

Image


Karim Benzema :

Image

Issu de la prestigieuse génération ’87, Karim Benzema est à l’heure actuelle le meilleur attaquant français. Après 2 saisons de tout premier plan chez l’ogre lyonnais, il décide de faire le grand saut en rejoignant le club le plus riche du Monde. Après une saison d’adaptation passée dans l’ombre d’Higuain, il s’impose progressivement comme titulaire sur le front de l’attaque, en bénéficiant du physique fragile de son concurrent argentin. Attaquant complet, celui qui aurait pu porter les couleurs nantaises il y a quelques années, présente des qualités diverses et variées. Doté d’un sens du but remarquable, il n’hésite pas également à décrocher afin de participer au jeu. On découvre alors la 2ème facette plus technique de son jeu fait de dribbles, de redoublements de passes, de remises et de une-deux.


Fernando Torres :

Image

Débuts à 17 ans, Capitaine à 19. El Nino a toujours fait tout plus vite que les autres.
Après 250 matchs avec son club de toujours et à seulement 22 ans, il effectue le grand saut en signant à Liverpool qui sort un bon gros chèque de 36 M€ en contrepartie. Récupérant le n°9 de l’idole d’Anfield Robbie Fowler, il s’adapte ultra-rapidement à la Premier League en plantant 34 buts toutes compétitions confondues dès sa première saison. Considéré comme un des tous meilleurs attaquants du monde, son duo avec Steven Gerrad fait alors des merveilles.
Malheureusement, fragilisé par plusieurs blessures, Torres n’enquille pas plus de 25 matchs sur les 2 saisons suivantes, mais continue tout de même à planter comme un métronome (32 buts en 46 matchs). Supervisé par les gros clubs anglais, il choisi finalement de rester chez les Reds pourtant pas au mieux sportivement. 6 mois plus tard, Chelsea à force d’insister empoche le gros lot. Contre 58 millions d’Euros. Ce qui en fait l’attaquant le plus cher de Premier League. Hélas, dans une équipe taillée pour Drogba et qui ne joue pas sur ses qualités de vitesse exceptionnelles, il peine. Son rendement offensif est famélique. Il retrouve quelques couleurs suite au limogage de Villas-Boas, mais dans un registre différent, moins finisseur et plus passeur. L’arrivée de son compatriote Bénitez à la tête de l’équipe semble lui redonner des couleurs : 7 buts en 8 matchs. Parc’qu’il a besoin de ses compatriotes espagnols pour briller. En témoigne son Euro 2012 où il remporte le titre de meilleur buteur.
A ce jour, il reste d’ailleurs, le seul joueur sur la planète Terre et la galaxie à avoir planter un but dans 2 finales de l’Euro.
Nul doute qu’à la One Again sous les ordres de Del Bosque, Fernando Torres va montrer toutes ses qualités de dribble, de vitesse et de finition. Et redevenir le buteur d’exception qu’il était. A seulement 28 ans.


Tactique :

Pouvant aussi bien jouer en 4-4-2 qu'en 4-5-1 (ou 4-3-3), l'équipe possède des armes diverses et variées. Jouant sur ses nombreuses qualités, l'équipe sera toute de même capable d'adapter son jeu en fonction du déroulement du match en faisant rentrer ses dynamiteurs. Même si aucune équipe type ne se dégage vraiment, on pourrait proposer les 2 compositions suivantes :

4-4-2 :

Image

La défense alignée devant le roc Manuel Neuer sera constituée de la ligne suivante (de droite à gauche) : Azpilicueta - Ivanovic - Javi Martinez - Mathieu. Puissance, technique, classe, apport offensif, rigueur défensive. Tout y est. Nicolas Burdisso, capable d'évoluer à n'importe quel poste de la défense, sera le seul remplaçant.
Dans le coeur du jeu, la doublette "italienne" Pirlo - Cambiasso amènera à l'équipe toute sa classe et sa science tactique. Parlant la même langue, la compréhension sera d'autant plus facile. Le discret Pirlo sera évidemment le véritable métronome de l’équipe. Cambiasso, le capitaine naturel sera le cerveau tactique et le garant de l’équilibre du bloc équipe. Benat et Cabaye prendront place sur le banc. L’espagnol pouvant rentrer à tout moment pour amener son activité.
Sur les côtés, Juan Mata et Gareth Bale seront alignés sur les côtés. Le côté gauche Mathieu – Bale tentera d’imiter la doublette valencienne Mathieu – Jordi Alba, meilleur côté gauche d’Europe de la saison dernière. Bon courage au latéral droit adverse …
Juan Mata posté à gauche dans un rôle de « faux ailier » dézonnera régulièrement en phase offensive, pour repiquer dans l’axe, laissant un boulevard à Azpilicueta et sa qualité de centre.
Bale et Mata aux caractéristiques complètement différentes (Puissance et vitesse pour le gallois, Vivacité et mobilité pour l’espagnol) pourront à souhait intervertir leurs postes pour désarçonner le latéral gauche adverse.
Devant, Llorente et Benzema constituerons la doublette offensive de l’équipe apportant chacun leurs qualités différentes et complémentaires. Llorente, réellement en pointe faisant jouer son physique hors-norme, son formidable jeu de tête, sa qualité de protection de balle et jouant en remise, Benzema plus électron libre, décrochant mais pouvant tout aussi bien aller chercher la profondeur, amènera sa qualité technique irréprochable. Fernando Torres sera le remplaçant de luxe et pourra amener sa vitesse pour déstabiliser l’axe central adverse.

