Cyclisme 2020 (et plus tôt)

Interdit d'y parler foot.

Modérateur: FootNantais modo

Re: Cyclisme 2018 (et plus tôt)

Messagepar Tarif Maison » 05 Juil 2019 11:04

Reprise du dernier message :
Papier sympa sur Frédéric Moncassin dans l’Equipe du jour (dernier d’une série sur les français en jaune sur le Tour).

Le maillot jaune ne me faisait pas vibrer
Image
Vingt-quatre heures passées en jaune ont amplement suffi à F. Moncassin, qui a entretenu des relations tourmentées avec le Tour de France.

[...]L’ancien sélectionneur est revenu, avec la gouaille et le franc-parler qui le caractérisent. sur sa relation douce-amère avec le Tour. Douce parce qu’il y a levé deux fois les bras et porté une fois le maillot jaune, en 96, lui offrant « un peu plus d’argent et de notoriété.  ». Amère parce qu’en 5 participations, le Tour ne lui a rien rapporté de plus.
« Je m’y suis plus souvent ennuyé qu’amusé, dit-il. Je cochais 5 étapes, le reste, je savais que j’allais ramasser. Ça me soûlait. Les seuls endroits où je m’éclatais, c’était les sprints et les descentes de cols, où je me chauffais dans le gruppetto avec mes potes de la Garde Républicaine. On fonçait entre les bagnoles, je me régalais. Le reste du temps, je me suis fait chier. Je le dis, le Tour, C’est chiant. Ça ne me faisait pas vibrer. Le Tour, c’est une fête, une foire, c’est là où il y a le plus de sponsors, le plus caméras, mais ce n’est pas mon vélo. Une bonne partie des spectateurs, ils n’en ont rien à foutre du vélo, ils viennent pour ramasser des bonbons. Et éventuellement voir 180 blaireaux, parce que les coureurs, ce sont des clowns qui viennent faire une animation pour des sponsors. »
[...]
En 1996, il s’est surtout offert le droit de porter le jaune pendant 24 heures. Mais la manière dont il l’a obtenu laisse à Moncassin des souvenirs pour le moins mitigés. [...] Ce matin là, jour de la 3ème étape entre Wasquehal et Nogent-sur-Oise, Moncassin possédait une petite seconde de retard sur le leader du général, Alex Zulle. « J’avais fait un bon prologue et j’avais gagné le lendemain mais je n’arrivais pas à reprendre le peu de temps qu’il me fallait pour prendre le jaune à A. Zulle, qui n’en avait rien à foutre, du maillot : il voulait s’en séparer et ça m’énervait encore plus, raconte t’il.[/i] Nogent, c’était ma dernière chance.[/i] »
Moncassin espère miser sur les 3 sprints intermédiaires pour refaire son retard, mais une fois le départ réel donné, stupéfaction : ses propres coéquipiers partent dans l’échappée, l’empêchant ainsi de prendre les bonifications. « J’étais hors de moi, peste t’il, je me disais : ce n’est pas possible, ils sont cons ou quoi ? Ils savaient tous, personne n’a respecté les consignes. Ces blaireaux étaient partis devant. Il n’y avait plus qu’une seule option : reprendre tout le monde et finir dans les 3 premiers  ».
Une fois les fuyards repris, il fait le choix de se placer dans la roue de Mario Cipollini, sous la flamme rouge, mais un autre grand rival, D. Abdoujaparov, vient lui faire l’intérieur au dernier virage. Lui revient alors le souvenir d’un sprint sur les Champs Élysée, 3 ans plus tôt, où l’ouzbek l’avait privé de victoire en le heurtant à deux reprises dans l’emballement final.
Il raconte : « En voyant Abdou je me suis dit « eh mais je lui dois un truc, à lui ». A l’époque je n’avais rien dit, mais là, il faut qu’il vole. Alors au moment où ça se resserre, je le pousse : bim ! Il y avait les barrières, son guidon et sa pédale on touché. Driiiiiiing ! [il explose de rire] Un miracle qu’il ne soit pas tombé. Moi je reste dans la roue de Cipo. Je ne bouge plus. Et paf je fais trois !  »
Quand il franchit la ligne, le sprinteur sait qu’il est en jaune : il laisse échapper toute la tension nerveuse accumulée pendant la journée. « Je gueule comme un fou. Je gueule, mais je gueule ! J’en veux à mon équipe, tous ces mecs qui auraient dû m’aider et qui ne l’ont pas fait. Ce maillot jaune, c’est le mien. Je m’en fous, je l’ai eu tout seul, je ne le dois à personne ».
[...]
Le Tour 1998 et l’affaire Festina termineront d’effriter sa passion pour le cyclisme professionnel. « Tout le monde nous prenait pour des drogués. C’était une ambiance de merde. Je n’avais plus envie de subir ça. Alors dans le Tourmalet, je me suis dit : « écoute, ça pue. Je n’habite pas loin et ma femme est là ». Alors hop, dans la descente je suis rentré à la maison. J’étais mieux là bas. »
[...]


J’ai cherché quels coéquipiers il avait chez Gan sur le Tour 96. On y trouvait quand même quelques noms (S.Heulot, E.Seigneur, C.Vasseur, F.Moreau, F.Lemarchand). Curieux qu’ils ne l’aient pas aidé, effectivement.
Tarif Maison
 
Message(s) : 2264
Inscription : 03 Juin 2015 21:26
Localisation : Rennes, à cause de mon boulot

Re: Cyclisme 2019 (et plus tôt)

Messagepar Vikingix » 19 Juil 2019 16:11

Alaphilippe qui remporte le chrono du Tour de France :gloups

D'un côté, je me réjouis de voir un Français à ce niveau, et on sait qu'il sort pas de nulle part
De l'autre je ne peux qu'être circonspect de le voir enchainer de tels exploits, surtout que là on commence à sortir clairement de ses compétences de prédilection. J'ai suffisamment mis en doute beaucoup de coureurs soudainement multi compétences (coucou Wiggins) pour ne pas me poser les mêmes questions...

On notera d'ailleurs que cela arrive en pleine polémique sur l'usage de la Cétone. L'équipe d'Alaphilippe en étant justement utilisatrice. Alors que comparativement, le médecin de l'équipe Arkea Samsic insiste lourdement sur le fait que jamais il donnera ça à ses gars car il n'a aucune idée des potentiels effets secondaires à long terme...
Avatar de l’utilisateur
Vikingix
Arantxa
 
Message(s) : 19827
Inscription : 28 Août 2005 21:08
Localisation : Nantes

Re: Cyclisme 2019 (et plus tôt)

Messagepar Arlequin » 19 Juil 2019 23:06

Ouais. Allez Enric Mas.
Avatar de l’utilisateur
Arlequin
En Avant
 
Message(s) : 842
Inscription : 02 Avr 2008 1:01

Re: Cyclisme 2019 (et plus tôt)

Messagepar jonaldo » 23 Juil 2019 17:41

@Vikingix, Alaphilippe ne vient pas non plus complètement de nulle part sur CLM. Il a déjà gagné un CLM sur Paris-Nice il y a deux ans, a fini 3e d'un autre l'an dernier, certes il y a une partie des "gros" qui préfère Tirreno à Paris-Nice, mais quand même, quand il a quelque chose à jouer (comme une place de leader), il est dans les très bons...


Pour les cétones, certes son équipe ne se cache pas de les utiliser, mais ne l'impose pas. Bon, c'est de toute façon une équipe venant d'une région où l'on est plus décomplexé que les Français (ou les Allemands :gloups ) sur les questions de dopage* (ce que les cétones ne sont pas encore ;) ). Mais il y a quand même plusieurs voix -y compris en Flandre) pour dire que si les cétones peuvent faire une différence de 15% dans la perf d'un quidam, on tombe à 1,5%, 0%, voire une détérioration chez des pros. :smt102 Bref, il faudrait que des recherches plus approfondies soient effectuées... A titre perso, même si cela devait rester hors de la liste des produits interdits à l'avenir, je trouve ça quand même limite. Mais manger une barre Isostar est-il plus limite que prendre une banane? :banane:

*: d'ailleurs, dans un entretien sur Sporza au début du tour, Oliver Naesen a dit qu'il aimerait bien essayer mais que ce n'est pas envisageable dans son équipe.
Avatar de l’utilisateur
jonaldo
Loin de mon autre paradis
 
Message(s) : 9173
Inscription : 10 Avr 2005 19:30
Localisation : Sur le vélo

Re: Cyclisme 2019 (et plus tôt)

Messagepar tyler » 23 Juil 2019 20:30

Vikingix a écrit:Alaphilippe qui remporte le chrono du Tour de France :gloups

D'un côté, je me réjouis de voir un Français à ce niveau, et on sait qu'il sort pas de nulle part
De l'autre je ne peux qu'être circonspect de le voir enchainer de tels exploits, surtout que là on commence à sortir clairement de ses compétences de prédilection. J'ai suffisamment mis en doute beaucoup de coureurs soudainement multi compétences (coucou Wiggins) pour ne pas me poser les mêmes questions...