4-5-1 :

Image

Pas de grands changements par rapport au 4-4-2.
Individuellement, Benzema sortira au profit de Lamela ou d’Isco qui viendra se positionner à gauche. Excellent depuis le début de l’année, celui à qui Zeman a fait comprendre l’importance du replacement défensif et l’intérêt de partir de plus loin, part avec une longueur d’avance. L’espagnol sera plutôt utilisé dans un rôle de joker de luxe.

Juan Mata récupérant le poste qu’il occupe actuellement à Chelsea à savoir un rôle de numéro 10 derrière l’attaquant. En bénéficiant d’une liberté plus importante, il pourra amener toutes ses qualités de déplacements, et de jeu dans les intervalles.
Devant, Llorente sera seul en pointe. Habitué à jouer ce rôle là avec merveille l’année passée à San Mamès, il pèsera de tout son poids permettant à Benzema ou Torres de rentrer en cours de match amener leurs qualités qui face à une défense usée seront extrêmement intéressantes.
Dernière édition par Gui le 09 Jan 2013 12:23, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
Gui
Pongiste Athletic
 
Message(s) : 20645
Inscription : 09 Juil 2007 20:16

Re: Présentation des équipes de rêve

Messagepar Aurn » 07 Jan 2013 6:10

F.C. Hokuto Shinken Image

"Tu ne le sais pas encore mais tu es déjà mort !"


Le mot du président :

Nous avons réussi cette année un recrutement en adéquation avec les valeurs du clubs et notre projet de jeu.
Plus que jamais convaincu que le collectif transcende l'individualité, nous avons ainsi souhaité voir arriver dans nos rangs de joueurs dotés d'un état d'esprit irréprochable et d'une intelligence collective hors-norme.
Par la grande ourse, le Hokuto de cuisine est invincible ! :smt045

Entraineur : Christian Gourcuff
‘Je ne raisonne pas en terme de résultats. Je n’ai qu’un souhait, c’est que l’équipe ait une qualité de jeu. La solidité d’un collectif qui permette un jeu créatif. Voilà l’objectif. Les résultats sont la conséquence.’
'Lorsque j'entends les entraîneurs parler de duels, (…) je suis effaré. Mon équipe, elle, refuse le duel. C'est son objectif'


Effectif :
Gardien :
Lloris , Ochoa

Défenseur
Vermaelen, Amorebieta, Badstuber, Rafael, Clichy, Bastos ( :cool: )

Milieu
Toulalan, Gerrard (capitaine), Essien
Kagawa, Ozil, Kaka, Validivia, Totti

Attaquant
Alexis Sanchez, Didier Drogba

Equipe type :
Image
Banc : Ochoa (G), Badstuber (DC), Bastos(DG, AG, AD), Essien (MDC, DD), J.Valdivia :smt007 (MO), Totti (MO, Att), Drogba(Att)

Stratégie :
En l'état des choses ce 4-2-3-1, est fait pour jouer très haut. Le bloc équipe doit être resserré et l'équipe cherche la possession et non le contre.
Il n'y a pas vraiment d'ailiers mais des milieux offensifs excentrés. L'objectif n'étant pas d'avoir des joueurs rapides pour mener des contres, mais bien de compter sur la triplette Kagawa, Kaka, Ozil pour créer les décalages par des passes courtes dans les intervalles. A cet effet la pointe est confié à A Sanchez. C'est le joueur idéal dans ce système. Habitué à cette position au Barça, il est habile techniquement et fort dans ses déplacements avec et sans ballon.

Les défenseurs centraux sont relativement mobiles et les arrières latéraux capables de replis rapides en cas de contre adverse.
2 milieux récupérateurs (Toulalan et Gerrard) garantissent la possession et le pressing haut nécessaire.

Le banc agé mais expérimenté et talentueux (Totti, Drogba, Essien) peut provoquer la différence en fin de match.

Variante en 4-4-2
Face à des adversaire trop dangereux en contre, C.Gourcuff n'exclu pas un retour à son 4-4-2 traditionnel.
Le cas échéant Drogba, entrerait en lieu et place de Kaka. Dans ce schéma, le bloc reculerait alors pour une meilleur occupation du terrain et permettre au duo d'attaquants de prendre d'avantage de profondeur.
Image

Le stade : Marcel Saupin (Nantes)
Image
+
ImageX Image= :-D
Dernière édition par Aurn le 07 Jan 2013 14:05, édité 16 fois.
Avatar de l’utilisateur
Aurn
♥ Jocelyn Gourvennec ♥
 
Message(s) : 4459
Inscription : 11 Déc 2006 21:38

Re: Présentation des équipes de rêve

Messagepar john » 07 Jan 2013 8:02

Bhoys Unimited
Image

Get ready for this ! Yeah !!

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=b0skZvqLTiw[/youtube]

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=8yY4PiQ22AA[/youtube]


LES JOUEURS :

TITULAIRES :

A venir

REMPLACANTS :

De Gea
Yepes
Carragher
A. Lennon
J. Defoe
Chicharito
Dembelé


L'ORGANISATION :

Image


LE COACH :

Neil Lennon :
Image
Neil Lennon mit un terme à sa carrière internationale en août 2002, après avoir reçu des menaces de mort de la part d'une organisation paramilitaire loyaliste, qui lui reprochait son appartenance religieuse. En mars 2008 il retourne au Celtic FC en tant que coach assistant de Gordon Strachan. Le 1er septembre 2008 Neil Lennon est victime d'un assault (abus sectaire) par deux personnes alors qu'il rentre d'un pub seul à son domicile vers minuit dans l'extrême Ouest de Glasgow. Après avoir reçu des coups à la tête provoquant un léger coma, il est transporté à l'hôpital en ambulance, après que le steward d'un pub voisin a donné l'alerte. Ayant qualifié les Hoops pour les Huitièmes de Finale de LdC (après avoir battu le Barça), après avoir gagné un titre de Champion, c’est aujourd’hui avec les Bhoys Unlimited qu’il poursuit sa belle carrière. Capable de transcender son groupe, il aime ses joueurs, son club et son public pour qui il donne tout. L’engagement est la clé. Le cœur est aussi important que les pieds.
.