On notera d'ailleurs que cela arrive en pleine polémique sur l'usage de la Cétone. L'équipe d'Alaphilippe en étant justement utilisatrice. Alors que comparativement, le médecin de l'équipe Arkea Samsic insiste lourdement sur le fait que jamais il donnera ça à ses gars car il n'a aucune idée des potentiels effets secondaires à long terme...


de l'avis d'un pote qui fait du cyclisme en deuxième div, d'un autre qui joue en N1 en foot, et d'un autre qui est depuis 15 ans dans les 3 meilleurs francais en bad, lz dopage, c'est l'explication sortie par les moins bons pour justifier qu'ils soient derrière, et c'est très français comme attitude.

Loin de moi l'idée de dire que tout le monde est blanc (d'ailleurs en sport étude, à mon époque, on m'a proposé des compléments dont je n'avais aucune idée de la composition, et dans ma promo il y a eu un champion olympique). Mais il est vrai que souvent, ceux qui crient au loup sont souvent ceux qui, dopage ou non, n'acceptent pas l'idée qu'un autre puisse être meilleur qu'eux.

Cela lance un vrai débat sur les suppositions, qui deviennent vite des présomptions, puis des certitudes, juste parce que lancées par des plus faibles, ayant atteints leurs limites, en ayant travaillé comme des dingues, mais persuadés que puisqu'ils ont tout bien fait, si les autres sont meilleurs, c'est qu'ils trichent (et la bascule est très vite faite, entre votre entourage qui vous voit faire vos efforts de dingues, vous qui vous astreignez à un travail herculéen et votre entraîneur qui monte dans les tours à chaque perf, ce qui a pu m'arriver).

Perso, j'en suis à un point où je pense que le dopage, à ce jour, n'est qu'un accompagnement médical légal bien étayé, et que les différences se font sur les capacités intrinsèques et donc différentes de chaque individu. Tous ayant depuis longtemps dépassé le cap de l'adage "le sport, c'est bon pour la santé". Tous ceux qui s'astreignent à ce type d'entrainement ne feront pas de jolis petits vieux, entre l'ostéoprose précoce, les volumes d'éjection cardiaques modifiés ou les troubles articulaires à 50 ans.

Je pense sincèrement (et pour suivre des sportifs de près, voir de très près dans certaines disciplines) que le dopage ne concerne que moins de 1% de la population du haut niveau. Et que ceux qui se plaignent sont ceux qui ont atteints leurs limites personnelles, et ne l'acceptent pas.
Ou alors ce sont les assidus de la théorie du complot, du flat earth et des bas du front de manière générale :smt022
Avatar de l’utilisateur
tyler
Ecoutez mes bons conseils
 
Message(s) : 456
Inscription : 23 Août 2006 17:38

Re: Cyclisme 2019 (et plus tôt)

Messagepar Ignatius Reilly » 23 Juil 2019 21:22

Moi c’est l’inverse. Un cycliste qui m’a clairement dit qu’ils étaient dopés à 80% et qu’il avait lui-même essayé « comme tout l’monde».
Comme quoi.
Ignatius Reilly
Artiste
 
Message(s) : 6517
Inscription : 26 Juil 2005 21:02
Localisation : vends des hot-dog à chambéry

Re: Cyclisme 2019 (et plus tôt)

Messagepar tyler » 24 Juil 2019 11:24

je sais pas te dire.

Je sais que je fais une différence entre l'accompagnement médical qui est à la pointe, flirtant toujours entre ce qui est interdit et ce qui ne l'est pas, s'adaptant aux variations de règlement avec une assiduité qui fait peur, et qui génère un différentiel énorme de traitement entre ceux qui ont des moyens financiers de ceux qui n'en ont pas (et qui risquent de basculer du côté de ce qui est défendu, malheureusement). Différence avec ce dopage, souvent individuel, et rarement bien fait, souvent dangereux de surcroît.

Le pote dont je parlais, qui a plafonné en deuxième division, qui a toujours été plus un équipier qu'un leader, il a aujourd'hui 39 ans, et a été aussi accompagné par les médecins de l'équipe qui le suivait. Il est maintenant dans le monde médical, et il n'a, selon lui, jamais été dopé avec des produits figurant sur la liste des produits interdits.
Par contre, à 39 ans, après des années d'entrainement à très haut niveau, on lui découvre une ostéoporose dramatique, k'équivalent d'une trame osseuse d'un âge approchant les 70 ans, et il a, depuis son arrêt du vélo, subit une dizaine de fracture avec des défauts de consolidation.
Bref, compliqué de se faire une opinion tranchée.

Mais le dopage est souvent l'excuse des faibles, je trouve.
Avatar de l’utilisateur
tyler
Ecoutez mes bons conseils
 
Message(s) : 456
Inscription : 23 Août 2006 17:38

Re: Cyclisme 2019 (et plus tôt)

Messagepar Vikingix » 24 Juil 2019 15:51

jonaldo a écrit:@Vikingix, Alaphilippe ne vient pas non plus complètement de nulle part sur CLM. Il a déjà gagné un CLM sur Paris-Nice il y a deux ans, a fini 3e d'un autre l'an dernier, certes il y a une partie des "gros" qui préfère Tirreno à Paris-Nice, mais quand même, quand il a quelque chose à jouer (comme une place de leader), il est dans les très bons...


Bon, depuis il a juste fait second dans le Tourmalet, le maillot jaune sur les épaules (donc avec une cible dans le dos), lâchant la plupart des meilleurs dans la montée :-D

Je veux croire que Alaphilippe est un cycliste ultra doué et qu'il s'est juste arraché en donnant tout face à un tel enjeu.
Mais honnêtement, s'il arrive à maintenir ce niveau sans craquer jusqu'à la fin, et rapporte le maillot jaune, je peux pas dire que je serais très confort dans mon esprit...

A proportion, j'ai moins de doutes dans les performances d'un Pinot, y compris s'il devait réussir l'exploit de gagner ce tour.
Avatar de l’utilisateur
Vikingix
Arantxa
 
Message(s) : 19827
Inscription : 28 Août 2005 21:08
Localisation : Nantes

Re: Cyclisme 2019 (et plus tôt)

Messagepar olivettes » 25 Juil 2019 6:33

En début de carrière beaucoup lui prédisaient un profil de baroudeur, certes, mais avec une tendance à la grimpette.
Qui plus est, je lisais hier dans le quotidien de référence que selon son directeur sportif (de mémoire) une des rares courses qui n'était pas vraiment à sa portée était Paris - Roubaix, car trop léger. Ce qui ne rend pas invraisemblable un bon comportement en montagne, contrairement à un Thomas Voeckler au supplice quand ça s'élevait longtemps lors de ses deux épopées en jaune.
Avatar de l’utilisateur
olivettes
Salut bande de gauchistes
 
Message(s) : 3916
Inscription : 20 Avr 2006 9:07

Re: Cyclisme 2019 (et plus tôt)

Messagepar Tarif Maison » 25 Juil 2019 6:44

Papier sympa de Pierre Carrey dans Libé, sur les premiers pas d’Alaphilippe, quand il courait pour l’équipe de l’armée de terre.
Le gars est tellement attachant qu’on a envie de croire que c’est juste un talent pur, qui méconnaît ses limites et qui est boosté par son maillot jaune. Mais d’accord avec Vikingix, une victoire finale de Pinot serait (quand même) moins sidérante.

Quand Alaphilippe était maillot kaki
Image
Au début des années 2010, l’actuel leader de la Grande Boucle courait, et gagnait déjà, en tant que militaire
professionnel. Ses compagnons et supérieurs de l’époque se souviennent d’un cycliste-soldat surdoué et modeste