LE STADE :

Hampden Park :
Image
Dépossédés de leur Paradise, les Bhoys Unlimited restent à Glasgow mais à Hampden. Que de bons souvenirs dans ce stade (Oh Hampden in The Sun). Les supporters des Bhoys ont décidé de délaisser Celtic Park pour suivre leurs Tims et à l’image de leurs protégés : ILS SONT DETERMINES !
Dernière édition par john le 14 Jan 2013 19:30, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
john
Coco bhoy
 
Message(s) : 17788
Inscription : 24 Juin 2008 13:25
Localisation : bretagnie

Re: Présentation des équipes de rêve

Messagepar Naoned Citizen » 07 Jan 2013 8:05

------------------------------------------Image

--------------------------------------------------Hasta la victoria siempre

Le maillot:

Image

Le stade:
Image
Stade emblématique du foot argentin, le Monumental nous est gracieusement prêté par nos amis de River Plate, dont la très grande majorité des supporters ont pris un abonnement au FC Naoned pour le tournoi EDR 2012-2013. 75000 voix pour encourager le FCN, tous les chants et la folie douce du foot argentin.

L'entraîneur:

Image

Image Marcelo Bielsa (Athletic Bilbao)
Modeste défenseur à Newells Old Boys, Instituto de Córdoba et Argentinos de Rosario, Marcelo Bielsa s'est surtout fait un nom en tant qu'entraîneur, lui qui a dirigé, entre autres, l'Albilceleste et la sélection chilienne, et qui a fait des miracles avec l'Athletic Bilbao la saison dernière. Technicien extrêmement méthodique, c'est un bourreau de travail, qui ingurgite des heures de vidéo. Il prône un football offensif et léché. Son système de prédilection est le 3-4-3, mais c'est un technicien qui a su s'adapter, au fil de sa carrière, au profil de ses effectifs. Avec le FC Naoned, il évoluera majoritairement en 4-2-2-2.

Les joueurs:

Gardiens
Image Maarten Stekelenbug (AS Roma)
Image "Pepe" Reina (Liverpool FC)

Défenseurs
Image Juanfran (Atletico Madrid)
Image Diego Godin (Atletico Madrid)
Image Sergio Ramos (Real Madrid)
Image Raphael Varane (Real Madrid)
Image Pablo Zabaleta (Manchester City)
Image Jordi Alba (FC Barcelone)

Milieux de terrain
Image Fredy Guarin (Inter Milan)
Image Alexandre Song (FC Barcelone)
Image Ramires (Chelsea)
Image Miralem Pjanic (AS Roma)
Image Javier Pastore (Paris SG)
Image James Rodriguez (FC Porto)
Image Angel Di Maria (Real Madrid)

Attaquants
Image Radamel Falcao
Image David Villa (FC Barcelone)
Image Luis Suarez (Liverpool FC)

Le dispositif tactique

Image

Observations:
- Le directeur sportif du FCN a fait en sorte de recruter une équipe à forte dominante hispanophone. Seuls trois joueurs (Stekelenburg, Ramires et Pjanic) n'ont pas l'espagnol pour langue maternelle ou évolué dans le championnat d'Espagne. Un avantage certain pour la cohésion et la rapidité de la mise en place du projet de jeu de Bielsa, lui-même hispanophone.
-Plusieurs paires se dégagent d'ores et déjà: Varane-Sergio Ramos, qui évoluent au Real, Song et Jordi Alba, tous deux barcelonais, Di Maria et Zabaleta, qui constituent la paire titulaire du flanc droit de l'équipe d'Argentine ou Rodriguez-Falcao, qui jouent ensemble en sélection colombienne.
- Plus généralement, l'équilibre défensif de cette équipe repose sur une grosse densité dans l'axe avec le quatuor Song/Ramires/Varane/Sergio Ramos, et sur la capacité Di Maria à rééquilibrer tactiquement l'équipe par son activité défensive et sa grande intelligence dans le replacement. On a également pris soin de placer le milieu le plus défensif à proximité de Jordi Alba, afin qu'il compense les montées du très offensif latéral gauche.
- Dans le coeur du jeu, le FCN a fait le choix d'une paire très athlétique, un peu à l'image de la doublette Essien Diarra du grand OL, en un poil moins costaud, mais en plus propre techniquement. Ramires sera un pion essentiel du dispositif par sa capacité à casser les lignes et à créer le décalage. Song se cantonnera, lui, dans un rôle plus défensif. Au besoin, James Rodriguez pourra se recentrer pour apporter un plus créatif au milieu, laissant le couloir à Jordi Alba, très friand de grands espaces.
- Offensivement, le FC Naoned disposera de nombreux arguments individuels et collectifs. La présence de Falcao, l'un des meilleurs avant-centres de la planète au niveau du jeu aérien induisait la nécessité de nombreux centres. D'où le choix de Jordi Alba, et de la paire de milieu Di Maria/James Rodrigues, deux remarquables passeurs. En soutien de Falcao, Villa sera là pour ramasser les miettes, les déviations du Colombien, et s'insérer dans les remontées de balles collectives. Sa capacité à combiner devrait permettre de multiplier les jeux à deux, ou à trois sur les côtés.
- Deux autres dispositifs envisageables:
> Un 4-2-3-1, avec la sortie de Villa, remplacé par Pastore qui se positionnera alors en meneur de jeu devant un duo Ramires-Song
> Un 4-1-2-2-1, avec Villa cette-fois-ci supplé par Guarin. Song se positionnera alors en seul récupérateur pur, avec un cran devant lui le duo Guarin-Ramires, tout en souffle et en percussion.
- Sur le banc, Suarez sera principalement le relais de Falcao, comme Pjanic sera, dans un registre différent, celui de Ramires. Juanfran pourra remplacer Alba, Zabaleta, polyvalent, pouvant prendre le couloir gauche, ou tout simplement remplacer l'Argentin poste pour poste. Enfin Godin sera la doublure des deux axiaux, et Reina celle de Stekelenburg.
Avatar de l’utilisateur
Naoned Citizen
Grosso Modo
 