Un jour, l’actuel maillot jaune du Tour de France, est monté sur un podium en veste kaki militaire pour se faire offrir une statuette de Serge Gainsbourg. L’organisateur, policier de son état, avait jadis, au culot, soutiré 100000 francs (15000 euros) au musicien déchiré, en cognant à sa porte, pensant que s’il avait cotisé pour l’orphelinat de la police, le pauvre Serge devait bien aimer les flics. La course tournoyant dans les rues de Portbail (Manche) s’appelait donc la Gainsbarre et le vainqueur recevait un trophée avec la tête ravagée du chanteur. En avril 2011, cet honneur revenait à un jeune encore inconnu pour ses exploits sur route, Julian Alaphilippe, 19 ans, membre de l’équipe cycliste de l’armée de terre.
[...]
Sous son maillot-uniforme aux motifs camouflage, le futur numéro 1 mondial a vécu des temps heureux. Il est soldat de carrière, largement détaché pour le sport qui sert alors de vitrine à « l’institution », logé à la caserne de Saint-Germain-en-Laye (Yvelines), face au terrain d’entraînement du PSG où il échoue à reconnaître la moindre star. Ses anciens frères d’armes se rappellent avoir croisé pendant deux ans un fabuleux gamin. Yann Guyot : « Julian ne parlait pas de devenir cycliste professionnel, c’était un artiste caché et un enfant prodige, il venait simplement faire du vélo et s’éclater avec des copains. » Benoît Sinner: « Il n’a pas changé. Le gars qui dit à Macron de mettre le champagne au frais pour les Champs-Elysées, c’est le même qu’il y a dix ans. »
A ses débuts, Alaphilippe s’excuse beaucoup. [...] Le directeur sportif, David Lima Da Costa, rappelle le jour où il l’enrôle en 2010 sur une course proche de chez lui, à Henrichemont. «Je lui dis qu’il aura un salaire de 1300 euros et il me répond “c’est trop”. Il avait peur de ne pas gagner assez de courses pour nous remercier. C’était en effet un bon revenu pour un cycliste amateur mais qui correspondait au traitement d’un soldat de deuxième classe. Julian doutait, il avait des douleurs au genou, il avait failli arrêter le vélo! Je lui ai dit qu’on allait le remettre d’aplomb et qu’on l’aiderait à préparer son futur
[...] Quand il gagne la Gainsbarre, il se confond encore en excuses. Supposé tirer le sprint à son capitaine Julien Gonnet, le plus véloce du rang, il continue l’effort et passe la ligne en premier. «J’avais peur de freiner et que les autres reviennent, je suis désolé, désolé», répète-t-il. [ :D ]
A ses camarades qui le dépannent d’une paire de chaussettes ou d’un tricot, il dira «merci» chaque matin au lever.
Au Tour du Piémont pyrénéen, il s’étonne dans la montagne: en 2011, il franchit premier le Marie-Blanque et il porte l’année suivante le maillot jaune, le vert et le blanc. Descendu du podium, il s’inquiète auprès de son directeur sportif Vincent Bengochéa : «Tu penses que je dois les rendre, ces maillots ?» Un autre jour, quand son père vient le voir en course, celui-ci demande à un gradé: «Il est comment, Julian? Il est poli, il est gentil ?» Le sous-off, très rassurant: «Aucun souci à vous faire de ce côté-là.» Jo le paternel semble ravi : «C’est le principal
[...]
Après les courses, tout le monde est cramé sauf lui. Deux mini-siestes et cet homme réussit à chauffer l’ambiance. Il fait des imitations, chante sur les plus grands tubes des années 80. L’été, il adore la saison de la fête foraine à Saint-Germain-en-Laye, les manèges la tête en bas, l’odeur du sucre, les copains. Aucune embrouille. Ni aucun signalement auprès de l’autorité supérieure. Pour lui faire arrêter le Nutella avant d’aller au lit, Julien Gonnet dégage sa tartine par la fenêtre. « C’est un coureur intelligent, il a vite appris, je ne l’ai jamais vu deux fois faire la même erreur », souligne Bengochéa. « Mais il doutait toujours de lui, note Guillaume de Gasquet. Il disait après la course : “Je pensais avoir de mauvaises jambes.” En tout cas, on avait tous des jambes plus mauvaises que lui. »
[...]
Tarif Maison
 
Message(s) : 2264
Inscription : 03 Juin 2015 21:26
Localisation : Rennes, à cause de mon boulot

Re: Cyclisme 2019 (et plus tôt)

Messagepar jonaldo » 25 Juil 2019 21:21

Compte tenu du palmarès des deux coureurs, j'ai du ma à comprendre qu'on puisse douter d'un Alaphilippe qui s'accroche dans la montagne, alors qu'on ne disait rien sur un Voeckler qui faisait la même chose. :gloups

Est-ce parce qu'Alaphilippe ne court pas pour une équipe française?