Message(s) : 17861
Inscription : 23 Août 2004 14:54
Localisation : In a bar, under the sea

Re: Présentation des équipes de rêve

Messagepar Kbes » 07 Jan 2013 9:46

Image
Jeunesse sportive Kbessienne

Image

L'entraîneur
Image

Le stade
Image
Dernière édition par Kbes le 13 Jan 2013 17:22, édité 4 fois.
Avatar de l’utilisateur
Kbes
L'invité mystère
 
Message(s) : 15129
Inscription : 04 Sep 2005 14:10

Re: Présentation des équipes de rêve

Messagepar donuts » 07 Jan 2013 10:01

Morning Glory Hole FC

Mon équipe contre l'affreusebetevelue :

Image

Remplaçants : Robben, Klose, Arbeloa, Cazorla, Diego Alves, Alex
Dernière édition par donuts le 14 Jan 2013 16:40, édité 3 fois.
Avatar de l’utilisateur
donuts
Sup de niCO
 
Message(s) : 16358
Inscription : 10 Août 2006 0:56
Localisation : In a pillow of winds

Re: Présentation des équipes de rêve

Messagepar féliré » 07 Jan 2013 10:26

Image

L'ÉQUIPE :

Image

Les remplaçants : Weidenfeller (G.), Basa, Bruno Alves, Sahin, Vainqueur, Barrios, Rodelin.

En gros, deux défenseurs centraux rapides positionnés assez haut, des latéraux qui montent, Yaya Touré en 6 mais qui n'hésite pas à aller vers l'avant, Hernanes en organisateur et un quatuor offensif de génie devant avec Milito en pivot et Ben Arfa, Götze et Balotelli qui permutent sans vraiment avoir de place précise. Ça va dynamiter des défenses moi je vous le dit !
T'ajoutes à ça, un mental d'acier avec que des tarés :
- Courtois est né à deux maisons de Marc Dutroux.
- Piszczek a été condamné en Pologne pour une sombre affaire de matchs truqués.
- Hummels écoute de la variété Allemande dans sa bagnole. Sans saigner des oreilles. C'est pourquoi je le nomme capitaine sans hésitation.
- Sahko, l'enfant des rues Parisiennes qui a grandit dans les squats du 18e. Capitaine du PSG à 17 ans.
- Kolarov est serbe.
- Yaya Touré a chier dans les chaussures de Kolarov, une fois. Kolarov n'a rien dit.
- Hernanes joue à la Lazio.
- Balotelli vous chie à la gueule et vous nique.
- Götze n'a pas peur de montrer ses sentiments à la plage.
- Ben Arfa lit Nitch... Niesztche d'une traite et vous nique.
- Milito baise vos femmes et vos enfants.

Piszczek :
Pour les incultes qui connaissent pas :
[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=y7kOxaE2uUc[/youtube]

C'est dans le top 1 des meilleurs latéraux du monde :-) Mourinho le voulait pour mettre autre chose qu'Arbeloa :roll: , ce n'est pas pour rien...
Véritable joueur de couloir, il a été repositionné par Klopp arrière droit à son arrivée à Dortmund. Très porté vers l'avant, il n'en oublie pas moins de défendre. Ce qui fait qu'il est largement meilleur que cette brêle de Dani Alves :roll: Une aisance technique indéniable, une qualité de centre de dingue, une frappe surnaturelle, c'est sans conteste et en tout objectivité le meilleur latéral droit polonais de la Champions league cette année.

L'entraineur : Jürgen "Kloppo" Klopp :
Meilleur entraineur du monde, il vous nique sévère ! Á la fois entraineur et fan des équipes qu'il coache, c'est un taré, grave.
[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=dpZyRSD1lsM[/youtube]
La musique, ça me permet de montrer également le niveau du mental et le sang froid de Hummels.


Le stade : Wesfalenstadion :
(et pas le Signal Iduna Park comme certains aiment l'appeler...)
[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=2NPYJ5XOggs[/youtube]


ON VA GAGNER ! ET SI CE N'EST PAS LE CAS, ON VOUS CHIE Á LA GUEULE ET ON VOUS NIQUE !
Dernière édition par féliré le 13 Jan 2013 15:32, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
féliré
Südtribüne Loire connard !
 
Message(s) : 19875
Inscription : 02 Août 2007 15:13

Re: Présentation des équipes de rêve

Messagepar nemeion » 07 Jan 2013 18:16

L'affreuse Bête Velue

Image

Le Stade
Image
Le Camp Nou

L'entraineur
Image
Marcello Lippi

L'équipe

Gardiens
Gianluigi Buffon
Igor Akinfeev

Défenseurs
Marcelo
Nemanja Vidić
Christian Maggio
Andrea Ranocchia
Juan Jesus

Milieux
Luka Modrić
João Moutinho
Javier Mascherano
Kwadwo Asamoah
Sebastian Giovinco
Darijo Srna
Toni Kross

Attaquants
Sergio Agüero
Stephan El Shaarawi
Jesús Navas
Roberto Soldado


Les compos

4-3-3
Image

3-5-2
Image


ça sera donc mon 4-3-3 pour affronter le Morning Glory Hole FC.

Avec une petite présentation de l'équipe de départ.

Dans les cages, une légende et capitaine de l'ABV, le grand, le très grand Gianluigi Buffon (34 ans / 1m92 / Juventus). Est-il encore besoin de présenter ce superbe joueur ? Précisons au moins qu'il n'a encaissé que 16 buts l'année dernière et reste le capitaine d'une squadra finaliste de l'Euro.

En défense, on trouve la paire Vidic (31 ans /1m89 / MU)-Ranocchia (24 ans / 1m91 / Inter). Le roc serbe s'est taillé une solide réputation en Premier League, devenant titulaire indiscutable de la défense mancunienne et à deux reprises le joueur de la saison. Le leader de cette défense de l'ABV, assurément. Il épaulera Andrea Ranocchia qui s'est imposé d'entrée début 2011 chez les nerazzuri. Une saison suivante un peu difficile mais il est de nouveau en pleine forme, progressant constamment. Un joueur élégant, posé et précis de la tête. LE futur pilier de la défense intériste sans aucun doute !
A droite, on trouve Christian Maggio (30 ans / 1m84 / Napoli) qui s'est affirmé comme l'un des tous meilleurs latéraux droits de Serie A depuis plusieurs années maintenant. Il arrive dans cette compet' au summum de sa forme. Superbe joueur de couloir, il peut occuper tout le flanc droit et faire de monstrueuses percées. A gauche, on trouve Marcelo (24 ans / 1m72 / Réal Madrid). Le pendant de Maggio, capable d'occuper tout le flanc gauche de l'ABV. Ses lacunes défensives sont un très lointain souvenir et il s'est progressivement imposé au Real. Très solide défensivement et joueur offensif percutant, il s'est autoproclamé, à raison, meilleur latéral du monde. Avec ses deux latéraux, l'ABV s'offre les moyens de passer au besoin sur son second schéma tactique, pas un truc au rabais ou pour faire de l’esbroufe comme dans les autres équipes de mes gentils adversaires, avec un 3-5-2 puissant et technique.

Avec son milieu, l'ABV fait rêver les quelques émules valables.... Et d'abord, un taulier en milieu défensif en la personne de Javier Mascherano (28 ans / 1m75 / Barca). Barré par le surcôté Busquets, El Jefecito s'est fait une place de choix en défense centrale des Blaugrana et pourra renforcer ce secteur au besoin... Mais pour l'heure, cet admirateur de Makélélé sera la sentinelle de l'ABV. Juste devant lui, un duo de magiciens ! Luka Modrić (27 ans / 1m73 / Réal Madrid) et João Moutinho (26 ans / 1m70 / Porto). Le croate est un infatigable ratisseur de ballons avec ses 4 poumons ! Il pourra appuyer Mascherano dans l'entrejeu dans un rôle plus défensif qui lui sied si bien. Le Portugais, de son côté, aura un rôle plus offensif, machine à distribuer les caviars aux avants, lui aussi infatigable ratiboiseur de balles et technicien hors-pair comme son comparse madrilène. Homme-clé du dispositif offensif des Portistas, Moutinho est un vrai génie du football.

L'ABV c'est aussi une très belle armada offensive prête à offrir des kleenex à ses malheureux adversaires du moment. En pointe, El Kún, Sergio Agüero (24 ans / 1m72 / Manchester City). Une sacrée accélération, une frappe de mule, et une moyenne affolante de buts/an depuis l'Atletico en font LE tueur de l'ABV. Pour l'accompagner au front, deux ailiers de premiers choix. A gauche, Stephan El Shaarawi (20 ans / 1m78 / Milan AC). Injustement laissé dans l'ombre du butor suédois Ibratruc l'année dernière, le jeune pharaon tient à bout de bras l'attaque du Milan : meilleur buteur de la saison en Serie A à l'heure actuelle (mais nul doute qu'il finira capocannoniere), l'italien à un talent fou. C'est simple, il rentre, il plante. Superbe technicien, il met les défenses au supplice et fait des veuves chez les épouses des gardiens adverses. A l'aile droite, un autre joueur de grande classe avec Jesús Navas (27 ans / 1m72 / FC Seville)...et encore une belle gueule... (quand je vois les faces de gland des autres équipes, je me marre). L'andalou est un joueur racé, fin technicien et toujours impressionnant de vitesse dans son couloir.

Au final, l'ABV se présente avec une formation très solide défensivement, mais avec un énorme panel de solutions offensives, en particulier sur les ailes, contrairement aux allégations d'un certain suédois...