C'est un profil à la Valverde (je parle juste du profil, pas du fait que le Murcian pisse bleu :-D ), lequel a réussi à combiner grands tours et classiques dans sa carrière. Pourquoi pas Alaphilippe, qui, avec un peu de réussite, pourrait avoir déjà été champion olympique et champion du Monde?
On peut avoir les doutes que l'on veut sur les coureurs qu'on veut, Alaphilippe est le cycliste français le plus talentueux depuis une paye. Mais le grand public français ne suivant que le Tour et Paris-Roubaix, il n'a pas pendant longtemps pas eu l'exposition qu'il mérite. :(
Avatar de l’utilisateur
jonaldo
Loin de mon autre paradis
 
Message(s) : 9173
Inscription : 10 Avr 2005 19:30
Localisation : Sur le vélo

Re: Cyclisme 2019 (et plus tôt)

Messagepar Vikingix » 26 Juil 2019 0:45

Les situations de Alaphilippe et Voeckler sont incomparables.
Effectivement, Voeckler a réussi, par 2 fois, à s'accrocher à son maillot jaune pendant quelques étapes. Mais il perdait un peu de terrain à chaque étape, et ce dès le début des difficultés.
En comparaison, Alaphilippe, il a pas perdu du temps à chaque fois, il a même commencé par en prendre en remportant Clm et en finissant second de la première étape de montagne.
Si tu vois pas la nuance, c'est grave :gloups

Je sais que Alaphilippe est talentueux, et je ne suis pas d'accord, sa réputation est faite depuis 2 ou 3 ans, c'est tout sauf un inconnu. C'est pas juste le Français le plus talentueux (après c'est difficile de comparer les profils différents), c'est peut-être actuellement le cycliste le plus talentueux du monde.
Mais j'ai toujours un problème quand je vois un coureur de classiques devenir un champion en montagne et au Clm, ça fait beaucoup pour un seul homme. Surtout quand c'est la MEME année (le Tour, il a rien préparé pour).

Valverde ? Oui, c'est la bonne comparaison (bien meilleure que Voeckler), ils sont aussi polyvalents.
C'est aussi la comparaison qui tue, puisque Valverde était justement dopé à ses meilleures heures :roll:
Avatar de l’utilisateur
Vikingix
Arantxa
 
Message(s) : 19827
Inscription : 28 Août 2005 21:08
Localisation : Nantes

Re: Cyclisme 2019 (et plus tôt)

Messagepar Aurn » 26 Juil 2019 3:13

Tout comme pour Voeckler, je vois un coureur se dépouiller tous les jours pour garder son maillot, et c'est fait avec beaucoup de panache. Alors oui, la grande différence est qu'Alaphilippe est nettement plus fort que Voeckler, mais tu le dis toi même, ce n'est absolument pas une surprise.
De plus, il ne faut pas oublier que la concurrence est moins rude cette année. Quintana, Thomas et Porte sont en petites formes, et Froome absent. Cette année on n'a pas vu un extra terrestre tout exploser et son équipe imposer systématiquement une cadence démoniaque. Ça a permis à Alaphilippe d'y croire.
Avatar de l’utilisateur
Aurn
♥ Jocelyn Gourvennec ♥
 
Message(s) : 6290
Inscription : 11 Déc 2006 21:38

Re: Cyclisme 2019 (et plus tôt)

Messagepar Arlequin » 26 Juil 2019 7:31

Alaphilippe soldat de métier ?
Argh... Bon bah allez Pinot alors.
Avatar de l’utilisateur
Arlequin
En Avant
 
Message(s) : 842
Inscription : 02 Avr 2008 1:01

Re: Cyclisme 2019 (et plus tôt)

Messagepar olivettes » 26 Juil 2019 11:21

:gloups
Avatar de l’utilisateur
olivettes
Salut bande de gauchistes
 
Message(s) : 3916
Inscription : 20 Avr 2006 9:07

Re: Cyclisme 2019 (et plus tôt)

Messagepar Vikingix » 26 Juil 2019 13:54

Hein ? WTF ?
Le pacifisme c'est très bien, mais faut pas être con non plus.

Surtout que l'armée, comme d'autres corps de l'Etat, est bien souvent un refuge permettant aux sportifs de haut-niveau amateurs d'avoir un planning adapté à leur entrainement. C'est une façon pour l'Etat de contribuer à leur épanouissement (et aux résultats qui vont avec)
Ca risque de faire quelques sportifs que tu ne pourras plus suivre aux JO.

On peut aussi parler du fait que Alaphilippe vient d'un milieu modeste, qu'il a failli abandonner le cyclisme, et que c'est l'armée qui l'a relancé.