Remplaçants
T. Kross, K. Asamoah, D. Srna, I. Akinfeev, Juan Jesus, R. Soldado, S. Giovinco
Dernière édition par nemeion le 15 Jan 2013 10:06, édité 7 fois.
Avatar de l’utilisateur
nemeion
On va les punir
 
Message(s) : 24551
Inscription : 04 Fév 2006 16:19
Localisation : au bord de la crise de nerfs

Re: Présentation des équipes de rêve

Messagepar Vikingix » 09 Jan 2013 11:44

Valhalla Vikings
Image
"Du talent au service d'une équipe, du beau jeu pour des résultats"

Stade : Borussia-Park (54 057 places)
Entraineur : Lucien Favre (SUI / Borussia Mönchengladbach)
Hymne : My name is Zlatan
Image Image

Effectif

Gardiens
Marc-André ter Stegen (ALL / Borussia Mönchengladbach)
Mickaël Landreau (FRA / SC Bastia)

Défenseurs
Gerard Piqué (ESP / FC Barcelone)
Neven Subotić (SER / Borussia Dortmund)
Stephan Lichtsteiner (SUI / Juventus Turin)
Yūto Nagatomo (JAP / Inter Milan)
Christian Chivu (ROU / Inter Milan)

Milieux de terrain
Xabi Alonso (ESP / Real Madrid)
Claudio Marchisio (ITA / Juventus Turin)
Arturo Vidal (CHL / Juventus Turin)
Eden Hazard (BEL / Chelsea FC)
Nani (POR / Manchester United)
Scott Parker (ANG / Tottenham Hotspur)
Christian Eriksen (DAN / Ajax Amsterdam)

Attaquants
Zlatan Ibrahimović (SUE / Paris SG)
Pedro Rodríguez Ledesma (ESP / FC Barcelone)
Antonio Di Natale (ITA / Udinese)
Kevin Gameiro (FRA / Paris SG)

Style de jeu et tactique

Les principes de jeu des Valhalla Vikings reposeront sur la polyvalence, le collectif, le dynamisme et la capacité d'adaptation. Les joueurs choisis sont des joueurs de grand talent, mais pas forcément les plus présents sous les feux des projecteurs, et avant tout prêts à s'insérer sans difficulté dans un collectif pour travailler au bien de l'équipe sans faire passer leur égo avant le reste.
Une exception bien entendu, la présence de Zlatan Ibrahimović, à l'égo bien connu, qui aura un rôle d'électron libre au sein de l'équipe. Néanmoins, au delà de sa liberté sur le terrain, ce dernier est tout à fait capable de jouer avec ses partenaires, comme en témoignent ses nombreuses passes décisives au cours de sa carrière.
Pour autant, faibles égo dans l'équipe n'est pas synonyme d'absence de caractère puisque, outre Ibrahimović, on peut compter sur des joueurs comme Vidal ou ter Stegen pour en faire preuve.

Equipe-type
Image


Le dépositaire du jeu sera Xabi Alonso en tant que regista, grâce à sa vision et à son excellente qualité de passe. A ses côtés, Marchisio et Vidal se répartiront à tour de rôle les tâches défensives et offensives, comme ils savent si bien le faire à la Juventus. Ce trio représentera le cœur de l’équipe, assurant récupération et animation.
Derrière eux, Piqué sera le patron de la défense, assisté de Subotić. Ils assureront des relances propres grâce à leurs qualités techniques, devant le jeune mais mature ter Stegen qui sera un dernier rempart solide.
A leurs côtés, les infatigables Lichtsteiner et Nagatomo seront tout à la fois capables d’assurer les tâches défensives que de venir apporter un soutien offensif dans leurs couloirs respectifs
Devant, Hazard complètera l’animation offensive du milieu de terrain, soit en position centrale, soit en se décalant sur l’aile (de préférence à gauche). Ibrahimović sera la pointe de l’attaque, avec une certaine liberté, servant de point d’ancrage, comme pivot, relais, ou pur finisseur grâce à son exceptionnelle combinaison de puissance et de technique. Pedro tournera autour de lui pour compléter l’attaque (de préférence depuis l’aile droite), apportant vivacité, profondeur, et élargissement. Il pourra aussi échanger son aile avec Hazard ou repiquer au centre à tout moment pour apporter des menaces diversifiées.
Sur le banc, Di Natale pourra entrer à tout moment pour apporter sa technique et ses qualités de buteur. Les autres remplaçants seront là pour apporter fraicheur ou nouvelles possibilités tactiques.

Car l’équipe peut facilement présenter d’autres tactiques, que ce soit en début de match selon l’adversaire ou au cours de celui-ci suivant son déroulement avec peu de changements de joueurs

3-5-2
En remplaçant simplement Hazard par Chivu, l’équipe passe en 3-5-2, Lichtsteiner et Nagatomo délaissant une partie de leurs tâches défensives pour jouer plus haut aux côtés du trio central. L’équipe est particulièrement à l’aise dans cette configuration maitrisée en club avec succès par les joueurs de la Juventus (Marchisio, Vidal, Lichtsteiner), et de l’Inter (Chivu, Nagatomo), tandis que Piqué a l’expérience de la défense à 3.
Dans cette configuration, on peut facilement imaginer que Di Natale remplace aussi Pedro afin de proposer une attaque recentrée, laissant plus d’espace aux latéraux.
Image

4-3-3
Di Natale peut aussi remplacer Hazard et jouer sur l’aile gauche, l’équipe passant ainsi dans un 4-3-3 très offensif avec un trio d’attaquants de feu
Image

4-4-2
Il est encore possible de facilement passer en 4-4-2 plus classique en remplaçant le duo Vidal-Marchisio par 2 spécialistes : Parker en pur milieu défensif, Nani en pur ailier.
Image

4-5-1
Enfin, depuis cette dernière configuration, l’entrée de Eriksen à la place de Pedro permet de passer dans un 4-5-1 porté par un impressionnant trio de milieux offensifs Hazard-Nani-Eriksen soutenant Ibrahimović
Image

Bien d’autres variantes sont possibles, Lucien Favre a ainsi a sa disposition une palette tactique très étendue, permettant de s’adapter à toutes les situations et de surprendre l’adversaire par des changements de jeu, ce qui est sa spécialité.