Bon sinon, soit Pinot est le cycliste le plus malchanceux de la terre, soit il a un vrai gros problème. Combien de fois il lui est arrivé une merde alors qu'il était dans les favoris ? Déjà sur ce Tour, le coup de la bordure c'était pour sa gueule, pas un autre.
On peut rappeler le Tour d'Italie l'an passé, et j'ai le souvenir où il se faisait régulièrement baiser dans la première semaine du Tour de France.
Avatar de l’utilisateur
Vikingix
Arantxa
 
Message(s) : 19827
Inscription : 28 Août 2005 21:08
Localisation : Nantes

Re: Cyclisme 2019 (et plus tôt)

Messagepar olivettes » 26 Juil 2019 16:41

Quelle triste journée.
Pov Tibopino.
Avatar de l’utilisateur
olivettes
Salut bande de gauchistes
 
Message(s) : 3916
Inscription : 20 Avr 2006 9:07

Re: Cyclisme 2019 (et plus tôt)

Messagepar jonaldo » 26 Juil 2019 19:20

Vikingix a écrit:Les situations de Alaphilippe et Voeckler sont incomparables.
Effectivement, Voeckler a réussi, par 2 fois, à s'accrocher à son maillot jaune pendant quelques étapes. Mais il perdait un peu de terrain à chaque étape, et ce dès le début des difficultés.
En comparaison, Alaphilippe, il a pas perdu du temps à chaque fois, il a même commencé par en prendre en remportant Clm et en finissant second de la première étape de montagne.
Si tu vois pas la nuance, c'est grave :gloups



Tu n'as pas envie de lire, c'est ton droit. Que tu trouves des choses futiles graves aussi. :-D
Puisque tu apprécies la nuance, j'apporte une petite précision. Pour le CLM, (cf. première phrase de la présente réponse. Et par conséquent, relecture du post que tu cites pour enchaîner sur le Tourmalet. ;) )

Le Tourmalet donc. A combien de centaines de mètres de l'arrivée l'un des favoris place-t-il une attaque décisive (Pinot)? Jusque là, que s'est-il passé? Ils étaient groupés, peu d'attaque tranchantes, et Alaphilippe suivait.
"Voeckler perdait un peu de temps à chaque étape". Retour sur l'étape mythique (en tout cas ici :smt007 ) du Galibier sur le Tour 2011. Andy fait son numéro. Derrière, le groupe des favoris termine dans la même quinzaine de secondes.
Parmi eux? Voeckler.
Si lui y arrive sur une étape avec Agnel, Izoard et Galibier, j'ai du mal à m'offusquer qu'Alaphilippe, qui a un Voeckler dans chaque orteil, puisse terminer avec les favoris en haut du Tourmalet (avec un seul col, le Soulor, dans les pattes).
Si Bernal met une cartouche à 6 bornes de l'arrivée dans le Tourmalet, il pète, le Julian. Et on aurait pas cette discussion. :smt006
Avatar de l’utilisateur
jonaldo
Loin de mon autre paradis
 
Message(s) : 9173
Inscription : 10 Avr 2005 19:30
Localisation : Sur le vélo

Re: Cyclisme 2019 (et plus tôt)

Messagepar StanAjax » 28 Juil 2019 21:18

Ls Sky / Ineos attend la dernière semaine. C'est pas la première fois, c'est leur tactique depuis que Froome a été chahuté. Ils pouvaient plier le Tour dans les Pyrénées, mais ils voulaient juste la victoire finale. Pourquoi Froome était absent au fait ?
Avatar de l’utilisateur
StanAjax
Garez vos miches !
 
Message(s) : 19281
Inscription : 14 Fév 2005 19:23

Re: Cyclisme 2019 (et plus tôt)

Messagepar Tarif Maison » 29 Juil 2019 5:34

Chute en juin, lors de la reconnaissance d’une étape sur le Dauphiné, il a percuté un muret. Fracture ouverte du fémur, plusieurs côtes cassées.
Out pour toute la fin de l’année.
Tarif Maison
 
Message(s) : 2264
Inscription : 03 Juin 2015 21:26
Localisation : Rennes, à cause de mon boulot

Re: Cyclisme 2019 (et plus tôt)

Messagepar féliré » 29 Juil 2019 5:57

Tarif Maison a écrit:Fracture ouverte du fémur

Rien qu'à lire, j'ai mal...
Ça m'a fait le même effet que voir un type se prendre un truc dans les coucouillettes.
Avatar de l’utilisateur
féliré
Südtribüne Loire connard !
 
Message(s) : 23460
Inscription : 02 Août 2007 15:13

Re: Cyclisme 2019 (et plus tôt)

Messagepar TomTom » 29 Juil 2019 7:39

Alaphilippe élu Supercombatif du Tour.

Je sais pas si on peut faire plus destiné à un français comme "récompense". Le maillot jaune est perdu bon bah on va farfouiller dans le tiroir "Prix sympathiques et hommages qui valent pas grand chose".

Surtout que, en quoi Alaphilippe serait plus combatif que le jeune sprinteur qui fait son premier Tour et qui le boucle en chiant ses tripes dans les étapes de montagnes (toujours plus hautes et toujours plu spectaculaires) pour rallier Paris ?

Sur FranceInfo ils en étaient même à demander à Prud'homme si Alaphillipe n'étaient pas le "maillot jaune moral" du Tour.

On est un pays vraiment particulier en termes de vision de la compétition.
Avatar de l’utilisateur
TomTom
Fan club Rémy Riou
 
Message(s) : 7469
Inscription : 06 Mars 2006 19:00

Re: Cyclisme 2019 (et plus tôt)

Messagepar tyler » 29 Juil 2019 14:27

en terme de sport tout court.
On est pas du tout un pays "sportif", dans tous les sens du terme, amateur, professionnel, médical...
Avatar de l’utilisateur
tyler
Ecoutez mes bons conseils
 
Message(s) : 456
Inscription : 23 Août 2006 17:38

Re: Cyclisme 2019 (et plus tôt)

Messagepar Flashfan44 » 30 Juil 2019 9:34

TomTom a écrit:Alaphilippe élu Supercombatif du Tour.

Je sais pas si on peut faire plus destiné à un français comme "récompense". Le maillot jaune est perdu bon bah on va farfouiller dans le tiroir "Prix sympathiques et hommages qui valent pas grand chose".

Surtout que, en quoi Alaphilippe serait plus combatif que le jeune sprinteur qui fait son premier Tour et qui le boucle en chiant ses tripes dans les étapes de montagnes (toujours plus hautes et toujours plu spectaculaires) pour rallier Paris ?

Sur FranceInfo ils en étaient même à demander à Prud'homme si Alaphillipe n'étaient pas le "maillot jaune moral" du Tour.

On est un pays vraiment particulier en termes de vision de la compétition.


Ou bien on le voit comme :

Comment peut on rendre un dernier hommage à ce qu'Alaphilippe a réalisé pendant ce tour de France ?
Même si, pour lui, cycliste et pour les pros, ce prix est anecdotique, le plaisir de recevoir des remerciements de la part du public français sur un podium est LE prix et ça restera un bon souvenir pour lui, j'espère.

Après, t'exagères quand tu dis que les sprinteurs en chient dans les étapes de montagne, ils roulent à allure "modérée" (pour leur niveau j'entends) dans le groupetto (quand tu vois que Sagan a le temps de signer un de ces bouquins dans le tourmalet, tu te dis que ça va pas très vite) pendant les ascensions et sont à fond dans les vallées et les descentes.

Après, c'est certain qu'en terme de compétition, on est pas un pays au point, mais le sport, ce n'est pas que de la compétition, c'est aussi autre chose (le plaisir, des émotions, etc...)
Flashfan44
 
Message(s) : 241
Inscription : 10 Juin 2011 11:37
Localisation : Gre-noble

Re: Cyclisme 2019 (et plus tôt)

Messagepar Vikingix » 30 Juil 2019 12:08

Je vois pas trop où est le scandale de voir Alaphilippe récompensé comme super combattif.
Le mec a quand même animé le Tour pendant 2 semaines, s'est arraché pour rester maillot jaune bien plus longtemps que prévu, au point où il a mis un sérieux doute sur le vainqueur final, on l'a même vu en train de mener le peloton avec son maillot afin de préparer le futur sprint de Viviani, si ça c'est pas être super combattif, c'est quoi au juste !?

Enfin je sais pas, y'a certainement d'autres joueurs qui se sont battus dans ce tour, mais elle est quand même très logique cette récompense non ? :smt102

On manque pas d'occasion de chier sur la France, mais c'est pas une raison d'en inventer de nouvelles
Avatar de l’utilisateur
Vikingix
Arantxa
 
Message(s) : 19827
Inscription : 28 Août 2005 21:08
Localisation : Nantes

Re: Cyclisme 2019 (et plus tôt)

Messagepar Delnaja » 30 Juil 2019 18:01

Ils auraient pu filer le prix de la Madeleine à Pinot, sinon.

Assez insupportable de le voir faire son gros chagrin à longueur d'interviews...

L'a cogné son guidon et l'a fait mal à sa cui-cuisse :smt022
Avatar de l’utilisateur
Delnaja
Modognito
 
Message(s) : 19818
Inscription : 11 Fév 2005 16:51

PrécédentSuivant

Retour vers Sport

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)