Descriptions du staff et de l'équipe

Le stade
Le Borussia-Park est un stade purement dédié au football, et compte un des meilleurs publics de Bundesliga, celui du Borussia Mönchengladbach. La ville vibre pour le football, et les supporters viennent de toute la région pour assister aux exploits locaux, appréciant le beau jeu.

L'entraineur
Après une carrière internationale, durant laquelle il a gagné une réputation de joueur intelligent, Lucien Favre dirige plusieurs clubs Suisses, ceux-ci atteignant quasiment à chaque fois des résultats historiques sous sa houlette. Il se révèle au Hertha Berlin lorsque le club mène un temps la Bundesliga. Il reprend ensuite un Borussia Mönchengladbach moribond et lui fait retrouver son lustre d'antan, tout en pratiquant un jeu dynamique et chatoyant. Bien qu'encore méconnu au niveau international, il est considéré comme un fin tacticien pouvant rivaliser avec les meilleurs entraineurs du monde.

Les gardiens

Image Image

Marc-André ter Stegen (ALL / Borussia Mönchengladbach / 20 ans / 1m89 / 2 sél.)
A seulement 20 ans, il est déjà considéré comme un grand gardien, rivalisant avec son célèbre compatriote Neuer. Lancé très jeune, il est rapidement devenu un pilier du Borussia et le symbole de son renouveau. Il est comparé à Oliver Kahn pour sa solidité, sa façon de diriger sa défense, son caractère et sa capacité à aller au contact.

Mickaël Landreau (FRA / SC Bastia / 33 ans / 1m83 / 11 sél.)
Lui aussi lancé très jeune, et auteur d’une riche carrière, il fera profiter de son expérience le jeune ter Stegen, et sera un pilier du vestiaire. Il sera un numéro 2 solide capable de prendre le relais en cas de besoin et s’est fait une spécialité de l’arrêt de pénalty

Les défenseurs

Image Image Image Image Image

Gerard Piqué (ESP / FC Barcelone / 25 ans / 1m92 / 48 sél.)
Un des meilleurs défenseurs du monde, solide dans les airs et dans ses tacles, sa vision et ses qualités techniques en font le patron de la défense et un excellent relanceur

Neven Subotić (SER / Borussia Dortmund / 24 ans / 1m93 / 31 sél.)
Puissant, solide, doté de caractère, c’est le complément parfait de Piqué en stoppeur. Sa qualité de relance est reconnue, et il peut aussi apporter quelques buts

Stephan Lichtsteiner (SUI / Juventus Turin / 28 ans / 1m83 / 54 sél.)
Parmi les meilleurs latéraux du monde, réputé infatigable coureur sur son aile droite, il peut aussi bien apporter un soutien offensif qu’assurer une bonne défense. Il peut aussi être aligné en tant que milieu excentré comme à la Juve.

Yūto Nagatomo (JAP / Inter Milan / 26 ans / 1m68 / 54 sél.)
Autre coureur infatigable, sa vitesse lui permet d’assurer un soutien offensif grâce à sa technique tout en pouvant revenir défendre très vite. Il est capable de conserver sa lucidité tout au long du match. Il peut lui aussi jouer comme milieu excentré, mais aussi prendre le flanc droit.

Christian Chivu (ROU / Inter Milan / 32 ans / 1m84 / 75 sél.)
Joueur expérimenté, son meilleur poste est défenseur central, mais il peut aussi jouer arrière gauche voire milieu défensif. Son comportement est exemplaire et il dispose de grandes aptitudes techniques précieuses pour son poste, et lui permettant d’effectuer des relances très propres

Les milieux de terrain

Image Image Image Image Image Image Image

Xabier Alonso (ESP / Real Madrid / 31 ans / 1m83 / 106 sél.)
Dans le football moderne, la plupart des grandes équipes s’appuient sur des joueurs construisant le jeu dans une position reculée, les Italiens utilisant le terme de regista pour ce genre de joueurs capables aussi bien de récupérer le ballon que de construire une attaque par leur vision de jeu. A ce poste, Xabi Alonso est l’un des tout meilleurs avec une qualité de passe exceptionnelle

Claudio Marchisio (ITA / Juventus Turin / 26 ans / 1m79 / 31 sél.)
Surnommé le Petit Prince, il peut tout aussi bien jouer défensivement qu’offensivement, ou même sur le côté. Comparé pour ses qualités à Marco Tardelli, il est considéré comme un des tout meilleurs milieux Italiens. Son ancien entraineur dit de lui qu’il a tout : force, tir, jeu court, intelligence, technique.

Arturo Vidal (CHL / Juventus Turin / 25 ans / 1m81 / 44 sél.)
Complément parfait de Marchisio en club, il alterne avec lui les responsabilités défensives et offensives. Surnommé le Guerrier, il ne lâche jamais rien, sait tout faire, et est capable de s’adapter à toutes les situations, faisant de lui un joueur précieux pour le collectif

Eden Hazard (BEL / Chelsea FC / 22 ans / 1m72 / 33 sél.)
Après plusieurs excellentes années à Lille, son talent a définitivement éclaté à la face du monde depuis son arrivée à Chelsea. Rapide, excellent passeur et dribbleur, il est très difficile de lui prendre la balle et sa vision en font un milieu offensif de premier plan. Il peut aussi bien jouer au centre que sur n’importe quelle aile.

Luís Carlos Almeida da Cunha « Nani » (POR / Manchester United / 26 ans / 1m75 / 64 sél.)
Comptant parmi les meilleurs ailiers du monde, sa vivacité, son contrôle de balle et ses feintes lui permettent de déborder ses adversaires et de procurer de nombreuses passes décisives mais aussi des buts. Jouant de préférence sur l’aile droite, il peut aussi jouer à gauche.

Scott Parker (ANG / Tottenham Hotspur / 32 ans / 1m75 / 17 sél.)
Humble et calme, il n’est pas spectaculaire mais n’a pas peur d’aller au contact et est très efficace dans la récupération de balle, permettant à son équipe de conserver la possession.

Christian Eriksen (DAN / Ajax Amsterdam / 20 ans / 1m75 / 31 sél.)
Nouvelle merveille de l’Ajax, il a déjà un nombre impressionnant de selections pour son jeune âge et était le plus jeune joueur de l’Euro 2012. Rapide et doté de qualités techniques incroyables, il peut transpercer une défense pour soutenir ses attaquants, ou bien conclure par lui-même.

Les attaquants

Image Image Image Image

Zlatan Ibrahimović (SUE / Paris SG / 31 ans / 1m95 / 85 sél.)
Bénéficiant d’une exceptionnelle combinaison de puissance et de technique, c’est un des meilleurs attaquants du monde, pouvant occuper les différents postes de l’attaque. Il peut aussi bien servir de pivot par sa taille, que d’évoluer en retrait derrière un autre attaquant par sa technique. Mais c’est avant tout un finisseur redoutable, capable de créer la différence à lui seul pour débloquer une situation.

Pedro Rodríguez Ledesma (ESP / FC Barcelone / 25 ans / 1m69 / 23 sél.)
Méconnu, dans l’ombre de ses prestigieux partenaires, c’est pourtant un attaquant redoutable et sous-estimé. Vif, mobile, capable de jouer avec les 2 pieds, sur l’aile ou au centre, c’est le complément parfait de Ibrahimović autour duquel il tournera.

Antonio Di Natale (ITA / Udinese / 35 ans / 1m70 / 42 sél.)
Capable d’occuper tous les postes d’attaquant, son sens du but a peu d’équivalence. Il peut désorganiser n’importe quelle défense avec ses dribbles, et est tout aussi capable de procurer des occasions à ses partenaires. Il sera le joker numéro 1 de l’équipe.

Kevin Gameiro (FRA / Paris SG / 25 ans / 1m72 / 8 sél.)
Attaquant vif et talentueux, il est capable de marquer dans toutes les positions, et est parfois comparé à Jean-Pierre Papin pour cela. Sa faculté à marquer des buts est telle qu’il peut le faire même avec un temps de jeu limité.


Nos adversaires

Pourquoi nous allons tous les battre

FC Hokuto Shinken : De bons joueurs sur le banc... il en faudrait aussi sur le terrain. Kaka joue encore au foot ???
Affreuse bête velue FC : Rien à craindre d'une équipe passant trop au centre
JS Kbessienne : C. Ronaldo est dans un bateau. Le collectif tombe à l'eau... Si encore il était seul. Mais si on ajoute Nasri, et le fait qu'on peut au mieux espérer bricoler un bout de joueur en récupérant des pièces détachées sur Diaby et Diarra...
Spartak Sparta : Ah ça y'a du bourrin, mais ça respire pas l'intelligence ! Le problème c'est surtout qu'à la 4e expulsion le match est fini
Morning Glory Hole FC : José Mourinho à Anfield, Ribéry, Robben, le manager a l'intention de parier contre son équipe ou quoi ?
Bhoys Unlimited : Ah ça oui, y'a du coeur et de la ferveur. Mais pour gagner, faut des joueurs de foot aussi !
FC Naoned : Varane titulaire en défense, ça risque d'être juste, comme le gardien. En plus ils seront fatigué par les nombreux voyages depuis Buenos Aires. Et puis il croit qu'on a pas vu le bluff avec son joueur inconnu qu'il fait passer pour un cador. Le pire ça serait qu'il tombe contre féliré, avec un poney dans l'équipe c'est risqué...
Massive Attack FC : Belle équipe il faut le reconnaitre, mais va y avoir des boulevards en défense. Dommage aussi que Eto'o et Cavani vont se foutre sur la gueule au bout de 15 minutes
Finistère Rabbits club : Non rien, je ne tire pas sur les ambulances
One Again FC : Déjà prendre tout un côté de Chelsea c'est osé, mais en plus cette saison... Pirlo méritait mieux et ne pourra pas sauver l'équipe. Llorente n'a pas oublié où se trouvait le but ?
J'te r'fais les tresses après le FC : Les bases d'un Borussia Dortmund amélioré, ça commençait bien. Mais si c'est pour remplacer Lewandowski par Balotelli "je suis sur courant alternatif c'est normal j'aime bien mettre les doigts dans la prise", on attendait mieux. Et puis le drame, Ben Arfa titulaire. Le tout couronné d'un banc que la L2 lui envie. Triste.
Avatar de l’utilisateur
Vikingix
Arantxa
 
Message(s) : 18695
Inscription : 28 Août 2005 21:08
Localisation : Nantes/Angers


Retour vers Jeux

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité